Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 07:27
 

Paul Doherty figure probablement en tête des plus célèbres auteurs de polars historiques. Les amateurs ont forcément lu un ou plusieurs épisodes de sa série Hugh Corbett, de celle consacrée à frère Athelstan, d’une autre consacrée à Kathryn Swinbrooke, ou de la série Amerotkê qui se déroule dans l’Égypte ancienne. Avec “Le calice des esprits (inédit), Paul Doherty inaugure chez 10-18 une nouvelle série, ayant pour héroïne Mathilde de Westminster. Il nous entraîne dans un voyage au 14e siècle, entre la France et l’Angleterre.

En 1307, rien ne prédestinait la jeune Mathilde de Ferrers à servir les intérêts de la reine Isabelle de France, dite la Louve... Recueillie à la mort de son père par son oncle Réginald, un templier érudit, elle apprend l’art des potions et devient une physicienne accomplie. Quand le roi Philippe de France décide d’anéantir l’ordre du Temple, Mathilde n’a d’autre choix que de se cacher au cœur même de la maison royale. Devenue la demoiselle de chambre de la princesse Isabelle, promise à Edouard II d’Angleterre, elle découvre la dangereuse vie politique de la Cour. Entre les pourparlers du mariage et l’exil vers Londres, les meurtres et les intrigues se succèdent. Mais rien n’échappe à l’œil vigilant de Mathilde, qui devra maintes fois faire appel à son savoir et sa sagacité pour permettre à la future reine d’accomplir son destin.

Ambiance avec ce petit extrait, peu après que Mathilde soit entrée au service d’Isabelle de France, comme Dame de chambre. La Cour royale est réunie pour un banquet, auquel elle assiste, remarquant un des participants:

“C’était Sir John Casales, un bel homme vigoureux, l’air d’un soldat-né, dur et maigre, l’œil aux aguets, la bouche ferme, les cheveux grisonnants coupés courts (…) Immobile, j’observais et me souvenais. Les Écossais avaient tranché la main droite de Sir John Casales à la bataille de Falkirk. Il avait rendu visite à mon oncle, mais c’était bien des années auparavant. Je priai en silence la Vierge Marie qu’il ne me reconnaisse pas. Le regard de Casales, perçant comme celui d’un renard, glissa vers moi puis se détourna. Nous nous étions rencontrés voilà bien longtemps, et je restais alors dans l’ombre de mon oncle. Je me consolai en pensant que pour un homme comme Casales, je n’étais rien de plus qu’une quelconque servante.”

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article

commentaires

Rozéfré 27/11/2009 17:18


Bonne continuation


Claude LE NOCHER 27/11/2009 17:50


Tout dépend si je suis inclus dans les tocards ?
Ce message mérite une visite sur le site de Rozéfré http://www.tocards.com/
Amitiés.


Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/