9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 06:39

 

Jean-Paul Nozière est connu grâce à ses polars destinés à la jeunesse, peut-être plus que pour ses romans parus chez Série Noire, Fleuve Noir, au Seuil, aux Éd.La Branche ou chez Rivages/Noir. Voici deux exemples parmi la quarantaine de titres qu’il a écrits. Souviens-toi de Titus est un de ses grands succès auprès des jeunes lecteurs, publié chez Rageot Éditeur en 1989, réédité en 1994 puis en 2004. Il a été récompensé par le Prix Gavroche et le Prix Polar Jeunes. La tonalité est aussi enjouée que l’intrigue est énigmatique. C’est dire que ce genre de romans peut être savouré autant par les adultes que par les ados…NOZIERE-1994

 

Une petite ville de bourgogne va bientôt célébrer les cinquante ans de son lycée. On attend beaucoup de monde, en particulier des notables qui fréquentèrent jadis l’établissement. Jeune journaliste du quotidien local, Iossip Martin va suivre l’évènement. Antoine Grappin sera également présent. Vingt-cinq ans plus tôt, alors débutant, Grappin fut ici professeur de littérature. Tous le surnommaient Titus. Il eut la malchance de tomber sur une classe de 3e fort turbulente. Ce qui entraîna injustement son exclusion de l’école et de l’Éducation Nationale.

C’est d’abord de Jacques Talard, le maire, dont il a décidé de se venger. Coline, la fille de Talard, s’était éloignée de son père. Maintenant, elle veut connaître la vérité sur ce meurtre, comme sur le passé. Installée chez Iossip, elle ne quittera la ville qu’une fois l’affaire résolue… Fred Ascore, le PDG de la principale usine locale, est la deuxième victime choisie par Titus-Grappin. Que les fautes oubliées d’Ascore viennent aux oreilles de son épouse, et c’est un homme fini. D’autant qu’il a également de lourdes dettes de jeu. Poussé à bout, il se suicide… Luc Bidart, conseiller général très apprécié, et le caractériel Dr Lagorce sont les suivants sur la liste. Le cinquième visé pourrait bien être le commissaire Jérôme Lequimpois.

Mettre la main sur celui qu’on a appelé Le fou aux citations parait impossible, car il a eu le temps de parfaitement préparer sa vengeance. Si vous m‘en croyez, cueillez, cueillez votre jeunesse répètent les messages du mystérieux corbeau. Marc Lénorde, patron du journal Le Courrier Bourguignon, n’a pas autorisé Iossip à écrire des articles là-dessus. La succession de meurtres l’amène à changer d’opinion. Iossip et Coline vont se consacrer à part entière à la recherche du coupable. Viré de son bureau par des enquêteurs se pensant plus habiles que lui, Lequimpois va indirectement donner un coup de main aux deux jeunes. Bien sûr, Titus est le probable suspect, sauf qu’apparaît un problème : Antoine Grappin semble être décédé…

 

Jean-Paul Nozière a écrit une série ayant pour héros Slimane Rahili, fils de harki, quadragénaire voyageant avec son chien Bogart dans un camping-car à travers la France, NOZIERE-2001détective privé à l’occasion. On peut évoquer le quatrième titre de la série Trois petites mortes (Seuil, 2001), récompensé par le Prix du Festival polar de Montigny-lès-Cormeilles.

Slimane Rahili gare son camping-car sur le parking de l’ossuaire de Douaumont, près de Verdun. Sa mère lui a demandé de retrouver la tombe de son aïeul, mort durant la Première Guerre mondiale. Le gardien de nuit Joseph sympathise avec Slimane, et l’autorise à stationner là. À Batroville, distant de quelques kilomètres, une affaire a récemment fait grand bruit. Yves Loude, un prof que la rumeur accusait de pédophilie et du meurtre d’une gamine, s’est suicidé. La chute mortelle d’une autre fillette lui fut aussi imputée. Mara Loude et sa fille Solène vivent toujours dans leur maison, taguée de graffitis insultants et accusateurs. Mara reste persuadée de l’innocence d’Yves. S’improvisant pour elle détective, Slimane interroge le principal du collège et plusieurs enfants qui prenaient des cours particuliers avec Yves. Rien de probant dans leurs témoignages.

Après avoir passé une nuit avec Mara, Slimane visite le bureau de son mari. Les agendas et les seringues qu’il y trouve suscitent bien des questions. Slimane est rejoint par sa sœur Yasmina et son amie flic, Florence. Un patron de pizzeria indic des RG noircit l’image d’Yves, alors qu’un vieux monsieur le décrit sous son meilleur jour. Imaginer ce prof en pédophile assassin, doublé d’un escroc qui supprimait par ailleurs des personnes âgées, Slimane n’y croit pas. Une autre petite fille blonde mourut trois ans plus tôt, le jour de l’arrivée d’Yves Loude à Batroville. Le prof ne pouvait être concerné, mais c’est ainsi qu’apparaît un jeune suspect sujet à des crises nerveuses…NOZIERE-photo

 

Les romans de cette excellente série Slimane Rahili : Un regrettable accident (1999, Prix du Festival polar de Saint-Nazaire 2000), Bogart et moi (1999), Fatal tango (2000), Trois petites mortes (2001), L’axe du mal (2003). Parmi ses noirs polars, on peut encore citer ceux publiés chez Rivages, dont le héros est l’ex-policier Christian Milius (dit Slo) : Le silence des morts (2006, Grand Prix du roman noir au Festival de Cognac 2007), Je vais tuer mon papa (2007), Cocktail Molotov (2009), Dernier tour de manège (2011). Il semble qu’un futur titre soit prochainement publié dans cette série (Le chat était aux aguets), et que les aventures de Slimane Rahili soit bientôt rééditées dans l’ordre chez Rivages/Noir. On peut aussi lire ma chronique ici sur "Des manches et la belle", publié en 2010 dans la collection Suite Noire aux Éditions La Branche. Visitez aussi le site de Jean-Paul Nozière.

Partager cet article

Published by Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Oncle Paul 09/04/2012

Bonjour Claude
Lors de la sortie de Dernier tour de manège chez Rivages j'avais suggéré à Jean-Paul Nozière de demander à François Guérif de rééditer ses romans qui avaient paru au Seuil et qui ne figuraient plus
au catalogue. En début d'année, il m'avait confié que Guérif n'avait pas été insensible à la proposition. Mais tant que cela n'est pas concrétisé avec l'apparition des ouvrages sur les étals des
libraires, je préfère ne pas l'annoncer. Car entre les intentions et la réalité il y a une grande marge : pour preuve le roman de Jean Mazarin, prévu à plusieurs reprises aux éditions Nuits
blanches et plusieurs fois reporté ! Et toujours pas paru, sinon Jean Mazarin me l'aurait signalé !
Amitiés

Oncle Paul 09/04/2012

Bon enfin une bonne nouvelle dans la morosité ambiante
Merci de l'info
Amitiés

Oncle Paul 09/04/2012

Ici aussi et ça rigole dans le potager !!!
Sinon, pour lire le prochain Jean-Paul Nozière, l'inédit, il faudra attendre Novembre. Quant aux Slimane le premier réédité ne le sera qu'au cours du 1er trimestre 2013.
Patience, patience...
Amitiés

Philippe 11/04/2012

Bonjour monsieur Le Nocher,

Ce n'est pas à propos de Jean-Paul Nozière, mais dans votre chronique vous citez Rageot ou Fleuve Noir.
Dimanche, il se trouve qu'en librairie je suis tombé sur des polars jeunesse dont je ne connaissais pas les auteurs. Je me les suis offerts.

Sept ans plus tard
Jean-Christophe Tixier
Rageot, collection Heure noire, avril 2012

Présentation de l'éditeur / Biographie de l'auteur

Par exemple sur Amazon.fr
http://www.amazon.fr/Sept-plus-tard-Jean-Christophe-Tixier/dp/2700239083/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1334105011&sr=8-2

Reste avec moi
Jessica Warman
Fleuve Noir, collection Territoires, avril 2012

http://www.amazon.fr/Reste-avec-moi-Jessica-Warman/dp/2265093025/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334105631&sr=1-1

" Présentation de l'éditeur
Elizabeth avait tout pour être heureuse : elle est belle, riche, a beaucoup d’amis et un petit copain beau et intelligent. Le matin de ses 18 ans, elle se réveille sur le bateau où elle a fait la
fête avec ses amis. Et elle voit avec horreur un corps flotter à la surface de l’eau : le sien…
Pourquoi est-elle encore là, spectatrice de sa propre mort ? Et pourquoi Alex, un garçon de son lycée mort un an plus tôt, est-il avec elle ?
Elizabeth et Alex vont mener l’enquête, observer les vivants et retourner dans leurs souvenirs afin de lever le voile sur de lourds et sordides secrets.

Biographie de l'auteur
Jessica Warman vit à Pittsburgh aux États-Unis avec son mari et ses deux filles. Elle est l’auteur de trois romans, tous encensés par la critique. Reste avec moi lui a été inspiré par un fait
divers qui l’a marquée dans son enfance, lorsqu’un jeune adolescent avait disparu après une fête sur un yacht… "

La fiche dit que l'auteur a écrit trois romans, mais celui-ci semble être le seul traduit en français pour le moment.

Le canevas me rappelle un autre roman jeunesse que j'avais commencé il y a quelques mois :

Le Fantôme de Sarah Fisher
Agnès Laroche
Rageot, Heure noire, avril 2011

http://www.amazon.fr/fant%C3%B4me-Sarah-Fisher-Agn%C3%A8s-Laroche/dp/2700236173/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1334106294&sr=1-2

" Présentation de l'éditeur
Décembre 1850. Sarah Fisher se réveille dans une obscure bergerie et comprend qu’elle est devenue… un fantôme. Elle se trouvait au bord d’une falaise quand une silhouette familière s’est approchée
d’elle pour la précipiter dans le vide. Résolue à identifier son agresseur, elle décide de revenir hanter les lieux où elle a vécu. Mais qui pouvait lui en vouloir ainsi, à elle, une orpheline sans
le sou ?

Une intrigue policière haletante qui met en scène des héroïnes déterminées. L’auteur dépeint une société victorienne pétrie de préjugés et de rigueur morale.

Biographie de l'auteur
Agnès Laroche est née en 1965 à Paris, elle vit aujourd'hui à Angoulême.
Son principal trait de caractère : la distraction, son mari et ses trois enfants peuvent hélas en témoigner chaque jour ! Même quand elle est là, elle est ailleurs. Un ailleurs où fourmillent les
rêves et les idées grâce auxquels elle invente des histoires pour les enfants, les adolescents ou leurs parents. Elle est l'auteur de nombreuses fictions diffusées à la radio, de romans pour la
jeunesse et de récits publiés en presse enfantine.
Son plus grand plaisir : faire en sorte que ses livres soient autant de petites maisons dans lesquelles les lecteurs se sentent chez eux, de la première à la dernière page. "

Je signale aussi un autre roman ado, à la fois fantastique et polar, dont j'ai entrepris la lecture. Là, l'héroïne a le don de voir les morts et de pouvoir leur parler. L'île de Jersey offre un
cadre dépaysant.

Ava préfère les fantômes
Maïté Bernard
Syros, février 2012

http://www.amazon.fr/Ava-pr%C3%A9f%C3%A8re-fant%C3%B4mes-Ma%C3%AFt%C3%A9-Bernard/dp/2748511905/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1334107345&sr=1-1

Présentation de l'éditeur
Depuis l'âge de trois ans, Ava peut voir les fantômes, et leur parler. Mais personne ne la croit, et certainement pas ses parents qui n'aiment pas que les petites filles inventent des histoires
pour se faire remarquer. Alors Ava a appris à cacher ce don qui l'embarrasse. Jusqu'au jour où, devenue adolescente, dans un manoir sur l'île de Jersey, elle tombe nez à nez avec le fantôme d'une
jeune femme, Billie, que l'on vient d'assassiner. Tout étonnée d'être morte, Billie s'aperçoit qu'Ava est la seule à la voir et la supplie de l'aider...

Biographie de l'auteur
Maïté Bernard est née le 11 septembre 1973 à Nîmes. C’est un écrivain français de romans noirs et de romans de littérature générale. Elle a passé son enfance dans le Sud de la France. À
l’adolescence, elle est partie vivre en Argentine, à Buenos Aires. Pendant ses études supérieures, elle a aussi vécu deux ans aux États-Unis, à East Lansing dans le Michigan, et à New York. Depuis
dix ans, elle est de retour en France, et travaille comme documentaliste à Versailles.
Maïté Bernard a obtenu le prix du polar 2003 de Montigny-lès-Cormeilles pour son premier roman, Fantômes, paru à la « Série Noire » en 2002. Son roman le plus récent, Monsieur Madone, est paru en
2009 aux éditions Le Passage. Aux éditions Syros, elle est l’auteur de Un cactus à Versailles (2009) et de Trois baisers (2010), tous deux dans la collection « Tempo+ ».

Notons, dans le lien Amazon indiqué, le très intéressant commentaire d'une lectrice qui compare l'histoire avec le film Sixième sens ( 1999 ) avec Bruce Willis.

Voilà, oui, je lis plutôt des polars jeunesse ( et des romans jeunesse plus généralement ) que des polars adultes !

Cordialement

Dominique Poursin 13/04/2012

Lorsque je travaillais en bibliothèque Jeunesse, j'ai eu l'occasion de lire Nozière sur Titus! une vraie réussite...

Il écrivait aussi d'autres types de récits pour les ados.

Philippe 13/04/2012

Bonjour M. ( ou Mme ) Dominique,

Oui, Jean-Paul Nozière est un grand auteur. Accessoirement, remarquons que lui, auteur de polars, est homonyme avec Violette Nozière, la célèbre empoisonneuse des années 1930 qui fascina son époque
et inspira, avec l'affaire des soeurs Papin en parlant d'affaires criminelles, les surréalistes. Ou Paul Eluard qui lui consacra un poème célèbre avec la phrase " Violette a rêvé de défaire, a
défait l'affreux noeud gordien... "
Je dis bien homonyme exact, car depuis les faits en 1933 l'habitude avait été prise d'orthographier Violette Nozières avec un s. Ce sont les surréalistes qui les premiers ont mal écrit son nom et
cette erreur s'est reproduite jusqu'à nos jours. Non, le nom de Violette s'écrit en réalité Nozière sans s, donc comme Jean-Paul Nozière.
Pour en revenir à ce dernier, il s'était prêté il y a quelques années, comme d'autres auteurs tels que Susie Morgenstern, Claire Mazard ou Yaël Hassan, au jeu de la collection Confessions chez La
Martinière Jeunesse : écrire un livre qui ne soit pas une fiction comme ces auteurs en avaient l'habitude, mais une autobiographie parlant de leur propre jeunesse.
JP Nozière a ainsi écrit " Mais qu'est-ce qu'on va bien faire de toi ? " et Tu seras la risée du monde ".

M. Le Nocher, j'ai regardé le blog de votre ami Paul leslecturesdelonclepaul.over-blog.com où il a en effet chroniqué ( lundi 9 avril ) " Ava préfère les fantômes " de Maïté Bernard.
Je suppose que M. Paul a choisi le nom de son blog en hommage à cette série de BD des années 1950-1960 un peu oubliée ensuite : les Belles histoires de l'oncle Paul, créées par Jean-Michel
Charlier, le scénariste père des personnages Buck Danny l'aviateur, Tanguy et Laverdure les Chevaliers du ciel, Barbe-Rouge le pirate, Blueberry ou la Patrouille des Castors, des scouts.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oncle_Paul

A propos de littérature jeunesse, je recommande le blog de la librairie les Sandales d'Empédocle à Besançon.

librairiesandales.hautetfort.com

Chaque jour, ce site indique des livres jeunesse, des romans, albums, documentaires et autre.
Ainsi, dans les sorties romans de cette semaine
http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2012/04/13/sorties-romans-de-la-semaine.html#more
il y a " Perceptions " de Kim Harrington chez Seuil, le tome 2 des aventures de Claire Fern, une détective adolescente qui a un don de voyance qu'elle utilise pour enquêter sur de mystérieuses
affaires.
Le tome 1, " Visions ", est paru en 2011.

J'ai vu en librairie que vient de sortir une réédition, en polar jeunesse, de " L'Affaire Jennifer Jones " d'Anne Cassidy, toujours chez l'éditeur d'origine, Milan, collection Macadam ( 1ère
édition en 2006 ).
Une collection connue pour ses romans d'un réalisme cru, plus que d'autres collections de polars jeunesse.
Je la comparerais à la collection Doado noir des éditions du Rouergue pour la dureté des situations évoquées.
Inspiré peut-être par l'affaire réelle de la petite Mary Flora Bell qui tua plusieurs garçonnets en 1968 à Newcastle ou par le meurtre du petit James Bulger en 1993 à Liverpool, le roman "
L'Affaire Jennifer Jones "

( voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Cassidy

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27affaire_Jennifer_Jones )

dénote par sa dureté comme je l'ai rappelé, et par l'originalité du traitement.
Il ne s'agit pas d'une enquête pour trouver le coupable. Dés le début, le lecteur connaît la vérité. Une adolescente de 16 ans, Alice Tully, entend parler comme tout le monde dans les médias d'une
affaire criminelle atroce remontant à six ans et dont on reparle. Une fillette de 10 ans avait été tuée par une autre du même age. Ce crime avait bouleversé l'Angleterre. Comment une enfant, la
petite Jennifer Jones, avait-elle pu en tuer une autre ?
Alice aussi se le demande. Elle se demande encore comment elle a pu. Car six ans plus tôt elle s'appelait Jennifer Jones, elle avait 10 ans. Elle a tué une fille de son âge dans des circonstances
qu'on verra plus tard dans la lecture. Après avoir été jugée comme juvénile et emprisonnée selon la formule At Her Majesty's Pleasure ( durée indéterminée jusqu'à la libération effective ), elle a
finalement été libérée au bout de quelques années, avec une nouvelle identité, Alice Tully, et son casier judiciaire effacé ou protégé.
Le livre ne raconte donc pas une enquête policière, ce n'est pas un whodunit. Comme dans Columbo, le coupable est connu dés le début. A la différence de Columbo, l'histoire est vécue du point de
vue de la jeune meutrière, en proie à ses regrets, car elle en a, à ses doutes, à sa quête pour se reconstruire. Elle a un petit ami, travaille dans une cafétéria, a l'air comme les autres. Et son
terrible secret va être éprouvé fortuitement.
Le lecteur ne peut guère s'identifier à l'héroïne comme il le pourrait avec des polars enfant ou ado à la trame plus classique. Pourtant, ne disons pas qu'il n'y a pas d'enquête ou de mystère. Pas
de coupable à trouver. Mais c'est aussi une enquête pour le lecteur de chercher à entrer dans la psychologie de la coupable, non pas d'excuser son crime, mais d'appréhender son état d'esprit, ses
interrogations, sa vie, comment elle fait pour vivre en ayant fait çà, ses pensées pour sa victime.

Cordialement

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour de nouvelles infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers.
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Toutes Mes Chroniques Sont Aussi Chez Abc Polar Et Chez Rayon Polar

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog