Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 05:31

 

C’est un héros que l’on aime, l’éternel Arsène Lupin, archétype du personnage de gentleman cambrioleur. Il fut créé en 1905 par Maurice Leblanc pour le journal Je sais tout, dans L'Arrestation d'Arsène Lupin, bientôt suivi d’autres nouvelles qui seront publiées en volume et connaîtront un grand succès. Jusqu'à la fin des années 1930, on retrouvera ce héros dans 813, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, L’aiguille creuse, La comtesse de Cagliostro, Le bouchon de cristal, Les huit coups de l’horloge et bien d’autres titres passionnants.

DE COME-2012Bon nombre d’études ont été consacrées à Arsène Lupin, toutes très documentées sur l’univers de ce personnage aussi marquant que le commissaire Maigret, Sherlock Holmes, ou Hercule Poirot. Pour le soixante-dixième anniversaire de la mort de Maurice Leblanc, Philippe de Côme rend hommage à ce sympathique héros de la littérature populaire, dans Arsène Lupin de A à Z (Pascal Galodé Éditeurs). Il nous rappelle d’abord les origines familiales et les influences de Maurice Leblanc. Puis vient une chronologie de la vie d’Arsène Lupin. On souligne ensuite que l’art du déguisement et l’utilisation de multiples pseudonymes furent les grandes spécialités de celui qui cambriolait sans violence. Après avoir détaillé ses noms d’emprunt, c’est avec autant de précisions la liste des femmes qu’il croise dans ses aventures qu’on nous propose.

Les affaires dont Arsène Lupin est le héros sont également liées aux lieux, et à leur contexte. C’est ainsi qu’est dressée la liste des rues de Paris où le gentleman cambrioleur a habité et œuvré. Plus loin, on trouvera les villes de la saga lupinienne, d’Étretat à Baden-Baden, de Chartres à l’abbaye de Valmont. D’autres auteurs sont recensés, qui ont également créé des personnages de gentlemen cambrioleurs : Lawrence Block, John Creasey, E.W.Hornung, Edgar Wallace, etc. Il était évident qu’Arsène Lupin deviendrait rapidement aussi un héros de cinéma. D’ailleurs, la première adaptation américaine date de 1908. Suivront des films français, américains, anglais, et même un film mexicain en 1947 et plusieurs adaptations japonaises. La dernière version française date de 2004, film d’Édouard Molinaro avec Romain Duris et la splendide Kristin Scott Thomas.

À partir de 1971, c’est la télévision qui va relancer la popularité d’Arsène Lupin. Tous les épisodes sont recensées, avec moult détails sur le synopsis et les personnages, ainsi que d’insolites anecdotes. Si Georges Descrières s’était approprié l’identité d’Arsène Lupin, ce rôle fut aussi tenu avec autant de talent par François Dunoyer et Jean-Claude Brialy. On pourrait regretter que l’auteur oublie les nouvelles aventures d’Arsène Lupin écrites par Boileau-Narcejac dans les années 1970; et discuter de la disposition de certains chapitres. Peu importe, voilà une nouvelle étude très intéressante, permettant une approche de bon aloi. Les générations de lecteurs passent, mais ce diable d’Arsène Lupin reste immortel et fascinant pour tous.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 23/07/2012 13:07

Rebonjour M. Le Nocher,

En reparlant de l'histoire de l'Inconnue de la Seine.
( Qui a inspiré entre autres le conte de ce nom de Jules Supervielle, repris dans l'Enfant de la haute mer ).

Avez-vous lu l'article suivant ?

http://williamgaddis.org/recognitions/inconnue/index.shtml

Cordialement

Claude LE NOCHER 24/07/2012 06:35



Une affaire énigmatique, qui a intéressé bon nombre d'intellectuels, visiblement.


 



Philippe 14/07/2012 11:28

Bonjour,

Oui, chaque héros de série de romans, quand l'auteur s'inspire de personnes réelles, est un cocktail, si je peux m'exprimer ainsi, entre l'imagination de l'auteur et plusieurs personnes de son
entourage ou qu'il connaît autrement.
C'est plus tard, quand le héros créé est devenu partie de la culture populaire, que rétrospectivement on a tendance à dire que telle personne réelle précise a été la source d'inspiration pour
l'auteur.
Les exemples ne manquent pas, en effet. Mark Twain avait imaginé Tom Sawyer à partir non pas d'un, mais de trois garçons qu'il avait connus dans sa jeunesse. James Bond, comme vous le citez, était
exactement le nom d'un ornithologiste que Ian Fleming avait pour ami.
Il est aujourd'hui très connu qu'Arthur Conan Doyle a eu à l'université d'Edimbourg le professeur de médecine Joseph Bell.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Bell

L'homme qui était Sherlock Holmes
Ely M. Liebow
1982, en anglais
Editions Baker Street, 2009, en français

http://www.siracd.com/work_bell.shtml

Il était moins notoire, mais on en parle davantage depuis les rééditions depuis 2005, que Simenon s'était inspiré, très librement de son propre aveu, du commissaire Marcel Guillaume pour
Maigret.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Guillaume

Au début des années 1930, alors même que Simenon avait déjà écrit plusieurs Maigret, le directeur de la PJ Xavier Guichard, voyant que ces romans contenaient des erreurs quant à la procédure
policière, lui avait fait visiter le 36 quai des Orfèvres et rencontrer le commissaire Guillaume. Simenon avait donc déjà créé Maigret, et ensuite il a rencontré Guillaume, ce qui l'a amené à
recomposer son personnage.
Mais comme vous le dîtes, son commissaire n'est pas monolithique. Et Simenon s'est aussi inspiré de Georges Massu, successeur de Marcel Guillaume.
Relevons que ces personnes réelles qui ont contribué à faire le Maigret que nous connaissons étaient beaucoup moins sympathiques, de notre point de vue, que ce dernier.
Massu, comme l'indique le titre de ses mémoires " Aveux quai des Orfèvres " parus en 1949, croyait plus, et il le dit explicitement, en l'aveu comme reine des preuves, qu'en les preuves
scientifiques, et ce à une époque où la police scientifique avait déjà accompli des avancées, grâce notamment au Lyonnais Edmond Locard.
Marcel Guillaume, comme il est dit dans la préface de ses mémoires dans l'édition de 2007, était à la retraite en 1937, mais a écrit une lettre au directeur de la police, vers 1942, à propos d'un
sujet touchant à tel point professionnel de la carrière de policier. Laurent Joly, l'auteur de la préface, souligne que cette requête manque d'élégance, à un moment où la police nationale - créée
en 1941 par Vichy - a pour tâche de traquer les Juifs et les résistants, ce qui n'a pas l'air d'émouvoir Guillaume qui n'en parle pas.

Cordialement

Claude LE NOCHER 15/07/2012 06:24



Bonjour Philippe


A propos du commissaire Massu, il faudrait lire "L'enquête Petiot" (chez Arthème Fayard, je crois). Ce policier s'attribue sans doute un peu plus de mérite qu'il
n'en eut dans l'arrestation du funeste Dr Petiot, mais ça reste un témoignage intéressant.


Amitiés.



Serge 31 13/07/2012 22:57

Salut Claude.
Un ouvrage qui va sans doute donner envie de lire et relire Lupin, tant mieux! Je te rejoins sur la qualité des Lupin de Boileau-Narcejac que tout le monde, hélas (éditeurs compris), semblent avoir
oublier...
Amitiés (et content de te relire régulièrement après un petit coup de mou...)

Claude LE NOCHER 14/07/2012 08:48



Salut Serge


Boileau et Narcejac sont sans doute dans un purgatoire littéraire. On redécouvrira un jour ou l'autre leur talent, personnel et en commun. Leur version lupinesque
était très réussie, oui.


Petit passage à vide en juin, mais c'est bien reparti depuis environ trois semaines. Tant que le plaisir du polar est présent, pas de raison d'arrêter d'en lire,
d'en chroniquer.


Amitiés.



Philippe 13/07/2012 13:58

Rebonjour,

J'ai eu la curiosité de voir ce que Didier Blonde, dont j'ai cité un livre, avait publié récemment, et un titre a attiré mon attention :

L'Inconnue de la Seine
Gallimard, Blanche, juin 2012

http://www.amazon.fr/Linconnue-Seine-Didier-Blonde/dp/2070137732/ref=ntt_at_ep_dpt_1

Je pense que vous connaissez la vraie affaire ?
Cette jeune femme retrouvée noyée dans la Seine, probablement suicidée, au début du 20ème siècle et dont un employé de la morgue ( à l'époque située ailleurs qu'à l'actuel emplacement quai de la
Râpée qu'elle occupe depuis 1914 ) avait fait un moulage en plâtre du visage, un masque mortuaire.
Elle a inspiré de nombreux écrivains, comme indiqué dans cet article.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Inconnue_de_la_seine

Didier Blonde vient d'écrire ce roman en imaginant que, de nos jours, un homme croit reconnaître dans le visage de l'Inconnue de la Seine, donc morte au début du 20ème siècle, celui d'une femme
qu'il a aimée, donc à notre époque.
Il part rechercher qui pouvait être l'Inconnue de la Seine, aux archives de la police ou aux Archives Nationales. Il rencontre une universitaire dont l'image va peu à peu supplanter dans son esprit
celui de l'Inconnue.

Ce livre ne semble pas être un polar au sens propre. Mais il brode autour d'un fait divers réel, un suicide, et parle d'une quête, ce qui a des tonalités de polar.

Cordialement

Claude LE NOCHER 14/07/2012 08:44



Bonjour Philippe. Merci pour cette suite d'infos.


Dire que Marius Jacob serait Arsène Lupin, que Maurice Leblanc s'en serait totalement inspiré, est effectivement abusif (mais utile pour le tourisme en Berry). Aucun
héros d'aucune série de romans n'est à l'image d'une seule personne réelle. Un personnage s'élabore de façon composite, avec une large part d'imagination venant de l'auteur lui-même, bien
entendu... Si Ian Fleming a utilisé le nom d'un scientifique inconnu pour baptiser son héros James Bond, le personnage n'a rien à voir avec le vrai Bond. Pour Maigret, Simenon utilise
certainement des clichés correspondant à des policiers de cette époque, mais son commissaire n'est pas monolythique. Sherlock Holmes s'inspire d'un professeur que Conan Doyle avait connu, mais
les caractéristiques du détectives sont individuelles, évidemment. Les exemples ne manquent pas.


Amitiés.


 


 



Philippe 13/07/2012 13:32

Rebonjour,

J'ai regardè à nouveau et il y a une opinion dissidente par rapport à l'acception communément admise d'après laquelle Jacob serait l'inspiration de Leblanc pour Lupin.

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-un-anarchiste-de-la-belle-epoque-alexandre-marius-jacob-100176094.html

Sous cet article, un internaute adresse des commentaires.

" Commentaires

Bonjour,

juste pour info, " pour cela et pour le reste, Alexandre Jacob n'est pas l'inspirateur d'Arsène Lupin :
http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/2009/05/pour-en-finir-avec-arsene-lupin/

Bien cordialement
JMD

Commentaire n°1 posté par JMD le 27/02/2012 à 11h36
Site : http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/

Bonjour - Merci d'adresser également vos remarques à l'auteur et à l'éditeur du livre - Cordialement - PP
Réponse de PP le 27/02/2012 à 14h07

Re-bonjour,
je veux bien adresser quelques critiques à l'auteur ... mais il est quand même un peu mort depuis le 29 août 1982. Quant aux éditions libertaires qui ont réédité cet excellent ouvrage d'Alain
Sergent (http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/2010/02/andre-alain-2-x-sergent/), elles sont parfaitement au courant du fallacieux amalgame entre le voleur anarchiste et le
héros littéraire.

cordialement
JMD

Commentaire n°2 posté par jmd le 27/02/2012 à 14h31

Merci - PP
Réponse de PP le 27/02/2012 à 17h42

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/2009/05/pour-en-finir-avec-arsene-lupin/

Cet article est long et je ne prendrai que plus tard le temps de le lire, je l'ai juste parcouru.

Cordialement

Philippe 13/07/2012 12:44

Pardon, j'ai regardé sur Wikipedia, Le Voleur est paru en 1897. 1921, c'est l'année de la mort de Georges Darien. Et le film est de 1967, par Louis Malle.

Philippe 13/07/2012 12:05

Bonjour M. Le Nocher, Oncle Paul,

Oui, vous m'avez donné envie d'avoir cette monographie que je vais m'offrir.
Cette nouvelle sortie sur Arsène Lupin me donne l'occasion de rappeler quelques pistes de lectures passées.

Sur le blog de Philippe Poisson :

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-les-aventures-extraordinaires-d-arsene-lupin-92604105.html

Un recueil de 20 nouvelles avec Arsène Lupin, uniquement parmi celles parues dans Je sais tout entre 1905 et 1911.

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-le-genre-policier-dans-tous-ses-etats-d-arsene-lupin-a-navarro-78124885.html

Le genre policier dans tous ses états : d'Arsène Lupin à Navarro
Marc Lits
PULIM, Limoges, mai 2011

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-un-anarchiste-de-la-belle-epoque-alexandre-marius-jacob-100176094.html

Réédition d'un livre de 1950 sur Alexandre Marius Jacob, voleur et anarchiste qui connut le bagne en Guyane.
La principale source d'inspiration de Maurice Leblanc pour Arsène Lupin.
La chronologie concorde : Jacob arriva au bagne en 1903 et c'est en 1905 que paraît L'Arrestation d'Arsène Lupin.

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/

Je viens juste de voir ce site, pas regardé dans le détail, mais des billets intéressants, qu'on adhère ou non aux idées libertaires.

Le Voyage de Phil
Patrick Pécherot
Syros, Souris noire, mai 2005

Phil ( Philémon ) se remet d'une maladie et de séances de chimiothérapie. Son ami bouquiniste Anselme l'emmène en Normandie sur les traces de son héros Arsène Lupin. Ils vont être confrontés à des
malfaiteurs et apporter leur aide à des gens du voyage.

http://www.pecherot.com/rubrique.php3?id_rubrique=50

Site de l'auteur Patrick Pécherot.

http://les-routes-de-l-imaginaire.blogspirit.com/archive/2009/03/19/le-voyage-de-phil-patrick-pecherot-syros-souris-noire-2009.html

L'auteur de ce blog a beaucoup aimé ce roman jeunesse :
" Le ton ressemble à celui des " polardeux " français que j'adore (Pouy, Oppel, ...). Une belle histoire, des péripéties, de la poésie, de l'engagement, et voilà un polar sympathique qui devrait
plaire aux ados et pourquoi pas aux plus grands !

A lire l'interview de Patrick Pecherot , et la 2ème partie, par jeanjean-Moisson noire "

http://moisson-noire.over-blog.com/article-25761647.html

http://www.lapionniere.com/auteur?id=32

Répertoire des domiciles parisiens de quelques personnages fictifs de la littérature
Didier Blonde
Editions La Pionnière, septembre 2010

" Didier Blonde, arpenteur de Paris, aime au long de ses lectures « aller voir sur place ». En l’occurence, se rendre aux adresses parisiennes des personnages fictifs qu’il croise au fil de ses
lectures. Il tient de ces adresses un répertoire bien réel, fidèle et strict, et compose ainsi, avec le souci du détective, un carnet d’adresses qui, de Jean-Baptiste Adamsberg à Zazie, du Ier au
XXe arrondissement de Paris, sont autant d’invitations à la lecture qu’à la promenade. "

Et deux titres aux Moutons Electriques, éditeur toujours très fécond en études de littérature populaire.

http://www.moutons-electriques.fr/livre.php?p=intro&n=88

Le Dico des héros
André-François Ruaud ( dir. )
Moutons Electriques, Bibliothèque rouge, février 2009

Il y a bien sûr Arsène Lupin, mais aussi d'autres personnages de gentlemen cambrioleurs, peut-être ceux que vous citez, créés par Lawrence Block, John Creasey, E.W.Hornung, Edgar Wallace.

http://www.moutons-electriques.fr/livre.php?p=intro&n=10

Les Nombreuses vies d'Arsène Lupin
André-François Ruaud
Moutons Electriques, Bibliothèque rouge, 2005, septembre 2008 et nouvelle édition sous le titre Arsène Lupin, une vie, octobre 2011

http://www.moutons-electriques.fr/livre.php?p=intro&n=143

La fiche parle de la figure du voleur de Darien.
On connaît surtout le film de 1966 où Jean-Paul Belmondo interprète ce personnage, adaptation du roman Le Voleur, de l'écrivain anarchiste libertaire Georges Darien, paru vers 1920.
Avec la célèbre phrase, souvent reprise par la suite :
" Quand je fais un sale métier, je le fais salement ! "

Cordialement

Oncle Paul 13/07/2012 08:17

Bonjour Claude
J'ai commencé à feuilleter cet ouvrage et il me semble de fort bon aloi
A bientôt
Amitiés

Claude LE NOCHER 13/07/2012 09:56



Salut Paul


Une très bonne initiation à l'univers de notre gentleman cambrioleur préféré, en effet.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/