Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 06:48

 

C’est dans la collection "Robert Pépin présente…" chez Calmann-Lévy qu’est publié le nouveau suspense noir de Lawrence Block Entre deux verres

À New York, dans le quartier Saint-Paul, vers 1980. Matthew Scudder est un ancien flic, divorcé, à l’occasion détective privé sans licence. Il entretient une relation avec une femme, Jan, sans former un véritable couple. Alcoolique repenti sevré depuis un an, Matt occupe l’essentiel de son temps à suivre le programme des Alcooliques Anonymes. C’est ainsi qu’il retrouve Jack Ellery, qu’il a connu dans le Bronx quand ils étaient mômes. Matt sait déjà que son copain d’enfance, devenu un petit malfrat, a été épinglé par la police. Il a même fait quelques séjours en prison. BLOCK-2011Jack s’est assagi en suivant les préceptes des A.A. Parrainé par l’homosexuel rigide Greg Stilman, Jack a vite progressé dans les étapes du programme. Depuis un certain temps, il cherche à réparer ses torts auprès de plusieurs anciennes victimes, louable initiative.

Matt croise une autre fois Jack, qui a cette fois-là le visage tuméfié d’un type sévèrement tabassé. Concentré sur sa propre cure et peu soucieux de renouer avec lui, Matt apprend la mort de Jack par Greg Stillman. C’est un meurtre, mais ce cas minable n’intéresse guère le policier Dennis Redmond. Par contre, en tant que parrain du défunt, Greg Stillman est plus troublé.

Une confession écrite par Jack donne cinq noms. Il souhaitait réparer ses torts vis-à-vis de ces gens. Si l’un est en prison, Matt veut retrouver les autres. Son ami indic Noir albinos Danny Boy l’aidera car Jack des hauts et des bas (le sobriquet d’Ellery) a laissé des traces dans les mémoires. Numéro un de la liste, Mark Sattenstein avoue que c’est lui qui a cogné Jack, sous l’effet de la colère. Pas un profil d’assassin. Les deux suivants sont aussi faciles à rencontrer.

Hal Crosby Hart, devenu conseiller politique, s’était fait arnaquer par Jack sur un traficotage de drogue. M.Dukacs, lui, avait été violemment braqué dans son commerce par Jack. Malgré son identité trop ordinaire, Robert Williams, dernier de la liste, est finalement retrouvé. Jack avait couché avec sa compagne Lucille. Un épisode de sa vie dont Scooter Williams se moque définitivement, car il y a bien longtemps que le couple n’existe plus.

Même si Greg Stillman estime qu’il a fait ce qu’il a pu, Matt n’aime pas l’idée de laisser l’enquête inachevée. D’autant que Jack fut mêlé avec un complice à un braquage ayant causé une victime. C’est le comparse non-identifié qui tira. Dans les maigres affaires de Jack, il y aurait peut-être un indice. Et puis la vie continue, Matt se rapproche de la belle Donna, plus libre que Jan. Pourtant, quand se produisent un meurtre bientôt suivi d’un curieux suicide, Matt a besoin d’aller au bout de la vérité…

 

Pour le décor, on nous décrit non sans nostalgie le New York d’il y a trente ans, avant les lois coercitives interdisant de boire, de fumer, de vivre. New York, en mutation perpétuelle : La ville se réinventait constamment et il s’y créait de plus en plus d’endroits destinés aux riches (…) En regardant les immeubles que l’on était en train de rénover de fond en comble, je me demandai ce qu’étaient devenus les gens qui les occupaient avant que quelquun ne vire leurs murs et leurs sols. Je décidai de penser à autre chose. «Bien sûr, me dit une voix intérieure. Oublie ces pauvres cons. La Ville va s’occuper d’eux, leur trouver une benne à ordures sympa où ils pourront s’installer.»

L’atmosphère se crée autour du sevrage de Matthew via les Alcooliques Anonymes. Réunions moralisatrices, bondieuserie et parrainage, nous suivons ça dans le détail. Quant au contexte criminel, si une enquête est menée sur les relations de la victime, rien à voir avec des investigations balisées. L’affaire semble peu évoluer, pourtant il existe bien un meurtrier dans l’ombre. Un roman riche, où Lawrence Block montre une fois encore les plus belles facettes de son talent.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Lawrence_Block
commenter cet article

commentaires

claire 03/03/2011 08:15


bonjour je vais aller faire un tour a la fnac et acheter quelques un de tes livres trés bonne lecture bizzz


Claude LE NOCHER 03/03/2011 11:20



Si mes suggestions ont pu te permettre de faire un choix parmi les nouveautés du moment, j'en suis très heureux. Car, en effet, il se publie tant de livres qu'on a
besoin d'un minimum de conseil ou de détails sur ce qui est proposé. A bientôt.


Amitiés.



Serge 31 03/03/2011 00:50


Salut Claude.
Si je comprends bien, Robert Pépin, après avoir attiré Block hors de la Série Noire quand il est arrivé chez Seuil Policier (belle corbeille de la mariée), s'en est allé chez Calmann Lévy avec son
poulain. Ce livre est-il récent ou s'agit-il d'un titre inédit des années 80 (où tu dis que se situe l'action)?
Amitiés.


Claude LE NOCHER 03/03/2011 07:16



Salut-bis Serge,


Je pense qu'il s'agit bien d'un inédit. Peut-être issu d'une vieille histoire non utilisée, mais écrite récemment. La scène du début ouvre un retour vers les années
80, et celle de la fin clôt le flash-back.


Oui, Lawrence Block est un des auteurs fétiches de Robert Pépin, qui a quitté Seuil. Il y a un autre titre dans cette nouvelle collection, dont je parlerai quand je
l'aurai lu, attirant aussi.


Pas mécontent d'avoir savouré ce Lawrence Block dès parution, je te l'avoue.


Amitiés.



claire 03/03/2011 00:26


bonsoir j'avais bien compris que tu les lis tous tu ne peux pas croniquer un livre nom lu je voulais simplement dire que j'aimerais bien lire aussi vite et tes bouquins sont vraiment interressant
je vais etre obligé de lire un peu plus vite bonne nuit bizzz


Claude LE NOCHER 03/03/2011 07:19



Bonjour Claire,


En variant les auteurs et les genres d'histoires, il est assez facile (tout est relatif) de lire un peu plus que la moyenne. Soyons curieux, découvrons des univers
différents, cherchons des auteurs parfois moins connus, lisons régulièrement, et hop, c'est gagné !


Amitiés.



claire 02/03/2011 13:57


bonjour claude dit moi tu les lis tous ces livres tu lis vites trés interressant le dernier mais ce ne seras pas pour demain le soleil est là sa fait du bien bonne lecture bonne aprés midi bizzz


Claude LE NOCHER 02/03/2011 21:01



Bonjour Claire,


Oui, je ne chronique que des livres que j'ai lus, évidemment (comment donnerais-je tant de détails, sans ça ?). Et c'est l'envie de partager avec les
lectrices/lecteurs qui me donne ce grand enthousiasme pour en parler, tout bêtement.


Ce n'est pas tant que je lise vite (bon, une bonne centaine de pages par jour, c'est vrai). Mais je change d'univers quasiment à chaque roman, ce qui me permet
d'alterner les lectures et donc le plaisir. C'est mon seul secret : la curiosité, changer de style à chaque roman. Voilà comment découvrir en permanence de nouvelles histoires palpitantes.


Demain, je parle Bande-Dessinée... Après-demain, roman français un peu provoc', etc.


Soyons curieux, il n'y a que ça d'excitant dans la vie...


Amitiés.



Bruno 02/03/2011 13:29


bonjour Claude! j'ai prévu ce roman dans mes emplettes de Mars, mais là tu me mets carrément le verre à la bouche !!! J'aime beaucoup cet auteur, et d'ailleurs je viens ENFIN de mettre la main sur
le roman que je cherchais depuis longtemps " Le blues des alcoolos" ! de quoi m'enivrer :)


Claude LE NOCHER 02/03/2011 20:54



Salut mon Bruno,


Je te connais assez bien à travers tes lectures. Loupe pas celui-là ! Comme tu as lu d'autres romans de L.Block, tu vas illico comprendre cet univers
new-yorkais qu'il décrit pour l'avoir connu naguère. Et puis les séances chez les A.A. devraient te faire hurler - de rire ou d'agacement, avec leurs méthodes (je n'ironise pas, car L.Block
montre tel quel les choses). Enfin bon, tu as compris, que c'est à lire - à savourer avec un bon whisky de ton choix, voire une bière pas trop dégueu de préfénce.


Amitiés.



Oncle Paul 02/03/2011 08:02


Bonjour Claude
Un inédit de Lawrence Block ? ça s'arrose !!!
Amitiés


Claude LE NOCHER 02/03/2011 09:05



Salut Paul,


... Et c'est même un cru de qualité supérieure, je crois pouvoir l'affirmer. Moi, j'ai savouré !


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/