Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 06:01

 

Le mouvement politique Ligne Rouge est composé d’activistes révolutionnaires de gauche extrême. Cette organisation, totalement opaque et structurée selon un système très complexe de réseaux et de sous-réseaux, est dirigée par un Comité Permanent. Celui-ci suit les élucubrations dialectiques de son leader, ex-prof qui s’est rebaptisé Mao. Issus pour la plupart du PCR, le parti plus modéré du défunt Zeller, les militants de Ligne Rouge ne rejettent nullement l’action violente. Ainsi ont-ils récemment saccagé un grand sex-shop de la rue Saint-Denis, n’épargnant pas ceux qui s’interposaient.

MARTY-2013Ils sont pistés par les hommes du policier Gonzales-Roux, dont Gilles Baudouin. D’autant plus aisément qu’il y a un traître parmi les membres du premier cercle de Ligne Rouge. Le médiatique psy Thomas Jacadie collabore avec l’équipe de policiers. S’il lui semble reconnaître la voix de Mao, le psy hésite longtemps à livrer cette info aux enquêteurs. D’autant qu’il ne néglige pas sa clientèle privée. Dont l’étudiante mal dans sa tête Hélène Damade, fille du plus célèbre animateur télé de France. Côté flics, l’affaire progresse quand Najla, étudiante d’origine tunisienne impliquée chez Ligne Rouge, est assassinée. Vivant plus ou moins en couple avec elle, le coupable désigné a pour pseudo Politzer.

En fuite, il parvient à semer le policier Baudouin. Avant de se réfugier dans le local d’une jeune prostituée chinoise, Lu. Sans explication, celle-ci le protège. Politzer et Lu font un détour par chez le vieux Dong, oncle de Lu, dont le rôle est incertain au sein de la communauté chinoise. Malgré l’intervention de ses jeunes cousins, le couple embarque l’argent de Dong. Ils vont se planquer dans un taudis où vit une population sino-juive accueillante, bienveillante. Mao n’est pas resté inactif entre-temps. Après un article accusant la police d’avoir éliminé Najla, il diffuse un communiqué affirmant qu’ils ont aussi supprimé Luxembourg, un autre de leurs militants. En réalité, l’ordre de l’exécuter émanait de Mao.

Celui-ci se concentre principalement sur le gros coup en préparation, celui du 24 décembre. Pour Mao, marquer l’opinion ne signifie pas se faire apprécier de la population, au contraire. Tant mieux si l’unité nationale se fait contre leur action. Ayant pour but commun de retrouver Lu, Baudouin et le vieux Dong font une alliance de dupe. Toujours plus paumée, Hélène Damade trouve un relatif répit chez le psy Thomas Jacadie. Politzer a repris contact avec Mao et le Comité Permanent. Toutefois, le succès de Ligne Rouge ne change probablement rien à sa perpétuelle fuite…

 

Voilà un roman inclassable, ni l’étiquette thriller politique ni celle de polar ne collant précisément. La forme du récit est celle d’un suspense riche en sombres péripéties, sans nul doute. Les conditions criminelles ont d’ailleurs le mérite de ne pas être aussi stéréotypées que dans de nombreux romans. L’action est assortie d’une réflexion, le thème abordé étant l’étude du terrorisme à la française.

Fort heureusement, ça reste de la fiction. Les trotskistes et idéologues divers de l’ultra-gauche des années 1970 ont préféré le pragmatisme à la révolution armée. Leur entrisme politique et social a cédé la place à une complicité avec les dirigeants économiques, à l’exemple de cet énarque ex-gauchiste : Puisque les cycles de production profitables étaient de plus en plus courts, Collioure en avait tiré une conclusion pratique, ne jamais rester plus de trois ou quatre ans sur un marché… D’où toute une stratégie de rotation du capital extrêmement rapide…

Toutefois, à l’inverse de l’extrême droite pratiquant le populisme, on peut imager qu’il reste des nostalgiques purs et durs, adeptes de théories marxistes apprises par cœur. Si tel était le cas, leur fatale stratégie serait suicidaire, absolument plus en adéquation avec le monde actuel. Le gouffre existant entre la réalité et leurs objectifs se creusant toujours davantage, leur marginalité irait en grandissant. Si la politique au quotidien ne manque pas de complexité, les partisans d’actions violentes sont encore plus contradictoires. On l’aura compris, c’est un suspense qui incite à réfléchir sur nos convictions, autant qu’un roman très convaincant.

- Le cœur de la jeune Chinoise est disponible dès le 3 janvier 2013-

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2013
commenter cet article

commentaires

SCHLEGEL Jean-Pierre 02/02/2013 14:56

Bonjour,

Vous verrez sur www. lavalettediteur.fr un superbe polar québécois qui vient de sortir: La sentence juillet de LEBLANC ( hé! oui, Jean-françois LEBLANC)

Claude LE NOCHER 02/02/2013 20:07



Merci pour cette information, et bonne chance à votre maison d'édition.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/