Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 06:15

 

Retour sur le roman de Jake Lamar publié en septembre 2009, Les fantômes de Saint-Michel (Éd.Rivages). Un très bon suspense !

Paris, fin de l’été 2001. Sexagénaire, Marva Dobbs est une célébrité parisienne, icône de la communauté afro-américaine. Ex-chanteuse, elle s’est installée en France au début des années 1960. À cette époque, Marva a épousé Loïc Rose, un Breton natif de Camaret, vivant avec sa mère dans la capitale depuis la guerre. Il est devenu un brillant avocat fiscaliste. Marva a créé un restaurant, le Soul Food Kitchen, aujourd'hui une institution fréquentée par le Tout-Paris, et par une clientèle de touristes Noirs américains. Le couple a une fille, Naima, âgée de vingt-trois ans. Elle poursuit des études de cinéma à New York, où elle vit avec un étudiant sérieux, Darvin.

LAMAR-2009Après des vacances avec Loïc en Bretagne, Marva rentre à Paris plus tôt que prévu. Voilà quelques mois, elle a engagé un employé de vingt-huit ans, Hassan. Elle a eu une ardente liaison avec ce jeune cuisinier. Mais elle a compris qu’il est temps que cesse la relation entre eux. Quand Marva arrive dans son restaurant, l’inspecteur de police Lamouche est sur place. Il recherche Hassan, disparu depuis quelques jours. On le suspecte d’être l’auteur de l’attentat visant le siège du WORTHEE, organisme culturel américain, acte criminel ayant causé une victime. Marva ne croit guère à la culpabilité d’Hassan. Toutefois, quand elle organisa leur buffet du 4-Juillet, elle se souvient qu’il s’intéressait de près à la configuration de l’immeuble du WORTHEE.

Où chercher Hassan ? Tout juste Marva sait-elle qu’il a quatre compagnes, sept enfants, et qu’il vit à Montreuil avec son cousin Ramzy. Troublée, fatiguée, elle est victime d’un grave accident de voiture. Loïc Rose téléphone immédiatement à Naima, afin qu’elle rentre de New York. Elle aurait préféré revoir Paris, la fontaine de la place Saint-Michel, et ses parents dans d’autres circonstances. À peine de retour, elle apprend que sa mère a disparu à son tour. Elle a quitté l’hôpital en pleine nuit, accompagnée d’un homme qui ne peut qu’être Hassan. Ancien flirt de Naima, Juvenal est prêt à l’aider si elle en a besoin. Quand le manager du restaurant est assassiné, les soupçons se portent encore sur Hassan. Jeremy Hairston et lui s’entendaient très mal, Marva soutenant plutôt son jeune amant que son manager. À Montreuil, dans l’appartement d’Hassan, Naima fait la connaissance de Marie-Christine, qui offre un alibi au suspect.

L’ombre de l’Autorité plane sur cette affaire. Cleavon Semple, vieux baroudeur Noir qui fut un proche de Loïc, est recontacté par l’énigmatique Harvey Oldcorn. C’est un jeu pervers entre frères ennemis que mène cet agent de l’Autorité, partisan de la manière forte pour défendre la suprématie américaine. Le quartier Saint-Michel, visé par les attentats de 1995, va être le théâtre d’un règlement de compte autour de sa fameuse fontaine…

Lamar-DédicaceVoilà un polar mouvementé qui ne manque pas de qualités. Ce sont d’abord les personnages, détaillés avec soin, qui retiennent l’attention. Tous expriment un vécu qui sonne juste ou apparaissent dans des scènes crédibles. Certes, le policier français Lamouche n’est guère brillant, mais pas antipathique non plus. La méthode utilisée pour dévoiler certaines précisions, à travers les Mémoires de Cleavon Semple, dénotent d’une habile construction du récit. Le contexte des afro-américains, de leur histoire face aux Blancs, est évidemment évoqué. Sans défendre unilatéralement les uns plutôt que les autres : Les Blancs affirment unanimement que le racisme n’existe pas, mais ils restent entre eux. Les Noirs, eux, n’arrêtent pas de se plaindre du racisme, mais s’agglutinent dans les mêmes quartiers, tout comme les Blancs. Cette obsession raciale, les Américains la transportent dans leurs gènes. Un véritable apartheid mental.

L’auteur cite aussi quelques tragiques évènements de l’histoire française et de la répression politique, qu’il est bon de ne pas oublier. Plus souriant, Jake Lamar s’amuse de notre prononciation approximative de la langue anglaise, ou de nos comportements négatifs : Un Français commence toujours par vous opposer cette déclaration de capitulation totale et inconditionnelle, comme si vous lui demandiez de défier les lois de la gravitation : C’est impossible ! De belles touches d’humour, complétant une intrigue au suspense animé, dans la bonne tradition.

[Signalons juste un petit problème "technique" agaçant : les nombreux mots "en français dans le texte" sont à la fois en italique et suivis d'un astérisque. Résultat lourdingue, gênant la lecture.]

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/