Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 06:08

 

Rivages/Noir réédite dans de nouvelles traductions (de Laurent Lombard et Gérard Lecas) les excellents romans de Giorgio Scerbanenco, décédé en 1969. Une bonne initiative, qui permet de lire ou relire Vénus privée, Les amants du bord de mer, Ils nous trahiront tous, Mort sur la lagune, Le sable ne se souvient pas. Retour sur la première aventure de Duca Lamberti publiée en France, chez Plon en 1967, Vénus privée.

SCERBANENCO-1À Milan, le docteur Duca Lamberti n’a plus droit au titre de médecin. Il sort de prison. Un séjour causé par la mort d’une de ses patientes, et qui a entraîné celle de son propre père. Se reconstruire une vie, venir en aide à sa sœur Lorenza et à sa nièce… voilà tout ce que souhaite Duca Lamberti, homme volontaire, un peu blasé ou endurci par cette expérience de la prison. Grâce à un ami de son père, médecin de la police, Duca trouve du travail. Une mission aussi délicate que particulière. David Auseri, fils d’un puissant homme d’affaires milanais, s’adonne à la boisson depuis un an. Le jeune homme abuse du whisky. Son père veut que ça cesse. Duca doit deviner la raison du comportement suicidaire de David.

Alberta Radelli était une jeune femme se prostituant quand elle manquait d’argent. Une chic fille finalement, que David avait croisé un jour. Il n’avait pas su l’écouter, comprendre qu’il devait partir avec elle – comme Alberta le lui demandait, l’emmener loin. Alberta était morte. David culpabilisait. Duca Lamberti estime justifié de relancer l’enquête sur le décès de la jeune femme. Une pellicule photo lui permet de découvrir un aspect de la vie d’Alberta, et une sordide affaire liée au proxénétisme. Livia Ussaro a bien connu Alberta. Elle accepte d’aider Duca. Mais son rôle présente de nombreux dangers…

Si l’intrigue criminelle est de bon niveau, c’est surtout la noirceur de l’ambiance qui donne toute sa saveur à cette excellente histoire. Dans un contexte original, le personnage principal est l’un des plus beaux de la Littérature policière. Son regard humain et désenchanté sur le monde le rend terriblement attachant. Le ton réaliste (et même dur) du récit contribue à créer un climat particulier. Un roman de qualité supérieure.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

cynic63 13/11/2010 11:15


Bonjour Claude,
Je t'avoue que je n'avais jamais entendu parler de Scerbanenco avant ces nouvelles traductions (aveu d'inculture..). Je ne peux donc rien dire sur ce que valaient les "vieilles" traductions.
Toujours sur ce sujet, j'ai eu un peu les boules avec la réédition du "Démon dans la peau" de Thompson qui n'a absolument pas été retouché...de là à dire qu'ils ont uniquement profité du buzz
autour du film de Winterbottom.
D'ailleurs as-tu vu le film d'Yves Boisset avec Kremer dans le rôle de Lamberti?


Claude LE NOCHER 13/11/2010 15:32



Salut Cynic,


Je pense que pour "Le démon dans la peau", c'est une bonne opportunité commerciale que d'accompagner la sortie du film sans rien améliorer au livre, en effet.
Parfois l'éditeur est associé à la diffusion cinéma, parfois pas. C'est probablement le 2e cas ici, donc on fait le minimum.


Version VHS (dans l'Antiquité, donc), "Cran d'arrêt" d'Yves Boisset fut diffusé par FilmOffice. Je me souviens qu'on me demandait un trop long délai quand j'ai voulu
l'acheter, car ce film n'entrait pas dans les priorités (commerciales, là encore) de FilmOffice, donc peu d'exemplaires vite dispo. Je ne l'ai, hélas, jamais vu. Je doute qu'il existe en DVD,
pour les mêmes raisons que je viens d'évoquer (mais je peux me tromper).


Il est vrai que Scerbanenco fut longtemps boudé par les "purs et durs" du roman noir, qui ne l'évoquaient jamais. Ce qui explique qu'il manque à ta culture. Il y a
ses romans, bien sûr. Mais je te conseille aussi ses recueils de nouvelles (à toi de chercher, je n'ai plus les titres en tête), qui sont aussi le témoignage sur l'Italie d'une époque (années
1950-60). Son expérience journalistique n'est pas pour rien dans son talent d'auteur.


Amitiés.



cynic63 12/11/2010 18:12


Magnifique roman. Enfin une nouvelle traduction et pas simplement une réédition. Je vais lire les suivants car, apparemment, ils vont tous reparaître. Tant mieux!!!


Claude LE NOCHER 12/11/2010 20:17



Salut Cynic,


Je suis admirateur de Giorgio Scerbanenco depuis belle lurette. Par rapport à certaines traductions d'auteurs américains (de toutes époques), Scerbanenco fut plutôt
très bien traduit. Mais il est vrai que le langage évolue (*), et qu'il n'est pas mauvais de "rafraîchir" quelques versions françaises. Cela dit, on pourrait presque s'étonner que ces éditions
nouvelles soient si tardives (après Plon, à l'origine, et sans doute 10-18). Car Duca Lamberti est un personnage (humaniste mais pas un pur sentimental) qui écrase bon nombre de héros de romans
noirs.


Amitiés.


(*) plus personne ne dit "corridor" pour "couloir"... ou "contretype" pour parler d'une copie de photographie... ou "il s'approcha de la banque", pour désigner
"le guichet d'une banque", etc.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/