Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 08:00

 

Maïté Bernard rencontre Gabriel Lecouvreur. Elle publie Même pas Malte (Éd.Baleine, 2010), un épisode des aventures du Poulpe. Petit résumé de cette intrigue pleine de suspense et d’action !

BERNARD-Poulpe2010Qu’est-ce qui peut sortir Gabriel Lecouvreur de sa morosité continuelle ? Peut-être la perspective de revoir la flamboyante rousse Brigid Waterford. Neuf ans plus tôt, le Poulpe et l’aventurière ont partagé les péripéties d’une même affaire. À Toulon, Brigid vient de découvrir le cadavre d’une femme. Entre les jambes de la défunte, un vase historique afghan censé se trouver au Musée Guimet. C’est là que Gabriel re-contacte Brigid, aujourd’hui âgée de 36 ans, dont le charme reste ravageur. Autant que celui de son arrière grand-mère Brigid O’Shaunessy, qui inspira à Dashiell Hammet le personnage du Faucon Maltais. L’original du vase figure bien dans l’expo du musée. Il est moche, mais d’une inestimable valeur. Brigid retrace pour Gabriel l’historique des fouilles archéologiques en Afghanistan, qui mirent au jour ces trésors dont le vase fait partie.

Brigid a dérobé à Laure Brenner (le cadavre) son argent, sa carte bancaire et les clés de son appartement de Barcelone. Elle est sûre qu’il y a du fric à glaner, et demande à Gabriel de jouer à l’ange gardien. Ayant renâclé pour le principe, il l’accompagne en Espagne. Comme il s’en doutait, l’adresse de Laure Brenner est fausse. Par contre, les tatouages que Brigid a remarqué sur le corps de Laure Brenner leur offre une piste. À Cadaques, ils interrogent un tatoueur polynésien qui ne se souvient pas de la jeune femme. Il les envoie chez son collègue tahitien Titi, près de Barcelone. Bien que celui-ci ne soit guère causant, il lâche le nom du journaliste Isidore Balard, qui lui a aussi posé des questions sur Laure Brenner. Retour à la grisaille parisienne pour Gabriel et Brigid.

Effectivement, Isidore a enquêté sur le mari de Laure, Max Brenner. Mêlé à des trafics mafieux d’œuvres d’art, celui-ci serait mort en 1995. Des trésors afghans ont assurément été détournés par Max Brenner, qui laissa une fortune à sa veuve. Brigid jubile : Je savais bien qu’il y avait de l’argent à trouver dans cette histoire. Si j’arrive à mettre la main sur les comptes de Laure Brenner, je suis riche. Le journaliste leur confie ses documents sur le couple. Gabriel et Brigid bousculent Fabrice Micheli, collectionneur égocentrique qu’ils supposent être le commanditaire du faux vase afghan. Il finit par leur donner un nom et une adresse, du côté de Séville.

Maïté BernardGabriel se demande s’il doit persévérer, pour les beaux yeux de sa rousse amie : Les femmes ! Cette manie du "Tout ou rien" ! Cette religion de l’absolu ! Il n’allait tout de même pas tomber amoureux rien que pour faire plaisir. Pourtant, il continue à suivre Brigid d’Andalousie à Londres, explorant le repaire de pilleurs d’œuvres d’art, visitant le palais d’une duchesse qui observe une relative légalité dans ses achats de pièces rares, questionnant un gigolo facile à secouer, rencontrant un petit Sikh qui va les aider à trouver le coupable…

Certains épisodes du Poulpe sont militants, s’inscrivant dans la réalité sociale de l’époque. Le trafic des biens culturels fait tout autant partie des faits de société actuels. Sans s’écarter de l’esprit du personnage, Maïté Bernard choisit donc une version qui fait la part belle à l’aventure, aux péripéties multiples et agitées. C’est évidemment Brigid-la-séductrice qui mène la danse, mais Gabriel n’en est pas moins un témoin fort impliqué dans cette affaire. Dès qu’il s’agit de remuer les récalcitrants, d’obtenir d’utiles informations, le Poulpe met la pression. Démanteler un tel réseau sans trop s’exposer aux mauvais coups, pas si simple. Finalement, entre la blonde Chéryl et sa rousse partenaire, devra-t-il choisir ? Il ne suffit pas d’être extrêmement attachante pour capter le cœur du Poulpe. On suit avec grand plaisir cette aventure mouvementée, entraînante et palpitante à souhaits.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/