Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 07:12
 

Deux romancières confirmées de la Littérature policière, de vraies Reines du Crime, figurent parmi les récentes nouveautés chez Pocket. D’abord, une nouvelle enquête du policier londonien Richard Jury, le héros créé par Martha Grimes : Le paradoxe du menteur. GRIMES-2010-Pocket.jpgDans les pubs, on entend toutes sortes d’histoires. Comme celle de l’homme qui, du jour au lendemain, perdit sa femme, son enfant et son chien ? Sous l’œil du barman, le commissaire Richard Jury et son nouveau compagnon de zinc, le cordial Harry Johnson, dégustent un bon vin. À leur pied, le chien Mungo patiente. Cette histoire, il la connaît. Et pour cause, c’est la sienne. Car le chien est revenu, neuf à dix mois après. Improbable, pense Jury. “Les histoires d’animaux qui retrouvent miraculeusement leur maison alors qu’ils sont à des kilomètres sont légion” et toujours assez douteuses. Le policier n’en est pas moins curieux, écoutant attentivement Harry Johnson. L’épouse d’Hugh Gault, Glynn et leur fils Robbie, ont disparu (avec Mungo) alors que la femme se trouvait dans le Surrey, visitant des propriétés à vendre. “La police du Surrey, c’était à prévoir, ne découvrit rien. Mais comme il s’agissait de la disparition d’un enfant de neuf ans, elle fit un effort.” Universitaire aisé, le mari n’est pas suspect, selon son ami Harry. Et l’histoire continue, recommence, se contredit, en appelle une autre. Celle de Ben Torres, à qui appartient une des propriétés visitées par Glynn. La mère de celui-ci décéda en ces lieux, dans des conditions énigmatiques. PLAQUE1Harry poursuit son long récit, sa version de l’ensemble des faits. Toute vérité étant relative, peut-être l’histoire est-elle largement mensongère ? Le policier Richard Jury est de plus en plus perplexe. Quand il évoque l’affaire avec son ami Melrose Plant, le déroulement de la disparition entraîne moult hypothèses. C’est une véritable enquête qu’il doit mener, en cherchant d’autres témoignages (plus fiables ?) que celui d’Harry…

Suite de l’abécédaire criminel de Sue Grafton, avec “S comme Silence”. Le soir du 4 juillet 1953, jour de la fête nationale américaine, Violet Sullivan partit assister au feu d'artifice. Personne ne l'a jamais revue. GRAFTON-2010-Pocket.jpgTrente-quatre ans plus tard, dans la petite ville californienne de Serena Station, cette femme fait toujours parler d'elle. Pour beaucoup, elle aurait décidé de disparaître avec son amant : elle était très belle, sûre d'elle et régulièrement battue par son mari alcoolique. Pour sa fille, Daisy, l'explication n'est pas satisfaisante. Au risque de découvrir une mère qui, vivante ou morte, pourrait ne correspondre en rien à l'image qu'elle s'en est faite, elle engage la célèbre détective Kinsey Millhone. Avant d'enquêter sur le terrain, de rencontrer de nombreux témoins, Kinsey consulte les articles sur ce dossier, sélectionnés par Daisy. “Le pécule de Violet faisait l'objet de deux mentions, mais sans spécification du montant. Un directeur de banque de Santa Teresa avait appelé le bureau du shérif pour préciser que Violet Sullivan était arrivée à l'agence du saving and Loans de Santa Teresa en début d'après-midi le mercredi 1er juillet (...) Elle avait rendu le coffre quelques minutes après. Ni la caissière ni le directeur n'avaient la moindre idée du contenu dudit coffre; ils ignoraient également si Violet Sullivan l'avait vidé. Dans un troisième article paru le 15 juillet, le responsable de la communication au bureau du shérif déclarait que la police interrogeait Foley Sullivan, le mari de la disparue. Il n'était pas considéré comme suspect...” Enquêter dans une bourgade comme celle-là, même si longtemps après, pourrait causer de nouveaux faits criminels. C'est sans doute le récit, parallèle, des journées du début juillet 1953, qui aide à comprendre la réalité de l'affaire.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/