Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 07:16

 

Une escapade au Québec, aussi sympathique que mouvementée, voilà ce que nous propose François Barcelo dansFantasia chez les Plouffe ("Suite Noire", Éd.La Branche). Rappelons que le patronyme Plouffe est très populaire là-bas, grâce à un roman, un feuilleton et quelques films. Un survol cette souriante intrigue…

Au Québec, la famille Plouffe est réunie en ce week-end estival à Saint-Antoine-sur-Richelieu. Ils sont là pour l’anniversaire du grand-père, Théophile Plouffe, qui fête ses quatre-vingt-dix ans. Comédien, doublure voix de stars, Antoine est le petit-fils préféré de l’aïeul. C’est sans nul doute lui qui amène à Théophile le cadeau que le grand-père attend le plus: un arrière-petit-fils. BARCELO-2010Antoine espère qu’ainsi, l’héritage lui reviendra un prochain jour. Il présente le petit Jonathan, dix-huit mois, comme son fils. Ce n’est pas la vérité, car il s’agit de l’enfant de la propriétaire de son logement, la blonde Marie. Antoine pense être le meilleur menteur qui existe : ­“Moi qui suis plutôt pourri sur scène et devant les caméras, je mens naturellement, comme je respire. Je ne me demande jamais comment je vais dire un mensonge, mais quel mensonge je vais dire. Les mots sortent alors spontanément, comme de la bouche d’un croyant assermenté, main sur la Bible, devant un tribunal.”

Dès le début de soirée, Antoine installe le bébé dans le tiroir d’une commode, en guise de lit. Tiroir qu’il ferme à clé, pour que l’enfant soit en sécurité, et ne le dérange pas. La fête familiale est logiquement arrosée. Elle s’achève par une tentative de feu d’artifice, causant des blessures légères à Antoine. Il se prépare à aller dormir, mais n’y parvient pas. Il doit avouer que sa jeune cousine Marie-Laine, autrefois laideron, est aujourd’hui diablement excitante. Puisqu’elle l’a, pour ainsi dire, invité dans sa tente de camping jaune, autant en profiter. Peut-être Antoine est-il un peu fatigué pour la gaudriole, mais tant pis. Sauf qu’il se trompe de tente, ce qui lui vaut une volée de coups. Explication inutile : “De toutes façons, il est trop tard puisque tout le monde susceptible de me taper dessus l’a fait au moins une fois. Personne ne parle de faire venir une ambulance alors qu’il me semble que j’en ai plus besoin que tout à l’heure.”

Au matin suivant, Antoine garde les séquelles des chocs de la nuit : “…ma tête ressemble beaucoup à celle d’un corps à la morgue dans un film policier. Che Guevara avait la même gueule que moi quand on a pris ses dernières photos. Le pire, c’est que moi, je vis encore.” Il va être temps de sortir le petit Jonathan de son tiroir fermé à clé. Sauf que la clé en question n’est plus en place. Antoine va devoir forcer la serrure du tiroir. C’est alors qu’arrive la mère du bébé, Marie. Elle est accompagné d’une bande de motards, les Devil’s Own, qui ne sont pas exactement des tendres. Quand il ouvre finalement le tiroir couchette, Antoine s’aperçoit que l’enfant a disparu…

Ce roman court est placé sous le signe de l’humour noir. Catastrophes en série, pour le malheureux héros de cette histoire. Plutôt qu’un véritable loser, c’est un irresponsable qui va au devant des ennuis. Il faut admettre que le reste de la famille est assez gratinée, également. Quant à Marie et ses amis motards s’invitant à la fête (après un long détour, il est vrai), il sont encore caricaturaux à souhaits. Tonalité amusée et scénario bien pensé, même si l’enlèvement du bébé n’est pas vraiment mystérieux. Un suspense très agréablement divertissant.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Spécial Québec
commenter cet article

commentaires

Paul-André Proulx 24/11/2010 18:00


C'est l'auteur que je lis le plus quand je veux me détendre. J'adore son cynisme à l'égard des institutions québécoises et de notre quotidien : Église (je vous ai vue Marie), État(Tant pis), mort
(Cadavres), crime organisé (Route barrée en Montérégie), folie (J'enterre mon lapin) etc. Tout y passe. On peut lire mes commentaires de ces romans en consultant
http://www.litterature-quebecoise.com/auteurs-commentaires/lettre-b.html


Claude LE NOCHER 24/11/2010 20:25



Bonjour Paul-André,


Au Québec comme dans notre vieille France, nous avons besoin d'anti-confomisme. L'ironie, le cynisme, l'esprit caustique, sont indispensable à la démocratie. Je
pense que "je prêche un convaincu", comme on dit. Je connais encore mal François Barcelo (un des favoris de l'ami Richard M.), mais j'essaierai de trouver le temps pour des "cours de
rattrapage".


Bon, j'ai déjà découvert Jacques Savoie ces derniers jours, je progresse, non ?


Amitiés.


--- Le lien de Paul-André : http://www.litterature-quebecoise.com/auteurs-commentaires/lettre-b.html Son site figure dans les Bonnes
Adresses d'Action-Suspense.---


 



Richard 13/04/2010 21:23


À titre d'information, Claude,
Une chronique que j'ai écrite dernièrement, sur un des derniers romans de François Barcelo"

http://lecturederichard.over-blog.com/article-chroniques-de-st-placide-de-ramsay-47493076.html

Au plaisir d'avoir tes commentaires

Amitiés

Richard


Claude LE NOCHER 14/04/2010 07:39



Salut Richard,


Un auteur nous a prouvé que la fantaisie (jusqu'à la loufoquerie) et l'imagination débordante faisaient bon ménage avec le roman noir. Je parle là du regretté Pierre
Siniac. Plutôt que d'ajouter de la noirceur aux thèmes sombres, il y plaçait de la dérision, du décalage, du cynisme, voire une part d'absurdité (apparente). Je pense que F.Barcelo s'inscrit
(consciemment ou pas) dans cette lignée d'auteurs (pas si nombreux), capables de mêler astucieusement les éléments précités.


Quant à ta chronique (ici http://lecturederichard.over-blog.com/article-chroniques-de-st-placide-de-ramsay-47493076.html )
c'est effectivement en faisant passer notre enthousiasme, notre plaisir, que nous pouvons transmettre une envie de lecture. (J'enrage d'avoir raté ce titre de
F.Barcelo chez Fayard Noir)


Amitiés.



bambi_slaughter 13/04/2010 20:35


J'avais lu Cadavres du même auteur et j'en garde un bon souvenir. L'humour noir et cynique m'avait plu.


Claude LE NOCHER 13/04/2010 20:48



Salut bambi-slaughter !


Très heureux que cet auteur retienne l'attention, après Richard (de Laval). Sans doute moins de cynisme ici, mais un véritable humour noir bien pensé.


Message perso : bon choix pour "Le goût de la mort" d'Ed McBain, excellentes nouvelles des débuts de l'auteur. Là encore, une part d'ironie, d'humour noir. Mais je
suis de parti pris, McBain est un de mes romanciers préférés.


Amitiés.



Richard 13/04/2010 12:36


Bonjour Claude,
François Barcelo est un des meilleurs auteurs de romans noirs au Québec. Merci d'en parler et de promouvoir la littérature québécoise en France.
Amitiés
Richard


Claude LE NOCHER 13/04/2010 16:27



Bonjour Richard,


On peut rappeler que François Barcelo a publié à Montréal "Je vous ai vue, Marie", "Le voyageur à six roues", "Moi, les parapuies", et dans la Série Noire
"Cadavres", "Vie sans suite", "Chiens sales", "L'ennui est une femme à barbe".


Sans doute les auteurs canadiens - francophones - mériteraient-ils d'être mieux connus et mieux soutenus en France. Si ce court roman permet de populariser davantage
le nom de François Barcelo, c'est une bonne chose.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/