Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 06:29


Trois nouveautés particulièrement fortes sont proposées cet automne chez Seuil, dans les collections Policiers et Thrillers. Voici une approche de ces trois titres d’auteurs confirmés, de valeurs sûres du suspense noir.  

Andrew Klavan : “Damnation Street”.

John Foy et Scott Weiss. L'un est un tueur psychopathe et l'autre un détective privé de grand renom. Tout les oppose, sauf une chose: ils recherchent Julie Wyant, une prostituée à visage d'ange dont ils sont tous les deux tombés follement amoureux. Sauf que Julie les fuit. John Foy parce que, cruel de nature, il lui a fait passer une nuit d'amour absolument horrible. Elle n'a aucune envie de le revoir. Scott Weiss, parce qu'elle sait que si jamais il la retrouve, John Foy sera juste derrière lui. Julie doute fort qu'aussi génial que soit le détective, il parvienne à la sauver des griffes du monstre. Malheureusement pour elle, Scott Weiss, qui ne peut plus se passer d'elle, part à sa recherche. Et ce qui devait arriver arrive : Foy, qui n'attendait que ça, se lance à la poursuite de Weiss.

« Il entra dans la pièce. Referma la porte derrière lui. Un geste de défi : au diable l’obscurité. Une obscurité qui s’épaissit encore. Les rideaux étaient tirés et seul un faible rayon venant d’un lampadaire s’infiltrait par la fente qui les séparait. Weiss passa d’une ombre à l’autre dans cet éclairage. Il gagna la salle de bains, sa main explora le mur. Quand il appuya sur l’interrupteur, l’ampoule s’alluma ; l’éclairage fonctionnait, ici, et se refléta sur les murs carrelés de blanc. Il revint dans la chambre, bénéficiant de la lumière diffusée à travers la porte, alluma la lampe de chevet et celle du bureau. La pièce était vide. Petite, lambrissée de bois, un lit et une table patinée par le temps suffisaient à l’encombrer. Weiss rangea son arme dans l’étui. Il alla s’asseoir sur le bord du lit et laissa échapper un soupir. Son cœur continua à battre fort pendant quelques secondes, puis se calma. Il sentait sa nuque humide contre le col de son manteau. »

Jonathan & Faye Kellerman : “Crimes d’amour et de haine”. Ce livre se compose de deux romans, “Un gardien pour ma sœur” et “Le blues de la déprime”.

(Un gardien pour ma sœur) Berkeley, Californie. Le député Davida Grayson avait des idées politiques et des mœurs que certains réprouvaient. Lorsqu’elle est retrouvée morte dans son bureau, les inspecteurs Will Barnes et Amanda Isis n’arrivent pas à croire qu’on ait pu la haïr au point de lui tirer une balle dans la tête, quasiment à bout portant.

« Davida gisait effondrée sur son bureau, la tête dans le creux des bras comme si elle avait dormi pendant ses derniers instants en ce bas monde. L’inspectrice Amanda Isis avait très envie de croire que le passage du somme temporaire au repos définitif s’était effectué sans douleur. La nuque avait été entièrement ouverte et déchiquetée par les chevrotines, au point que la colonne vertébrale était pratiquement sectionnée. À deux doigts de la décapitation. » La victime, député de gauche et lesbienne revendiquée, ne manquait pas d’ennemis. Son dernier projet de loi sur les cellules souches lui avait valu de nombreuses menaces de la part de l’extrême droite et des catholiques ultras. Proche de la retraite, le capitaine des services de police de Berkeley va devoir expliquer les faits à la communauté politique et à des électeurs vindicatifs. Comment comprendre que la représentante estimée et aimée de la circonscription ait été quasiment décapitée, sans motif affiché ? Pour Isis et Barnes, le compte à rebours a commencé.

(Le blues de la déprime) Nashville, Tennessee. Ancienne légende du rock, Jack Jeffries a réussi à se libérer de la drogue et s’apprêtait à donner un concert pour la liberté d’expression lorsqu’il est retrouvé mort dans un fossé près de la rivière Cumberland. Il ne saurait y avoir de meilleurs inspecteurs pour enquêter sur cet assassinat que Baker Southerby, un ancien prodige de la musique, et Lamar Van Gundy, qui certes, n’a jamais eu la classe de son partenaire, mais, qui comme lui, connaît tout du monde de la musique. Y compris, bien sûr, tout ce qu’il peut recéler d’ombres et de sinistres machinations…

George Pelecanos : “Un jour en mai

Washington, printemps 72. « Raymond avait relevé les incidents survenus ces derniers temps dans le quartier – des jeunes Blancs qui le traversaient en voiture, baissaient leur vitre et criaient « Nègre », passaient en trombe et regagnaient en vitesse le boulevard. C’était arrivé deux trois fois en un an. D’une certaine façon, ça durait depuis des générations. Leur mère avait été en butte à ce genre d’avanies quelques semaines plus tôt, James et Raymond en étaient malades qu’on puisse ainsi l’insulter. » Ivres et drogués, trois jeunes Blancs, Billy Cachoris, Peter Whitten et Alex Pappas, vont provoquer des Noirs dans leur quartier. L’affaire tourne mal lorsqu’ils font face aux frères Monroe et à Charles Baker. Peter s’enfuit, mais Billy est tué et Alex y perd presque un oeil. James Monroe sera condamné à dix ans de prison. Trente-cinq ans plus tard, Alex gère le restaurant hérité de son père. Son fils cadet est mort en Irak et son aîné se forme à la restauration. De son côté, Raymond Monroe, qui est inquiet pour son fils, soldat en Afghanistan, travaille à l’hôpital Walter Reed où l’on soigne les blessés de guerre. Alex et Raymond se retrouvent. Charles Baker, lui, a passé l’essentiel de sa vie en prison. Et n’a qu’une envie : se venger de 72. La confrontation semble inévitable... Si la musique est toujours très présente dans les romans de George Pelecanos, les portraits sont ici très nuancés entre supposés gentils et présumés méchants.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/