Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 06:56

 

Publié chez Points en janvier 2011, Crimes horticoles de Mélanie Vincelette n’entre pas dans la catégorie polar. Néanmoins, la belle originalité de ce roman mérite qu’on s’y intéresse…

La jeune Émile vit à La Conception, quelque part dans la campagne québécoise. Cet été-là, c’est celui de ses douze ans. Malgré son prénom masculin, Émile est une fille. Il faut dire que ses parents, Philippe et Anouk, sont aussi singuliers que l’endroit où habite cette famille. Il s’agit d’un ancien motel en mauvais état, fermé suite à une sale histoire, que Philippe a acheté à un prix dérisoire. Le père d’Émile, qui cultive du pavot, espère ainsi faire fortune. Même si ses tentatives n’ont pas été très réussies, jusqu’à présent. Les précédents projets de Philippe ont été de parfaits ratages : Il a également eu l’idée des patchs anticellulite à la fleur de cerisier. Échec commercial total, l’Oréal n’a jamais voulu acheter le concept. VINCELETTE-2011Aujourd’hui, il se consacre à cette plantation de pavot, située à trois kilomètres de leur maison, tout en pratiquant aussi la taxidermie. Il passe pas mal de temps au Faucon Bleu, et en compagnie de la belle Irlande.

Anouk, la mère d’Émile, est actuellement enceinte. C’est une cuisinière inspirée, expérimentant des recettes originales. Sa principale activité, c’est la voyance. Pour ses clients, Anouk fait même figure de véritable gourou. Elle ne s’occupe guère de sa fille. Celui qui se charge de l’éducation d’Émile, c’est Liam. Érudit fantasque, Liam vit avec son chien Shakespeare. Aventurier natif de Marseille, il s’installa ici pour sa compagne Béatrice, décédée depuis. Il possède un tableau signé Vincent, peut-être de Van Gogh, son trésor. Liam reste marqué par le souvenir de Tanger, où il pourrait retourner un jour, pourquoi pas avec Émile. La gamine fait semblant de s’intéresser à la vie religieuse depuis quelques temps. C’est parce qu’elle est tombée amoureuse d’Eduardo Luna, le jeune prêtre latino-américain séduisant récemment installé à La Conception.

La sœur Sarah risque d’être un handicap pour l’amour d’Émile, car elle est jeune et belle. Des jolies femmes, on n’en manque pas dans cette communauté. Le Faucon Bleu, le club dirigé par Pavel, ne se contente pas de spectacles de danse. Ce bar à putes est une attraction dans la région. Pas le genre de lieu pour une fille de son âge, mais Émile fréquente volontiers les prostituées qui viennent souvent boire du thé au pavot avec sa mère. La belle Irlande est une confidente plus attentive qu’Anouk. La meilleure amie d’Émile est Nila, la fille de Pavel. On ne sait pas ce qu’est devenue la mère de Nila, danseuse de passage. Sylvio Valiquette, le policier local, n’est pas trop regardant quant aux activités de Philippe. Il voudrait juste mettre la main sur un dément échappé de l’asile, qui rôde dans les forêts environnantes. Après la naissance du petit Enzo, le bébé d’Anouk, plusieurs autres faits vont perturber la vie de la jeune Émile…

 

À douze ans, la vie est un kaléidoscope d’images quotidiennes, de personnages idéalisés et de rêves inatteignables. Ni petit adulte, ni même adolescent, on sort progressivement de l’enfance, sans rejeter son imaginaire. Insouciant bonheur, espièglerie, regard libre sur le monde, tout semble permis à cet âge. On sent instinctivement que les adultes ne donnent pas le meilleur exemple. S’imaginer ailleurs, fantasmer sur un autre destin, ce n’est pas interdit. En attendant, on observe avec curiosité les gens autour de soi, excentriques ou étonnants. Leur caractère, leurs ambiguïtés, leur expérience, tout cela attire et interroge.

Tel est le portrait poétique et diablement souriant que propose la québécoise Mélanie Vincelette, auteure et éditrice. Sa jeune héroïne Émile est entourée d’un univers, certes pas paradisiaque, mais riche de situations hors normes. Hormis la culture du pavot qui est illégale, et un fou quand même dangereux en liberté, ne cherchons pas d’autres crimes, puisqu’il ne s’agit pas d’un polar. Laissons-nous entraîner par la narration enjouée qui, au fil de courts chapitres, nous raconte en toute simplicité les péripéties des douze ans d’Émile.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Spécial Québec
commenter cet article

commentaires

annie 07/04/2011 12:02


Les prix "France-Québec" de ces trois dernières années, tous très beaux et leurs auteurs des femmes de "tête" et de coeur !:
Hadassa de Myriam Beaudoin
Les carnets de Douglas de Christine Eddie
Mademoiselle Personne de Marie-Christine Bernard


Claude LE NOCHER 07/04/2011 20:33



...et vive la francophonie, Annie !


Si j'ai créé une rubrique consacrée à nos amis québécois ("Spécial Québec", en voilà un titre si original), c'est qu'ils défendent avec ardeur notre langue dans le
continent nord-américain. Je vais prochainement évoquer quelques nouveautés polars publiées là-bas (mais aussi dispo chez nous). A bientôt !


Amitiés.



annie 07/04/2011 09:47


J'ai lu le roman "Crimes horticoles", il me semble qu'il faisait partie des romans nominés pour le Prix France-Québec qui est donné chaque année et pour lequel je vote ( un jury très vaste de
toutes les Régionales France-Québec )Ce n'est pas lui qui l'a remporté cette année là mais je l'avais beaucoup apprécié. Cette année c'est "HKPQ" de Michèle Plomer,qui a eu ce prix.Un peu "polar"
sur les bords...surtout carnet de voyage à Hong Kong ( HK)


Claude LE NOCHER 07/04/2011 10:17



Bonjour Annie. Même si le roman de Mélanie Vincelette n'est pas très criminel, j'ai choisi d'en parler pour sa belle originalité... et parce qu'elle est Québécoise,
bien sûr. Il faudra que je me renseigne sur Michèle Plomer. Quant au prix France-Québec, toutes les initiatives en faveur de la francophonie littéraire sont fort utiles, voire
indispensables...


Amitiés.



gridou 20/01/2011 15:36


échange résidence secondaire au Quebec pour qqs semaines de vacances contre création de fan club...


Claude LE NOCHER 20/01/2011 15:47



Entre Paul et toi, vous me faites une belle paire d'amis, tiens... Tous les deux vous voulez ma résidence secondaire québécoise, quelle mentalité !


Amitiés.



Oncle Paul 20/01/2011 15:34


Bonjour Claude
Aurais-tu une résidence secondaire au Québec ? Après tout la distance entre la Bretagne et nos cousins Québécois n'est pas si grande grâce à la lecture. Et puis il faut savoir, comme tu le fais si
bien, sortir des frontières parfois.
Je vais moi-même bientôt effectuer quelques voyages quoique je sois assez pantouflard.
Amitiés


Claude LE NOCHER 20/01/2011 15:45



Eh oui Paul, il y a pas mal de talents à découvrir chez nos amis québécois. D'ailleurs, dès demain, j'en présente un autre - nettement plus noir.


Quant à ma résidence secondaire au Québec, Gridou vient de poser une option pour y passer ses vacances (voir message suivant).


Je viens d'entamer un autre roman, franco-breton celui-là, qui me semble prometteur dans le genre corruption et meurtre. Je m'en régale d'avance...


Amitiés.



gridou 20/01/2011 10:45


J'y travaille, j'y travaille...Je me noie sous les demandes....


Claude LE NOCHER 20/01/2011 10:52



Pour le fan club, je me doute bien que c'est un boulot colossal que tu entreprends là, mais c'était ton idée, tu te débrouilles... Au boulot !


Amitiés.


(Je prie les visiteurs qui liraient avec effarement cet échange de ne pas le prendre au premier degré, merci, c'est pour rire, y a pas d'erreur)



gridou 20/01/2011 10:36


ouh...j'ai touché un point sensible...J'envie TROP ta rubrique Quebec !!! et ton habileté à "teaser"...et ta façon d'ordonner tes articles...WHAAAOU !


Claude LE NOCHER 20/01/2011 10:40



Ah ben, te v'là raisonnable ! C'est qu'y en a dans mon ciboulot, pour organiser ce "blog de référence", ce "webzine incontournable" ! Je tease très bien, faut
admettre !


A propos, tu as avancé dans la création de mon "fan club" ?


Amitiés.



gridou 20/01/2011 10:15


ton panel s'élargit...attention, bientôt un blog généraliste ! :)


Claude LE NOCHER 20/01/2011 10:33



Pas du tout, ma chère Gridou, Action-Suspense gravite toujours autour de la planète Polar


Tu auras observé que ce roman-là s'inscrit dans ma célèbre rubrique "Spécial Québec", que m'envie toute la blogosphère  !!! En guise d'introduction à ce qui va suivre. Car demain vendredi, je vous balance dans la même rubrique un roman
noir vrai de vrai, qualité supérieure garantie, réservé aux lecteurs qui ne manquent pas de souffle ! Du noir polar hors du commun !


Blog généraliste, j't'en foutrais, moi !  


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/