Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 05:44

 

BROSSEAU-2008

La collection Polars&Grimoires (Prix spécial du jury Claude Seignolle 2010) est désormais publiée par les éditions Terre de Brume. “La dame blanche était en noir” de Michel Brosseau et “Korrigans connection” de Renaud Marhic sont d’ores et déjà réédités sous ce nouveau label.

 

Polars&Grimoires présente aussi un roman inédit : “Folie d’Ys” de Michel Brosseau…

Thomas Le Gall est, avec son collègue Yann, un des deux journalistes de Douarn’ Hebdo, magazine culturel publié à Douarnenez. L’évènement du moment, c’est la future création d’un parc d’attraction sur l’Île Tristan, en face du port. Le projet CelticLand s’inspirera des légendes autour de la Ville d’Ys. L’opulente cité du roi Gradlon, qui fut jadis ensevelie sous les eaux à cause de sa fille Dahut, se situait dans les parages. Thomas note les réactions mitigées d’une population n’aimant guère que l’on récupère ainsi ses mythes. En outre, deux hommes liés au projet ont trouvé la mort ces derniers jours. Après un architecte décédé d’un malaise cardiaque, un des financeurs est mort sur la plage en sortant d’une boite de nuit voisine. Ces morts peut-être suspectes n’empêchent pas le lancement officiel du projet CelticLand, auquel assiste Thomas. Le maire s’abrite derrière les réalités économiques pour justifier ce parc d’attraction qui détruira le site.

Les opposants de la Coordination pour la Sauvegarde de la Baie sont sérieux. “Finie l’écologie des chevelus en sandales. Les pulls tricotés main avaient cédé la place à des vestes de bonne coupe. Hors son environnement militant, rien n’aurait distingué le représentant de la coordination d’un employé de banque.” Les questions qu’ils se posent sur la société initiant le projet méritent d’être creusées. Ils sont plus crédibles que le délirant Bazlaven, adepte d’une vision passéiste de la région. Étrange, cette promenade nocturne en costume de ville sur la plage, pour la deuxième victime ? Selon le commissaire Aubain, l’affaire est claire, abus d’alcool et imprudence expliquant l’accident. Un témoin, pas moins fiable qu’un autre, affirme qu’une sirène blonde accompagnait l’homme cette nuit-là. Ce qui n’est pas sans rappeler le maléfique personnage légendaire de Marie-Morgane, issu des mêmes traditions que la Ville d’Ys.

BROSSEAU-1La vocation de Douarn’ Hebdo étant culturelle, Yann souhaite éviter que Thomas déclenche un scandale en enquêtant. Tandis que le rockeur Jimmy Shaw invoque la malédiction d’Ys, les opposants proposent un projet alternatif respectueux de la vie locale. Quand un troisième homme apparenté à CelticLand fait une chute mortelle d’une falaise, on remarque la présence d’une blonde cavalière. Sous le prétexte de troubles causés par des groupuscules d’ultragauche, la DCRI mène des opérations dans le secteur. Il est vrai qu’une manif du Collectif d’opposants dégénère en castagne, à cause de quelques agités. Thomas prépare un article complet décryptant les aspects historiques et légendaires, reliant la Ville d’Ys et le projet CelticLand. S’intéresser au volet politico-financier du dossier ne serait pas une mauvaise idée. Journaliste et ancien flic, Martinon possède aussi des infos qui compléteraient l’analyse de la situation…

 

Le moteur de l’histoire est effectivement une affaire criminelle, les circonstances des trois morts s’avérant suspectes. Le journaliste trouvera finalement la piste décisive, après avoir enquêté dans diverses directions. L’atout majeur du roman reste son thème, l’exploitation du mythe de la Ville d’Ys. En bétonnant les lieux, les investisseurs n’auront aucun scrupule à se faire du fric au nom de la légende. “Au-delà de sa portée économique, le projet vise également à la valorisation du site dans ses composantes culturelles et environnementales”, discours admirable d’hypocrisie de la part des financiers. L’auteur souligne qu’ils ne sont pas les seuls à exploiter lesdites légendes, qui se sont construites au fil des siècles. La religion catholique a développé cette version d’un Sodome et Gomorrhe breton, afin d’impressionner les populations. Le renouveau culturel régional en abuse également souvent, confondant légende, folklore et réalité d’autrefois. Ici, le contexte évoque aussi les “féroces extrémistes” (tels ceux de Tarnac), prétexte à alimenter les peurs des citoyens et à justifier une sévère répression. Grâce à tous ces éléments, Michel Brosseau nous offre un roman riche et fort excitant.

 

Réédité dans la même collection, “La dame blanche était en noir” :

Sylvain Leroy est journaliste à Cholet. Il cherche des témoins concernant une troublante rumeur, qui court depuis quelques semaines. Une auto-stoppeuse vêtue d’une robe blanche hanterait certaines nuits les routes du bocage vendéen. Cette apparition fantomatique monte en voiture, d’abord silencieuse, puis prononce une formule sibylline avant de s’évaporer. Des automobilistes supposés sérieux attestent avoir vu cette Dame Blanche. Le pompiste loquace que rencontre Sylvain n‘est pas un témoin direct. Pourtant, il décrit une jeune femme blonde habillée de blanc, couverte d’un long manteau noir, portant un masque. Selon les archives du siège rennais de son journal, les précédents ne sont pas rares. On cite même le cas d’un moine mystérieux apparaissant ainsi.

BROSSEAU-2Les principaux témoins, qui convoquèrent même la télé pour parler de leur mésaventure, sont des jeunes de Tiffauges. Tout un symbole, ce village abritant les ruines du château de Gilles de Rais, au cœur du secteur géographique où ont lieu ces apparitions. Florian, le conducteur, est absent car toujours sous le choc. Ses amis, garçons et filles, savourent cette éphémère notoriété, avouant avoir été impressionnés par l’étrange rencontre. Dans la population, la psychose enfle.

Sylvain est conscient de la part folklorique de ces spectres évanescents. Yann Le Floch est un érudit ayant étudié beaucoup d’aspects sur la question. L’apparition lui rappelle la celtique Banshee, ainsi que tous les symboles liés à la Camarde. Lui-même a croisé la nouvelle Dame Blanche. Dans les archives, on recense le suicide d’une jeune fille originaire de Tiffauges, Morgane, au château d’Angers, près duquel un témoin a vu la Dame Blanche. Un photographe a vécu la même expérience que Le Floch et Florian…

 

Pour certains, la mythologie de l’étrange et les légendes féeriques “recouvrent de leur voile un quotidien trop terne”. Avec un risque de dérapage vers le style gothique, qui exprime souvent davantage de mal-être que de provocation. Le titre peut faire allusion à un roman de William Irish. On retrouve une semblable motivation vengeresse, moins criminelle ici. Sans oublier l’autre thème central, la rumeur. Le héros cherche à démontrer l’explication cartésienne des faits. On l’aurait aimé un brin plus caustique, que l’auteur soit encore plus sévère avec les effets du phénomène de rumeur. Michel Brosseau s’affirme comme un romancier inspiré. Il réussit à rapidement nous captiver grâce à cette histoire forte en mystère.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Patrick 26/08/2012 11:31

Claude
J'ai découvert cette Edition avec le très bon " Gévaudan " et aussi " Terminus Brocéliande " .... Prochain achat ; " Rennes le Château tome sang " ....

Claude LE NOCHER 26/08/2012 11:36



Franchement, le roman de l'ami Eric Maneval est drôlement bon ! D'ailleurs, Renaud Marhic sélectionne globalement de très bons auteurs pour contribuer à sa
collection.



claire 30/05/2011 22:05


bonsoir claude un petit coucou pour lire tes articles je suis au lit malade un de ces mal de gorges et au coup je suis hs je ne lit pas alors je vais sur l'ordi je vais lire les articles que je
n'ai pas lu bonne soirée


Claude LE NOCHER 01/06/2011 10:30



Bonjour Claire... J'ai un peu tardé pour répondre à des messages. J'espère uq'entre-temps, ta santé s'est amélioree. Attention aux coups de froid, c'est un printemps
ensoleillé, pas encore la chaleur d'été.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/