Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 05:46

 

Les Éditions Critic ont publié en 2010 Le projet Bleiberg de David S.Khara, qui a connu un succès énorme. C’est aujourd’hui un roman de Frédérick Rapilly Le Chant des Âmes qu’ils proposent aux lecteurs…

 

Marc Torkan vit désormais auprès du Golfe du Morbihan. Veuf encore jeune, il tient une boutique d’antiquités non loin de Vannes et s’adonne au surf sur la Côte Sauvage. Cinq ans plus tôt, il a quitté le magazine Paris Flash, pour lequel il fut un des reporters attitrés. Le rédacteur en chef le contacte pour une étrange affaire criminelle s’étant produite dans le Morbihan. Au Val-Sans-Retour, dans la Forêt de Brocéliande, on a découvert le cadavre mutilé d’une jeune femme. Le corps de Clara Riopelle était crucifié sur l’Arbre d’Or, œuvre d’art symbolique. On a arrêté des suspects, les Sons of Gaël, un groupe dans la mouvance gothique black metal. Leur culpabilité parait assez improbable. Sur place, Marc entre en contact avec Katie Jeckson. Cette photographe black originaire des Etats-Unis fut la première à prendre une série de clichés du cadavre. Elle suivait le Teknival organisé dans la région vannetaise quand le meurtre a été découvert.

RAPILLY-2011Même si le reportage de Marc provoque quelques remous à la rédaction de Paris Flash, Katie Jeckson et lui poursuivent l’enquête. Le petit ami de la victime a un bon alibi. Sandra, la jumelle de Clara Riopelle, admet qu’elles ont participé en cachette au Teknival. Mark et Katie recherchent d’autres faits divers similaires à travers le monde. Détail important, la victime doit avoir eu la langue tranchée, comme Clara. Certes, des cas mortels de mutilations sur des jeunes femmes, on en repère dans de nombreux pays. Mais l’affaire concernant une Israélienne tuée en Thaïlande semble quasiment identique à celle de la Forêt de Brocéliande. Le couple se rend sur l’île thaïlandaise où s’est déroulé le meurtre. Contre un peu d’argent, un policier local leur offre des détails et leur montre le lieu du crime. Les grandes soirées techno ne sont pas rares ici, telle cette Sexy Beach Party à laquelle assistent Marc et Katie. Ils n’y glanent guère d’indices.

Médecin légiste retraité, Michel de Ray analyse le rapport d’autopsie de Clara. On a trouvé des traces de GHB, drogue du viol. Néanmoins, il pense que l’assassin a laissé une certaine lucidité à sa victime, pour l’entendre crier. Les Sons of Gaël innocentés, on arrête un druide qui ne supporte bientôt pas d’être soupçonné. Tandis que le tueur moustachu à la voix rauque, voyage de Dubaï à Los Angeles, Marc et Katie contactent Lady J., une DJette prénommée Jillian. Dans un premier temps, elle ne tient pas à s’impliquer. Elle finit par initier le duo de journalistes à l’univers de la Techno. La piste des IkonoKlastes, discrets organisateurs de free-parties, en vaut d’autres. Quand un troisième meurtre identique se produit en Espagne, Jillian et Katie sont un temps suspectées par le lieutenant Rebotini. Marc va sans tarder pouvoir identifier l’assassin. La stéganographie, décryptage d’images, lui donne des éléments concrets sur celui qu’il traque…

 

Il s’agit bien d’une variation sur le thème du serial killer, ce que l’auteur assume sans nul doute. C’est par son contexte que l’histoire devient fort intéressante. L’univers de la musique techno, du son apprécié par les amateurs de rave-parties, des nuits festives animées partout dans le monde par de prestigieux DJs, tout cela n’est probablement pas si familier pour la plupart des lecteurs. Ce type d’ambiances étant propice aux excès, on peut imaginer des dérapages criminels.

Il faut souligner la parfaite description des divers lieux évoqués par Frédérick Rappily, en particulier en Bretagne. Grâce à cette précision, le tempo du récit avance à son rythme, sans précipitation mais sans temps mort. Comparable au toom-toom-toom lancinant craché par la sonorisation d’une techno-party. Les chapitres sont introduits par les Murder ballads de Nick Cave. Climat musical, on l’a bien compris. Pour autant, l’auteur n’oublie pas le vécu des personnages, leur état d'esprit, lors de cette chasse au psychopathe qui les transporte de Thaïlande à Bali en passant par l’Ukraine et l’Espagne. Un thriller de belle qualité.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Bruno 06/06/2011 21:20


Trop bon! je le reçois hier, tu en parles ce matin !! j'ai les mirettes en papille, et l'envie en salive!


Claude LE NOCHER 07/06/2011 06:54



Salut Bruno... Outre l'intrigue à suspense, ce roman te donnera l'occasion d'une promenade du côté de chez moi, en Bretagne-sud, au début du livre. Mais surtout
d'évoluer dans un monde musical intéressant. Bonne lecture !


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/