Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 05:08

 

On a trop souvent le sentiment que le thème de la sécurité publique n’est abordé que par la controverse, par la polémique agressive. Qu’il s’agisse de crimes dont sont victimes des mineurs, de règlements de comptes entre truands, d’émeutes faisant suite à des cas mal éclaircis, de meurtres attribués à un hypothétique tueur en série, ou de la fuite d’un père ayant supprimé toute sa famille, le débat n’est que rarement serein sur ces questions. Récupération politique, manipulation populiste, argumentaire fallacieux, tout est bon pour en rajouter sur les drames.

 

La première cause, c’est souvent la méconnaissance du contexte criminologique. CRIMINOLOGIE-2012Par exemple, les violences urbaines désignent (depuis 1995) tout acte violent commis à force ouverte contre des biens, des personnes ou les symboles des institutions par un groupe généralement jeune, structuré ou non, commis sur un territoire donné et revendiqué par le groupe comme étant sous sa domination. Pourtant, il est bon de compléter la définition en évoquant aussi les conflits entre gangs protégeant leurs trafics, ou les réactions provocatrices afin de déstabiliser l’ordre public. Il est alors plus aisé de comprendre que les émeutes, ou même le terrorisme basique, ne répondent pas à une simple logique de violence.

Autres crimes mal appréciés par le grand public : les violences conjugales. Entre situations conflictuelles aiguës au sein des couples et maltraitance chronique des enfants, ces situations peuvent déraper jusqu’au meurtre, ou à l’infanticide. Avec 174 victimes de leur conjoint ou ex-conjoint (146 femmes, 28 hommes, chiffres 2010), les policiers et les magistrats sont témoins au quotidien d’un phénomène de société. Qui ne se résume ni à un profil psychologique type du conjoint violent, ni à des statistiques, peu fiables puisque les plaintes sont rares et tardives... Voilà encore un débat suscitant des avis divergents, vivement opposés : les chiffres de la délinquance et de la criminalité. Il est vrai que l’état 4001, assurant le recensement de ces données, ne permet pas d’affiner suffisamment les catégories de faits, disent les spécialistes. Au risque de manipulation politicienne, qui sait ?

 

L’étude criminaliste compte depuis longtemps des évolutions majeures, grâce à des scientifiques tels qu’Alexandre Laccasagne ou Cesare Lombroso, mais aussi d’autres moins connus comme Gabriel Tarde (1843-1904). Pour lui, le crime est la conséquence des origines sociales et psychologique des criminels, mais provient également de l’imitation d’autres méfaits. Pas de déterminisme (on ne naît pas criminel), plutôt l’influence de la société poussant au passage à l’acte, au crime. Plus actuel, le criminologue québécois Maurice Cusson (né en 1942) a étudié les motivations des malfaiteurs, qui trouvent (eux) une certaine normalité dans leur activité. L’évolution du grand banditisme en France mérite d’être disséquée, si l’on veut comprendre comment on en arrive à la situation de notre époque. On peut même remonter jusqu’à la Cour des Miracles, sans oublier les mafias.

Dans La criminologie pour les Nuls, les éminents spécialistes que sont Alain Bauer et Christophe Soullez déclinent un maximum d’aspects liés au crime, à ses formes variées, à sa prévention, à son châtiment, à ses théoriciens, aux évaluations de l’action policière et aux règles aidant à contrer les multiples contextes criminels. En plus de 450 pages, ils font le tour du sujet de manière factuelle et claire, sans préjugés. Une passionnante exploration de l’univers en question, basée sur la réalité concrète et sur des études sérieuses. Ou des articles tels La théorie de la vitre brisée de James Q.Wilson et George L.Kelling, qui résume assez justement d’où naît la délinquance et comment tenter d’y remédier. Bien s’informer pour cerner les phénomènes criminels, c’est finalement ce que nous proposent les auteurs dans cet ouvrage très complet.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

gridou 11/10/2012 12:07

Cette série "pour les nuls" me pose un problème: Plusieurs exemplaires sur mon étagère et je me sens nulle en tout ! Très mauvais pour l'amour propre !!
;)

Claude LE NOCHER 11/10/2012 18:08



Salut Gridou... Finalement, le concept "Pour les Nuls" repend un des bons vieux adages de nos grands-parents : "Tout s'apprend". Mauvais pour l'amour propre, certes,
mais pas inutile pour notre culture générale. Meuh non, t'es pas nulle en tout !


Amitiés.



Philippe 10/10/2012 11:14

Bonjour M. Le Nocher,

Le livre lui-même m'intéresserait et peut-être me déciderai-je finalement à l'acquérir, la criminologie est un sujet passionnant.
Mais j'avoue avoir de sérieuses réserves à propos d'Alain Bauer, comme envers Xavier Raufer avec qui il écrit souvent.
Voir les critiques, notamment par le sociologue Laurent Bonelli, dans les articles Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bauer

http://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Raufer

L'article sur Alain Bauer indique entre autres un lien vers un article sur rue89 par Serge Quadruppani :

http://www.rue89.com/2009/04/08/y-a-t-il-quelquun-pour-arreter-alain-bauer

Il m'est difficile de ne pas avoir en tête cette critique émanant de Serge Quadruppani, que nous aimons tant et à qui vous avez consacré des chroniques.


http://action-suspense.over-blog.com/article-serge-quadruppani-la-disparition-soudaine-des-ouvrieres-83473604.html

http://action-suspense.over-blog.com/article-saturne-de-serge-quadruppani-chez-folio-policier-109130998.html

Cordialement

Claude LE NOCHER 10/10/2012 11:53



Bonjour Philippe


J'ai beaucoup d'admiration pour Serge Quadruppani, comme on peut le constater dans les deux chroniques évoquées en liens. Dans l'article qu'il a produit pour Rue89,
il s'agit du complot visant le groupe de Tarnac, manipulation qu'il estime soutenue par des conseillers en sécurité. N'ayant jamais cru en la culpabilité de ce groupe, je suppose moi aussi qu'il
y a eu des interventions dans les hautes sphères pour "faire coller" certaines "preuves".


Je ne m'exprimerai pas sur Xavier Raufer, pour lequel je n'ai aucune sympathie.


Par contre, Alain Bauer est l'exemple même de ces "hauts fonctionnaires" (bien qu'il n'appartienne pas vraiment à une administration) qui ont fréquenté et servi tous
les gouvernements, quelque soit le camp au pouvoir. Il serait assez vain de prétendre qu'il serait incompétent. Qu'il soit contesté par d'autres spécialistes tout autant autoproclamés que lui,
c'est probable. Surtout s'il est plus écouté que ceux qui le contestent.


Je m'en tiens à ce livre, qui offre un bilan sur la criminologie me semblant complet à ce jour, et ne me parait pas "partisan" d'une doctrine ultra-sécuritaire.
Evidemment, comme je le dis en préambule dans ma chronique, nous sommes là sur un thème qui prête à tous les débats et interprétations. Moi qui ne suis pas favorable au tout-répressif aveugle,
j'y ai trouvé des passages qui soulignent (tel le dernier que je cite) combien la prévention est essentielle.


D'ailleurs cette collection "Pour les Nuls" se veut informative, non pas polémique.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/