Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 06:09

 

C’est une enquête dans le microcosme de l’édition parisienne que nous propose Max Genève, avec son nouveau romanNoir Goncourt(Anabet Éd., 2010). Petit résumé de cette histoire, racontée par un auteur faisant preuve d’une belle souplesse narrative.

Le détective privé Simon Rose est engagé par l’homme d’affaires Adam Melkian afin de retrouver son frère, l’écrivain Joseph Melkian. Avant de disparaître, celui-ci a adressé à plusieurs personnes un courrier contenant une feuille blanche. Sa fille Mathilde, sa maîtresse, sa postière, son responsable d’édition Teulier, son ex-ami scénariste Baladin, son frère Adam, chacun interprète à sa manière cette feuille blanche reçue. Simon Rose connaît un peu Joseph Melkian. Le thème de la disparition ou de la fugue apparaissait dans plusieurs romans de cet auteur célèbre, jugé trop peu commercial aujourd’hui par son éditeur. Simon Rose a rendez-vous avec la séduisante Mathilde pour visiter l’appartement de l’écrivain, où ils trouvent sa maîtresse Gabrielle fort inquiète. Simon et Mathilde ne tardent pas à devenir intimes. Ils vont bientôt suivre ensemble une possible piste, qui les mène jusqu’à Naples et Capri, et à la sulfureuse actrice star Valeria Bertucci.

GENEVE-2010En parallèle, le policier Augustin Nomé demande à son ami Simon Rose de l’assister dans une affaire délicate. L’académicien septuagénaire François Moricet a reçu récemment plusieurs lettres anonymes. Ces graves menaces justifient qu’il soit maintenant sous protection policière. Simon Rose et Augustin Nomé vont interroger une prof, romancière qui s’est montrée violente contre Moricet. Si elle n’est pas suspecte, la proviseure de l’établissement scolaire est un drôle de personnage. À la date fatidique annoncée par les courriers anonymes, ce n’est pas Moricet qui est assassiné, mais son petit ami Roberto. La mise en scène macabre donne à penser que cet Italien a pu être victime de la Mafia. Ni Simon Rose, ni le policier Nomé — qui va être dessaisi de l’enquête, n’y croient vraiment. Suite à un témoignage accusateur, Moricet est inculpé du meurtre de Roberto. L’intervention de Simon Rose va permettre de rétablir les faits.

Environ un an plus tard, les prix littéraires d’automne approchent. Le conseiller éditorial Marc Teulier voit enfin reconnu son talent d’écrivain. “Puntarenas”, son nouveau roman, est déjà un succès — et il figure parmi les favoris du Goncourt. L’autobiographie de Valeria Bertucci, best-seller écrit sur commande par Joseph Melkian, pourrait bien détrôner le livre de Teulier. Commentaires et manœuvres en tous genres vont bon train dans le microcosme éditorial. Pensant avoir un élément nouveau sur le meurtre de Roberto, François Moricet donne rendez-vous à Simon Rose et à l’ex-policier Nomé. Si l’académicien n’est plus en mesure de leur fournir d’indices, son journal intime comporte peut-être des réponses. À condition de faire le rapprochement avec un article que Roberto publia jadis…

La forme est celle du roman d’enquête, mais la tonalité est bien plus originale. À l’opposé d’un lourd suspense aux effets spectaculaires, le récit s’avère fluide et enjoué. Ce qui n’empêche pas le mystère de planer autour des protagonistes, au gré des multiples péripéties de cette histoire. À la fois compétent et dilettante, le détective s’intéressant au monde littéraire est fort sympathique. Entre sa chatte Sam et sa Jaguar, son ex-psy devenu agent immobilier et son ami policier, l’univers du célibataire Simon Rose va bientôt accueillir la belle Mathilde. On aime aussi le facétieux Joseph Melkian, qui ne cherche nullement les honneurs, à l’inverse de Moricet ou de Baladin. Le regard de l’auteur sur les milieux de l’édition, où “une célébrité ne s’acquiert pas sans son lot d’infamies” (Moricet dixit), est sarcastique sans ressembler à un amer règlement de compte. Il s’agit plutôt d’une observation amusée des rites d’une élite culturelle autoproclamée. Un roman très convaincant, où l’on suit avec grand plaisir les investigations (et la vie privée) de Simon Rose.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Paul Maugendre 06/06/2010 15:29


Max Genève est un auteur discret, trop discret. Et je suis content d'apprendre qu'il publie toujours car ses précédents romans chez Zulma, avec son privé Simon Rose, m'avaient convaincu de son
talent. Simon Rose qui je ne me trompe pas était apparu pour la première fois dans un roman publié à la Série Noire.
Amitiés
Paul


Claude LE NOCHER 06/06/2010 17:05



Salut mon ami Paul,


Selon la bibliographie, Simon Rose commença sa carrière chez Zulma en 1995, avec "Autopsie d'un biographe", puis en 1997 dans la Série Noire "Le tueur du cinq du
mois". Suivirent "TEA" (1997) et "Tigresses" (1999) chez Zulma, "Meurtres païens" chez La Nuée Bleue en 2001, et cet excellent "Noir Goncourt" chez Anabet Editions en 2010.


Un style qui n'est pas sans me rappeler, par sa fluidité et son ton amusé, ceux de mon copain Jean-Pierre Ferrière.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/