Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 05:41

 

Les Éditions La Branche présentent une nouvelle collection, dirigée par Patrick Raynal. “Vendredi 13”, c’est le nom et le thème de cette série de romans réunissant d’éminents écrivains, dont Pierre Pelot ou Jean-Bernard Pouy. Voici un des premiers titres de la collection, L’arcane sans nom de Pierre Bordage.BORDAGE-2011

 

Le jeune Sahil est un ancien soldat de l’armée afghane. Fatigué de cette guerre sans fin, de ces morts inutiles et injustifiées, il a déserté. Depuis deux ans, Sahil végète à Paris. Ces derniers temps, il est toléré dans la planque de satanistes où Méphisto l’a invité. Ce dernier prépare un spectacle au Père Lachaise dans la nuit du vendredi 13 août. Un happening assez glauque, avec la belle Ten en guise de star. Toujours hanté par ses souvenirs guerriers, Sahil s’avoue attiré par la jeune Ten.

L’Afghan se voit proposer une mission meurtrière contre cinq mille Euros et des papiers en règle. Il s’agit d’abattre une femme blonde dans un parking, une prochaine nuit. Sur place, malgré les infos détaillées qu’on lui a fourni, Sahil ne tarde pas à comprendre que c’est un piège. Dès qu’il aura tué la cible blonde, il sera exécuté. Il s’enfuit sans remplir sa mission. Quand il tente de récupérer son fric dans la planque des satanistes, il est visé par des tueurs.

Après avoir trouvé refuge pour la nuit au Père Lachaise, Sahil a besoin de l’aide de Ten. Elle ne peut prendre le fric, la cave de l’Afghan étant occupée par deux slaves qui l’attendent. Ten loge Sahil, blessé à la cheville, dans le studio vacant d’un ami. Élodie, policière toulousaine en transit venue dormir au même endroit, va être abattue par erreur à la place de Sahil. Tandis que celui-ci prend la fuite, les collègues policiers d’Élodie identifieront bientôt l’Afghan comme étant le coupable idéal.

Sahil croise deux gamines Roms dont l’aînée âgée d’une dizaine d’années, Djidjo, le prend en pitié. Pour soigner sa cheville foulée, elle le conduit auprès de la guérisseuse Jofranka. Celle-ci n’a pas l’aspect d’une vieille sorcière. Sa magie mêle la Vierge Marie et l’esprit bienveillant d’O Del. Elle lui attribue un ange gardien, Djidjo. Jofranka recommande à Sahil de se méfier des serviteurs d’O Beng, messagers de la mort.

En effet, le duo de mafieux slaves traque toujours le déserteur afghan. Quand il constate que son magot a disparu, Sahil ne peut que soupçonner Ten de l’avoir trahi et d’avoir volé les cinq mille Euros. La nuit du vendredi 13, il y a foule au Père Lachaise pour le spectacle de Méphisto et Ten. Les tueurs slaves finissent par rattraper Sahil, lui donnant une sévère correction. Armée et décidée à tirer, Djidjo intervient pour le sortir du pétrin.

Sahil et son ange gardien retrouvent Ten. S’étant mis un temps à l’abri dans les bureaux de la Compagnie des Morts, le trio va récupérer le fric et une voiture. Mais le trajet jusqu’à la Côte d’Opale, vers Wissant ou Calais reste risqué : Sahil est recherché par la police et traqué par le duo de Slaves. Peut-être qu’une Mathilde à Amiens, ou un Jean-Paul vers la côte, leur offriront des coups de pouce décisifs…BORDAGE-2009

 

Pierre Bordage est principalement connu pour ses œuvres de science-fiction, ses sagas ayant remporté un grand succès populaire. Ses romans ont même été traduits en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Roumanie, en Russie et en Chine. Il a obtenu de prestigieuses récompenses, dont le Grand Prix de l’Imaginaire (1993) et le Prix Paul-Féval de Littérature Populaire (2000). Il s’agit bien d’un auteur chevronné, ce que démontre encore L’arcane sans nom.

Sans doute peut-on parler ici d’un noir roman d’aventures, car le jeune réfugié afghan va traverser de multiples péripéties, affronter de grands dangers. Au moins, entre la Gothique Ten et la petite Rom Djidjo, il n’est plus tout à fait seul face aux périls. De légères références à la spiritualité ou au satanisme ne doivent pas masquer l’essentiel. À travers les réminiscences qui le perturbent, c’est bien l’histoire personnelle de Sahil et la situation de l’Afghanistan qu’évoque Pierre Bordage. Un sujet traité avec l’humanisme dont cet auteur semble coutumier. Car, si la mort plane sur cette histoire, l’espoir n’est pas absent. Un roman de très belle qualité.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Yv 19/10/2011 20:35


J'ai trouvé ce polar très réussi : rapide, efficace avec des personnages attachants, une belle intrigue. Vraiment bien !


Claude LE NOCHER 19/10/2011 20:51



Bonsoir Yv...


Bordage fait partie de ces auteurs qui savent raconter, sans négliger l'aspect humain crédible de leurs personnages. Une "fuite en avant" qui pourrait tourner soit
bien, soit définitivement mal. Mais aussi importantes, les hantises du jeune déserteur, liées à l'inanité de toute guerre. Sans oublier cette notion oubliée aujourd'hui qu'on nommait autrefois
"solidarité".


Amitiés.


 



BiblioMan(u) 12/10/2011 22:17


Ah, du coup, au regard de ce que tu me dis, je te conseille vivement de lire "L'Evangile du serpent", mais surtout l'ouvrage qui suit aux Editions du Diable Vauvert, "L'ange de l'abime", un bouquin
renversant par bien des aspects (histoire, bien sûr, mais construction aussi, pour la peine vraiment originale).


Claude LE NOCHER 13/10/2011 06:57



Il me semble, en effet, que Pierre Bordage n'est pas seulement un conteur inspiré, mais qu'il sait également inclure une certaine originalité. Pour moi
(car il compte déjà beaucoup d'admirateurs), encore un auteur à découvrir plus en détail.


Amitiés.



BiblioMan(u) 12/10/2011 17:35


Merci de mettre un éclairage sur ce titre que je n'avais pas vu passer. Je vais faire en sorte de me le procurer !


Claude LE NOCHER 12/10/2011 20:12



Salut Manu


Même si on n'est pas dans le SF/Fantastique, c'est un titre très convaincant.


Bien qu'ayant produit ici une photo perso de Piere Bordage, je connais mal son oeuvre. Par exemple, j'ai "L'Evangile du serpent" que je me promets de lire depuis des
années, mais je n'ai jamais trouvé le créneau. On passe forcément à côté de grands auteurs populaires.


Bonne lecture !


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/