Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 07:16
 

Suite de notre série consacrée aux romans de Léo Malet. Avant de retrouver Nestor Burma, évoquons un roman qui mérite assurément d’être redécouvert. Parmi les héros éphémères créés par Léo Malet, on peut retenir le commissaire Raffin dans “Énigme aux Folies-Bergère”(1952). S’il s’agit d’un policier officiel, son enquête n’est pas moins sinueuse que celles du détective, avec lequel il partage de subtils points communs.

Burma-Folies-BergereRaffin reçoit un appel téléphonique d’Hubert Courvoisier, qu’il a rencontré chez des amis, avec lequel il a sympathisé. Celui-ci ne précise pas pourquoi il souhaite rencontrer le policier. Trois jours plus tard, Courvoisier est retrouvé mort assassiné, dans la Marne au volant de sa voiture. La famille de la victime se compose de sa femme Irène, qui adore les mondanités, et de sa belle-fille Solange Darnay, née du précédent mariage d’Irène. Solange est actuellement danseuse nue aux Folies-Bergère, un choix probablement en réaction à la vie trop bourgeoise de sa famille. Pour le commissaire Raffin, difficile de trouver le motif du meurtre de Courvoisier. Quand un petit truand jouant les indics est assassiné sur le palier du policier, ce dernier se demande s’il existe un rapport direct avec le premier meurtre. Peu après, un inconnu assomme le commissaire dans une guinguette inoccupée des bords de Marne. Selon leur amie commune, Mme Marchand, Courvoisier s’inquiétait de voir sa belle-fille employée aux Folies-Bergère. Peut-être voulait-il voir Raffin pour cette raison. Quel rapport existe-t-il entre le décès accidentel d’un certain Aaron Rosenthal, la vocation de Solange pour la danse nue, et l’étrange Clara. BURMA-120gareCelle-ci fut aussi danseuse aux Folies-Bergère, avant de perdre une jambe. On peut encore s’interroger sur deux danseuses, la jeune Jacky et la jalouse Dora, ainsi que sur leur logeuse, Marie Daugier. On retrouve entre leurs mains le 6.35 qui a abattu Courvoisier, mais faut-il en conclure que ce sont des criminelles ? Fatigué, le commissaire va lancer son équipe sur toutes les pistes pour enfin dénicher le coupable…

Souvent rééditée, la toute première enquête du détective Nestor Burma “120 rue de la gare” (1943) est de nouveau publiée chez Pocket. Bob Colomer, l’assistant de Nestor Burma, est assassiné sur un quai de gare, sous les yeux de son patron. Une jeune fille en trench-coat (ressemblant à Michèle Morgan) est présente, serrant dans sa main un pistolet. Avant de mourir, la victime cite une adresse dont le détective a déjà entendu parler. Un amnésique lui avait donné la même, quand il était prisonnier dans un stalag en Allemagne. À son retour de captivité, en 1941, Nestor doit séjourner un temps à Lyon. En cette époque trouble où les détectives n’ont guère de raison d’être, bonne occasion se reposer dans cette ville. Mais la mort de Colomer entraîne bien des questions. Comment se fait-il que cet éternel fauché détenait tant d’argent sur lui ? D’où connaissait-il Montbrison, célébrité du barreau réfugié en zone libre ? Et, surtout, où donc se trouve cette fameuse Rue de la gare ?

Burma-LouvresPublié en 1954, “Le soleil naît derrière Le Louvre” est le premier épisode des Nouveaux Mystères de Paris. Nestor Burma s’occupe d’un cas tranquille. Il doit faire en sorte que M.Lheureux puisse retourner chez lui en province. Zavatter est affecté comme garde du corps de ce client aisé. Lorsqu’un escroc du nom d’Étienne Larpent est assassiné, le détective n’est pas concerné. Sauf quand son ami le commissaire Florimond Faroux lui apprend qu’il y aurait une prime à la clé. En effet, ce meurtre a un rapport avec le vol d’un tableau de Raphaël, au Louvre. Nestor entreprend de surveiller Geneviève Levasseur, mannequin et maîtresse d’Étienne Larpent. Peut-être ignorait-elle tout des activités délictueuses du défunt, mais ça reste à vérifier. Parmi les amis de l’escroc, Nicolas Birikos, un Grec jouant très mal la comédie, et Maurice Chassard, un gigolo sans scrupules voulant s’essayer au chantage. Se montrant trop curieux, Nestor va recevoir quelques mauvais coups, qu’il sait encaisser. Suivant sa petite idée, il s’arrange pour que M.Lheureux ne quitte pas Paris trop vite. Après l’escroc, d’autres vont être supprimés. On trouve même un cadavre dans le bureau du détective. Quant au tableau de Raphaël, Nestor ne l’oublie pas. Mais il doit rester sur ses gardes, ne pas manquer de réflexes s’il veut sauver sa peau…

Le détective revient dans le deuxième épisode, “Des kilomètres de linceul” (1955). Nestor Burma est engagé par une amie d’autrefois, afin qu’il la protège de Moreno, son ancien amant. Toutefois, Esther Levyberg ne dit pas toute la vérité au détective. Celui-ci sait que Moreno est supposé être mort durant la Guerre d’Espagne. C’est plutôt le frère d’Esther, René Levyberg, qui a besoin des services de Nestor. Cet homme d’affaire, qui cherche à racheter un journal, semble être victime d’un chantage. Le clandé de la Rue de la Lune sert de boite à lettres au maître-chanteur. Lemeunier, un vrai pro du chantage, a été éliminé car il en savait probablement trop. Nestor se retrouve bientôt en mauvaise posture, avec un cadavre attaché à son poignet…

BURMA-TOLBIACOn peut considérer le neuvième épisode des Nouveaux Mystères de Paris comme un grand classique, actuellement réédité chez Pocket: “Brouillard au pont de Tolbiac” (1956). Ayant reçu une lettre d’un nommé Abel Benoit, qu’il ne connaît pas, Nestor Burma se rend en métro à l’hôpital de la Salpêtrière, d’où lui a écrit cet homme. Durant le trajet, il remarque qu’une jeune gitane le suit. Cette Bélita Moralès, qui a posté le courrier d’Abel Benoit, lui apprend que celui-ci vient de mourir. Nestor vérifie à la Salpêtrière, où il croise l’inspecteur de police Fabre. En voyant le corps, le détective reconnaît Albert Lenantais. Nestor a bien connu cet anarchiste autrefois, quand il fréquentait le Foyer Végétalien, à l’époque de sa lointaine jeunesse. Entre des utopistes nuancés tel Lenantais et des partisans d’actions radicales, les discussions étaient alors tendues. Le commissaire Florimond Faroux, qui les a rejoints, lui apprend que le vieil anar poursuivait ses traficotages. Quant à savoir qui l’a agressé, avant qu’il ne soit soigné à l’hôpital, la police n’a guère avancé dans son enquête. Le détective contacte le journaliste Marc Covet, afin qu’il glane des infos sur cette affaire. Puis Nestor se rend dans le triste quartier du passage des Hautes-Formes, où logeait Lenantais. Il intervient pour protéger Bélita, battue par une grosse sorcière nommée Dolorès, qui croit avoir des droits sur elle. Bélita voyait en Lenantais comme un père adoptif, qui payait pour que son clan manouche la laisse en paix. Nestor récupère le portefeuille que Lenantais avait confié à Bélita, espérant y trouver plus tard un quelconque indice. Lenantais est-il mort à cause d’une vieille affaire sanglante jamais élucidée, de la bande de gitans menaçant Bélita, de sa marginalité choisie ? Le détective devient intime avec la jeune femme, sans perdre de vue qu’il doit mener à son terme cette enquête…
Cliquez aussi sur : Léo Malet et les détectives (Nestor Burma) 
et aussi ici : Léo Malet : Pas de bavards à La Muette (Nestor Burma)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/