Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 05:11

 

Parmi les thèmes abordés par G.J.Arnaud dans ses suspenses, il faut souligner celui du cercle familial. Un groupe d’individus réunis dans leur propriété, rien de plus ordinaire. ARNAUD-1979Sauf quand l’ambiance tourne au mystère, devenant carrément menaçante. Par exemple, c’est ce que va ressentir l’étudiante Flore, dans La tribu des vieux enfants (1979). Les cinq enfants Vergèse sont des adultes entre vingt-trois et trente ans. Les trois hommes et les deux femmes se sont tous mariés, mais leurs conjoints sont successivement morts par accidents. Ils passent leurs vacances ensemble dans la bastide provençale appartenant à leur famille. Flore a récemment épousé Louis, l’aîné du groupe. Elle s’interroge sur ce curieux clan, et ces décès qui ne semblent pas les perturber. Pourtant, ce n’est peut-être pas la motivation financière qui explique cette série de morts autour des Vergèse.

Voici deux autres romans sur le même thème, proches quant au décor, mais avec des intrigues et des contextes différents. Si le premier est bien signé G.J.Arnaud, le second fut publié chez Eurédif sous le pseudo d’Ugo Solenza. Toutefois, on y reconnaît immédiatement la manière de cet auteur.

 

"Tendres termites" (1972, G.J.Arnaud)

ARNAUD-1972Clotilde Saint-Rémy est immobilisée dans son fauteuil roulant depuis un accident. Cet été-là, elle a décidé de réunir ses quatre enfants à La Musardière, sa propriété provençale. Elle n’y venait plus souvent, car elle vit dans une luxueuse maison de santé. Clotilde a engagé une jeune employée de maison, Valérie, chargée du ravitaillement et du ménage. Les enfants, ce sont Daniel, âgé de dix-huit ans; sa sœur Julie, à peine plus jeune; Jérôme, treize ans, et Serge, onze ans. Ils passent l’année dans des internats de divers pays européens. Même avant l’accident, ni Clotilde ni son mari Adrien ne se sont jamais occupés de l’éducation de leur progéniture, laissant ce soin à de coûteuses écoles. D’ordinaire, les enfants rejoignent leur père, pour de libres vacances estivales. D’ailleurs, ils ne se sentent guère à l’aise dans la belle propriété de leur mère. Même si Jérôme s’intéresse aux charmes de Valérie, il va s’essayer à un début de fugue avec son frère Serge. Daniel et Julie s’éclipsent également, pour passer huit jours chez des amis.

L’ambiance finit par apparaître plus saine dans la famille Saint-Rémy. L’idée de vivre ici ensemble toute l’année fait son chemin. D’autant que ça coûterait moins cher à Adrien. L’employée Valérie en serait ravie, elle aussi. Clotilde écrit à son mari pour lui proposer cette suggestion. L’arrivée d’Adrien risque d’alourdir le climat dans la maisonnée. Clotilde en vient à se demander ce que ses enfants ont derrière la tête, si ce sont des monstres. Son état physique et mental n’explique pas ses étranges moments de dépression. Une lettre anonyme vient encore troubler le jeu. Clotilde se sent en danger, paranoïa ou vraie menace ? La famille va bientôt toucher une très forte assurance-vie. Si ses enfants ont pris le pouvoir, Clotilde comprend de moins en moins quels secrets ils partagent.

 

"Il ne viendra plus personne" (1975, Ugo Solenza)

ARNAUD-Solenza-1975La famille Larroque habite une grande propriété provençale, dans le Var. Il y a Louis, le père; Muriel, la mère, un peu plus jeune que son mari; le fis David et la fille Elsa, une blonde aux yeux verts âgée de quinze ans. Parmi leurs amis, ils comptent une artiste des environs, Véronica Dalas, qui n’est pas insensible au charme de Louis Larroque. Ils ont à leur service Mme Mabel, une personne assez étrange. Vêtue de noir, elle n’avait pas quarante ans, mais s’habillait comme une vieille paysanne lorsqu’elle quittait la propriété. Parfaite dans son service, Mme Mabel observe un grand respect de la religion. Elle pense que la jeune Elsa n’est autre que sa propre fille Marie, disparue douze ans plus tôt. Elle montre un forme d’attachement maternel envers Elsa, ce que l’adolescente rejette. Pourtant, Mme Mabel pense avoir découvert la preuve absolue qu’elle est bien sa fille.

La mort supposée accidentelle de leur amie Véronica Dalas accroît le malaise au sein de la famille Larroque. Mme Mabel ne l‘aimait pas beaucoup : Cette femme se montrait aguichante envers les deux mâles, tortillait un peu trop du popotin lorsqu’ils étaient là. Le Seigneur n’avait pas supporté plus longtemps ce manège-là et l’avait condamnée à mourir de façon assez atroce. On pouvait prier pour elle sans la regretter. Louis et Muriel ont évidemment remarqué l’attitude de plus en plus malsaine de Mme Mabel concernant Elsa. Cette femme est-elle folle ? C’est à craindre. Son obsession maternelle et la prétendue preuve, son goût trop absolu pour la religion, les questions que se posait Veronica peu avant sa mort, les petits troubles de santé de Muriel, cet énigmatique courrier en poste restante… Les indices inquiétants s’accumulent. Tandis que la tension monte chez les Larroque, qui mène réellement un pervers jeu criminel ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story G.J.Arnaud
commenter cet article

commentaires

Serge 31 22/10/2012 00:12

Salut Claude.
Bravo pour ton week-end spécial G.-J. Arnaud!
Amitiés.

Claude LE NOCHER 22/10/2012 07:57



Salut Serge.


Eh eh, l'idée d'associer quelques-uns des très bons titres d'Arnaud autour du thème de la maison (de l'immeuble, de la famille) me trottait dans la tête depuis
quelques temps.


Amitiés.



max 21/10/2012 21:31

Bonsoir Claude,
C'est malin, j'ai envie de relire quelques Arnaud....comme si mes journées ne faisaient pas que 24 h !
Pas lu les espionnages, ni la SF.....
Les fantastiques sont un cran en-dessous des polars, pour autant que ce soient des polars !
Ce que je trouve le plus remarquable chez l'ami G-J, c'est le niveau de sa production "Spécial police" de 1970 jusqu'à "Mère carnage", soit environ 45 bouquins, tous remarquables. J'aime moins ceux
d'avant 70, en SP comme chez Arabesque.

Claude LE NOCHER 22/10/2012 07:55



Bonjour Max


Il suffit d'évoquer G.J.Arnaud pour avoir envie de s'y replonger, c'est exact. Il faudra que je retrouve dans mes archives quelques-uns de ses très bons titres
des années 60, car il y en a d'excellents. Arnaud est devenu peut-être plus "social et psychologique" ensuite. Rien à jeter, donc (au risque de me répéter), on n'a pas fini de parler de lui
ici.


Amitiés.



Oncle Paul 21/10/2012 15:48

Bonjour Claude
Les romans Spécial Police de Georges Arnaud n'ont pris aucune ride et mériteraient d'être réédités, comme le fut Bunker parano chez Zulma. Alors que ses romans Espionnage avec Serge Kovacs et la
Mama qui cartonnaient sont aujourd'hui tombés dans les oubliettes victime d'un effet de mode.
A lire ou relire Les jeudis de Julie.
Amitiés

Claude LE NOCHER 21/10/2012 17:50



Salut Paul


Très troublant, "Les jeudis de Julie", de même que "Enfantasme" qui fut récompensé par le Prix Mystère de la critique. Ses Espionnage sont fatalement datés d'une
époque. Avec, toutefois, le mérite d'éviter le manichéisme Est-Ouest dans bon nombre de ces histoires.


Amitiés.



Lystig 21/10/2012 10:00

c'est spécial "Provence" !!!
c'est pour mon challenge ?
cela me ferait plaisir de relire G.J. Arnaud.

Claude LE NOCHER 21/10/2012 10:56



Bonjour Lystig


Natif de Saint-Gilles-du-Gard, longtemps habitant du Var, il est assez normal que G.J.Arnaud ait utilisé les décors du Languedoc, de la Provence, de la Côte
d'Azur. Ces deux chroniques (hier et aujourd'hui) nous offrent effectivement des balades (angoissantes) en Provence.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/