Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 07:13

 

Plusieurs auteurs ont accepté de répondre au “Portrait chinois” soumis par Action-Suspense. Aujourd'hui : Gilles Caillot (aux Éditions du Polar : L'ange du mal, Réminiscence et Lignes de sang)

CAILLOT-1
Si tu étais un assassin, quelle arme aurais-tu utilisé ?

Le couteau de chasse d’une longueur improbable ou alors une scie sauteuse pour le bruit enivrant.

Si tu étais le cauchemar des cauchemars ?

Pouvoir entrer dans la tête des gens et profiter de leur sommeil pour les embarquer dans mon univers et leur faire découvrir mes enfers.

Si tu étais le rêve absolument inaccessible ?

L’immortalité ou bien le don d’ubiquité. Quoique, si c’est possible, les deux à la fois.
Si tu étais le pire défaut humain ?

J’peux en donner deux : Oui ?! Allez, la connerie et la paresse.

Si tu étais un personnage historique (lequel), serais-tu pire ou meilleur ?

Ed Gein, un des pire tueur en série Américain. Quelle question ? Pire, évidemment.

Si tu étais l’amant d’une star, vivante ou disparue, ce serait qui ?

Ouch… Il y en a plein… Ma préférence va cependant à Catherine Zeta-Jones.

Si tu étais un animal 1/ sauvage, 2/ domestique ?

Le loup alpha, pour le côté chef de meute, et particulièrement assoiffé de sang.

Sinon pour l’animal domestique : le chat… Pour ses sept vies.

CAILLOT-2Si tu étais une ville 1/ de France, 2/ d’Europe ?

Lyon. Ma ville, que j’aime et où se déroulent tous mes romans.

Venise, pour ses mythes et ruelles sombres la nuit.

Si tu étais un jour de la semaine ou une heure de la journée ?

Aucune préférence pour le jour mais Minuit, l’heure du crime.

Si tu étais un métier (autre qu’auteur), lequel et pourquoi ?

Bah… J’ai déjà un métier mais si je pouvais en changer, je serais flic. Commissaire à la Crime.

Si tu étais une catégorie musicale ?

Death metal (j’en écoute pour écrire mes romans) mais dans la vie de tous les jours, plutôt pop-rock.

Si tu étais un sport ?

Le tir. Un bon Magnum 357 entre les mains, ça fait du bien.

Ma chronique sur le premier roman de Gilles Caillot : "L'ange du mal" (Editions du Polar, 2007)
 « On a affaire à une jeune femme, d’une vingtaine d’années à peu près. Le cadavre a été déplacé après la mort, causée éventuellement par l’arrachement de la tête. La mort remonte à environ trois jours. Je n’ai trouvé pour l’instant aucune trace qu’aurait pu laisser le tueur. Aspect intéressant, les empreintes digitales on été limées… » Telles sont les premières observations que la légiste Julie Martin transmet à son amant, le policier Zanetti, de la Criminelle à Lyon. Plus tard, elle lui apprend que la victime a récemment avorté, et que ses entrailles contiennent un petite fiole. À l’intérieur, un mystérieux message codé, références bibliques à l’Apocalypse. C’est évidemment l’œuvre d’un psychopathe.CAILLOT-3

Alors que le tueur séquestre une nouvelle victime qu’il torture, il adresse une photo de la première jeune femme à la journaliste Clotilde, afin de provoquer la police. Sur les berges d’un lac de la région, on découvre encore une femme décapitée et deux autres poignardées. Le tueur rôde non loin de là, repérant autant Julie que Zanetti. Dans une maison de retraite, le décès d’un retraité de la police très affaibli semble naturel. Pourtant, quelques indices - dont une seringue - incitent son ami Zanetti à s’interroger. La deuxième décapitée avait aussi avorté récemment. On lui a poinçonné sur le dos un codage, une grille de Vigenère. Décrypté, le message parait annoncer qu’il y aura huit victimes.

Restant discret sur l’affaire, Zanetti confie des informations à Clotilde. Le tueur n’est sans doute pas satisfait qu’on parle si peu de lui, car il visite l’appartement de la journaliste. Pour l’effrayer, il laisse chez elle la tête défigurée d’une des jeunes femmes torturées. Analysé par Julie, un poil pubien du tueur fournit un ADN imparfait. À cause des avortements, la police contacte les cliniques d’obstétrique de la région, sans grand résultat. Le flic retraité a bien été assassiné. Sur une bande vidéo de surveillance, on devine la silhouette massive du tueur près de la maison de retraite. Pendant ce temps, le criminel joue avec Karine, sa nouvelle victime. Il lui donne l’espoir qu’elle peut fuir, avant de la torturer. Deux cadavres sans tête sont trouvés dans les égouts lyonnais. La police provoque le tueur, affirmant que la corde qu’il a utilisée porte son ADN...

Il est clair que Gilles Caillot, admirateur de Maxime Chattam, Jean-Christophe Grangé ou Franck Thilliez, vise d’abord l’efficacité. Sur un scénario aussi macabre que sinueux, il détaille les scènes dures - voire même gore, présente quelques pistes, multiplie les péripéties mystérieuses. Le psychopathe schizophrène à la carrure de géant qui, très jeune, s’est donné pour mission de "faire le mal", est monstrueux au-delà de toute limite. Rares sont les femmes présentées dans cette histoire qui peuvent espérer lui échapper. Ses fumeuses motivations importent sans doute moins que la traque dont il est l’objet. L’opiniâtre policier Zanetti et son équipe s’efforcent de le contrer. Les amateurs de thrillers cruels, sanglants et mouvementés vont adorer.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Interviews Express
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/