Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 06:05

 

A Brest, Gaétan Letrusel est le reporter de choc du Quoréo, grand quotidien régional. La mort d’un inconnu pendant son jogging passerait inaperçue, si l’on ne relevait des traces de cyanure. L’épouse de cet homme a eu un accident de voiture le même jour, ce qui complique son identification. Gaétan contacte son ami policier Gérard, qui peut bientôt le renseigner. La victime est Jacques-Michel Loiseau, cadre chez CréditFric. SEGALENCredit-2010Cette société appartient au groupe bancaire CCB, qui ne tarde pas à faire pression pour minimiser l’affaire. Gaétan apprend que Loiseau négociait la cession de CréditFric à des investisseurs étrangers. La signature était prévue le lendemain de sa mort.

Si l’accord était secret, une personne bien informée a pu éliminer Loiseau pour bloquer la transaction. Car ça ne sera pas sans conséquences pour les employés. Mais l’homme étant aussi un séducteur, l’hypothèse d’un mari jaloux n’est pas à exclure. D’ailleurs, un indic anonyme affirme que Loiseau avait rendez-vous avec une femme. La voiture vue sur les lieux est celle de Dangard, le DRH de CréditFric. Il a un solide alibi. Tout en suivant le dossier des victimes de l’amiante, Gaétan s’intéresse aux rouages de CréditFric et du CCB. Leurs détestables méthodes bancaires l’exaspèrent. Leur attitude concernant le personnel ne vaut guère mieux. Le projet de cession inquiète. Une grève se prépare.

Grâce à une standardiste complice, Gaétan suit les évènements au sein de CréditFric. L’épouse de Dangard a bien rencontré son amant Loiseau ce jour-là, profitant de l’absence et de la voiture du mari. Cocufié et écarté de la négociation, le DRH avait un double mobile. Les interrogatoires de police l’ayant secoué, Dangard se dispute avec sa femme. Sa mort devra être éclaircie par la Justice. Le cas d’un ex-salarié de CréditFric peut expliquer le meurtre de Loiseau...

L’intrigue criminelle n’est pas primordiale. Néanmoins, l’enquête sert de fil conducteur à cette histoire. Sont abordées ici les pratiques des groupes financiers, méprisant autant leurs clients que leurs employés. Laurent Ségalen dénonce les méthodes pernicieuses du crédit à la consommation. L’esprit coopératif des banques est oublié, seul le profit importe. L’endettement de la clientèle est très rentable. Ce réquisitoire argumenté peut sembler un peu démonstratif, mais pas faux. Gaétan Letrusel, dont le nom est (presque) l’anagramme de celui de l’auteur, est un héros dynamique et sympathique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/