Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 06:56

 

Quint-Juin2009Si Michel Quint s’est fait connaître d’un large public grâce à Effroyables jardins, sa carrière débuta par l’écriture de romans noirs. Ses huit premiers titres furent publiés dans la collection Spécial-Police du Fleuve Noir, plus un neuvième chez cet éditeur et, plus tard, d’autres chez Rivages. Même si son inspiration évolue, jamais il n’a renié cette génération d’auteurs de néo-polars dont il est issu et dont il garde l’esprit. La preuve en est avec La folie Verdier publié chez Les éditions du Moteur, une "histoire courte" (ou "novella") de qualité supérieure…

 

Dans la région lilloise, la châtelaine octogénaire Marie-Madeleine Gheysels met en vente sa propriété familiale. Le produit de cette transaction ira à son jeune amant Thierry Sauvage. D’après ce dernier, le château ruisselle de mauvaises ondes, il faut s’en débarrasser. La vieille dame est bien la seule à y croire, ou à faire semblant. Personne n’est dupe du gigolo… Avec une part de cynisme et la complicité de son notaire habituel, Matthieu Ternisien va acquérir la propriété un peu au-dessous de sa valeur. Il projette de transformer les lieux en hôtel de luxe, avec un parc à l’anglaise. Beaucoup de travaux en perspective.

Quand Thierry lui fait visiter la propriété, ils sont accompagnés de la belle Charlotte. Conseillère municipale, celle-ci est la fille d’un ancien employé du château, arabe d’origine. Si Matthieu s’avoue sous le charme de cette jeune femme à l’allure décidée, il n’espère pas grand-chose. La décoration intérieure de la demeure est assez étrange, mais le mobilier n’a guère d’intérêt. Dans le parc, la Folie Verdier est un pavillon annexe, abandonné de longue date. Sachant que la propriété a été occupée par les Allemands durant les deux guerres, on se souvient qu’ils ont entreposé dans la cave un véritable arsenal. Quand elle était enfant, l’actuelle châtelaine avait interdiction absolue d’y pénétrer.

Trois mois plus tard, alors que l’on approche de la finalisation du projet de Matthieu, un accident se produit. Avec sa petite amie Melissa, Thierry tentait de dénicher un supposé trésor dans la cave de la Folie Verdier. Il est mort dans l’explosion d’une grenade trouvée sur place. Peut-être possédait-il finalement certains talents de médium, et n’avait-il pas tort de redouter cet endroit ? Quant à espérer découvrir ici un trésor, ça tient de la fable enfantine. Charlotte n’est pas seulement élue municipale. Assistée de son ami de toujours, Abdel, c’est aussi une spécialiste du déminage. Il s’avère urgent de nettoyer l’endroit, avant d’entreprendre les travaux prévus par Matthieu. Ce n’est pas une mission sans danger. Pourtant, dans cette propriété où rôdent des fantômes du passé, le principal risque reste de déterrer des épisodes historiques et familiaux…

 

QUINT-2011Sans nul doute, Michel Quint aurait pu développer cette intrigue à suspense sur deux cent pages minimum. Pour quelquun ayant le sens de la concision comme lui, le format choisi est le meilleur. C’est ainsi que l’on perçoit la force de ce récit. Le petit pavillon est éclairé a giorno y compris à l’intérieur. A cause de cette bulle lumineuse, du jour qui vient de tourner l’horizon, elle m’entend seulement arriver, met sa main en visière, saute à terre et fait deux pas, éblouie encore, Matthieu ? Et je la prends aux épaules, oui j’ai fait au plus vite, que se passe-t-il Charlotte, je l’embrasse sur les deux joues, je la serre, finies mes coquetteries, quelque chose vient de nous rapprocher que j’ignore encore…

Si la manière narrative est impeccable, c’est avant tout un authentique polar noir. De sombres secrets hantent les protagonistes de cette affaire. Un texte riche en nuances et en surprises. À découvrir, pour connaître toutes les facettes du talent de l'excellent Michel Quint.

Site de l'éditeur : www.leseditionsdumoteur.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Serge 31 11/02/2011 00:33


Salut Claude.
Michel Quint est un grand écrivain. Son humilité ne le pousse certes pas sous les feux médiatiques qu'il mérite. Je crois qu'on appelle cela avoir de l'élégance. En tout cas, l'homme, le romancier
et son style ont une vraie classe. Celle, par exemple (c'est le seul cas que je connaisse chez un auteur de polar), d'avoir dédié un roman à l'association "813". Il s'agit d'"Hôtel des deux Rose",
titre magnifique pour un texte qui ne l'est pas moins...
Amitiés.


Claude LE NOCHER 11/02/2011 09:31



Salut Serge.


J'ai eu le bonheur de converser un peu avec Michel Quint, avant de prendre la photo jointe à la chronique. En toute simplicité de sa part, nous avons évoqué sa
génération d'auteurs. Ceux qui, sous l'égide de Patrick Mosconi, furent publiés chez Fleuve Noir. Un état d'esprit (néo-polar, si l'on veut) les animait tous, une envie d'écrire, de montrer leur
temps (peut-être même en dépassant les idées de Manchette). Leur évolution, aussi, fit partie de la discussion. La sienne, celle de Hervé Jaouen par exemple, ou celle de... Thierry Jonquet. A
postériori, j'ai réalisé que nous parlions de tout ça deux mois à peine avant le brutal décès de Jonquet - qui a dû en marquer plus d'un, dans leur génération, comme parmi les lecteurs...


Tu cites un de mes titres préférés du Michel Quint de l'époque, effectivement dédié à 813. L'association avait été créé quelques années plus tôt pour associer des
auteurs dans une démarche de littérature populaire. Avec Michel Lebrun, Pierre Lebedel, Alain Demouzon, Michel Quint en avait bien compris le sens. Veillons à ne pas l'oublier, à l'heure où on
intellectualise parfois trop le polar. Cela entraîne un oubli ou un refus de cette diversité, qui est pourtant le socle de la littérature populaire en question.


Mais bon, ne jouons pas aux théoriciens du polar, restons des lecteurs sincères...


Amitiés.



Oncle Paul 09/02/2011 16:01


Bonjour Claude
Michel Quint est l'un de mes auteurs de prédilection et j'ajouterai à ta liste les ouvrages publiés chez Joëlle Losfeld ainsi que chez Calmann-Lévy dont l'excellent Billards à l'étage ou encore Les
Grands ducs
Amitiés


Claude LE NOCHER 09/02/2011 16:58



Salut Paul,


J'adore Michel Quint depuis la fin des années 1980, c'est un auteur que je respecte tant pour son inspiration que pour son style. En effet, il a aussi publié chez
Calmann Lévy et Joëlle Losfeld. On trouve certains de ses titres en poche, tel "Une ombre, sans doute" (Folio n°4975) que t'a cité Gridou il y a quelques semaines, et il reste au catalogue
Rivages. 


Si j'affirme ici qu'il ne renie rien de ses polars, c'est parce j'ai eu la chance d'en parler avec lui (voir photo). Et en plus, il est sympa. Que demander de plus
?


Amitiés.



maneval eric 09/02/2011 09:05


Michel Quint a écrit de sacrés bons romans noirs. MOn préféré "le belier noir".


Claude LE NOCHER 09/02/2011 11:07



Salut Eric,


Si tu retrouves ses titres de la période Fleuve Noir, tu constateras combien il était déjà parfaitement "au point" question style. Ceux publiés chez Rivages (dont
"Le bélier noir") ont été une confirmation. Et ce qu'il écrit aujourd'hui est toujours inspiré et excellent. Un de nos meilleurs auteurs, rien à jeter ! Pour être (relativement) court, "La folie
Verdier" n'en est pas moins un bel exemple de sa qualité d'écrivain.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/