Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 05:34

 

Parmi les romans noirs de Pierre Pelot, Le méchant qui danse est une de ses histoires parmi les plus intenses. Publié au Fleuve Noir en juin 1985, ce roman a été réédité chez Rivages/Noir en septembre 2000. Aujourd’hui encore, la force de cette intrigue vient certainement de son contexte quotidien. L’héroïne en est une femme qui a vécu un premier mariage dramatique, quelque part en France. Elle aspire à la paix, alors que d’autres continuent toujours à lui faire la pire des réputations. Rancune absurde et injuste d’un clan qui l’a mal traitée. Pour elle, l’heure des comptes est venue. Une réaction humaine et logique, puisqu’on la prive du bonheur tranquille qu’elle espérait. C’est aussi une réaction exacerbée, car cette femme est enceinte. PELOT-1985S’agit-il d’absoudre son comportement violent ? Non, puisque son fils va tenter de l’empêcher d’aller trop loin. Non, car il peut y avoir une explication différente à ce qui s’est produit ce jour-là.

Pour des gens normaux, mais sachant d’avance qui sont leurs adversaires (ou le supposant), une telle situation exceptionnelle ne se gère pas de façon aseptisée. Elle se règle face à face, dans un tourbillon de colère ou de rage, sans temps de réflexion. Dans la vraie vie, l’essentiel des actes criminels émanent de l’entourage des victimes, dans un sens plus ou moins large. Pierre Pelot ne l’oublie pas, il en fait même la base de cette affaire (et son dénouement).

Un roman puissant, tel un de ces faits divers où un dérapage fatal a entraîné une situation hors norme. Lecteurs, donc témoins, nous n’avons nullement le droit de juger les actes. Ceux-ci se déroulent dans une unité de temps, la soirée et la nuit qui suit. Histoire de mort et de vie, où le Mal et la haine cédent peu de place à l'espoir...

  

Saint-Hiel est un village des Vosges, dans la région de Remiremont. Ce samedi de fin d’été, la fête locale bat son plein au parc Buche. Menuisier charpentier âgé de trente-huit ans, Jocco est occupé dans son atelier. En présence de son père, le Vieux, il bricole pour son ami Jean-Marie, dit Pépète. Enceinte proche d’accoucher, son épouse Marie-Ange (Mi-Ange, du même âge que Jocco) se repose dans leur maison attenante. Nés de son premier mariage, les enfants de celle-ci (Nicolas dit Col, Fany et Toni) sont à la fête de Saint-Hiel. Soudain, Jocco est abattu d’un coup de feu, qui brise une vitre de son atelier. Un tir à longue distance, voilà ce que diront plus tard les gendarmes. S’apercevant de la mort du paisible Jocco, son ami Pépète alerte Mi-Ange. Elle téléphone bientôt aux secours. Il faut aussi prévenir ses enfants qui sont au village, ce dont se charge Pépète.

En ce début de nuit, Mi-Ange part en guerre, à bord de sa voiture, une arme dans la boite à gants : Elle reprit pied dans la colère de cette idée fixe qui la portait depuis quelques heures, vivante, en équilibre, et qui devait encore la soutenir le temps nécessaire. Tout ce qu’elle devait faire s’inscrivit en clair, avec une netteté extraordinaire, dans son cerveau. Son fils aîné Col (Nicolas, 19 ans) et sa fiancée Annette ont rejoint les proches de Jocco et Mi-Ange dans la maison familiale. Tous sont déboussolés, à commencer par Pépète. Col a déjà compris les intentions de sa mère. Elle a de bonnes raisons de soupçonner les trois frères du défunt Gérard, père de ses trois premiers enfants. La famille Malheur, une tribu qui n’a jamais pardonné à Mi-Ange la mort de Gérard. Elle a été jugée et acquittée, mais ils ont proclamé qu’ils élimineraient cette salope.

PELOT-RIV370Col n’ignore pas la mauvaise réputation de sa mère. On lui a assez seriné qu’elle couchait avec tout le monde. Mi-Ange, la fille Donas, c’était pas grand-chose de bon. Elle avait refait sa vie avec Jocco, brave type pacifique et sérieux, que les enfants de Malheur appréciaient. Aucune raison de le buter, c’est ce que pensent Pépète et le Vieux. Mi-Ange se rend dans un quartier HLM de Remiremont, chez l’oncle Joseph Malheur. Elle affronte la compagne de celui, car il est absent. De son côté, sa fille Fany (et son jeune frère Toni) recherchent leur oncle Marcel-Paul, entrevu à la fête de Saint-Hiel. Col espère retrouver Mi-Ange avant qu’elle ne commette un carnage. Pendant ce temps, au village, un quadragénaire solitaire et misogyne n’aime guère ces festivités qui troublent son quotidien. Après une altercation stupide, il apprend le meurtre de Jocco…

 

Quatre autres titres chroniqués de Pierre Pelot :

"Les promeneuses sur le bord du chemin" - "Les normales saisonnières" - "Une autre saison comme le printemps" - "Maria" (2011).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story Pierre_Pelot
commenter cet article

commentaires

Patrick 30/01/2013 19:37

Bonsoir Claude
Ce bouquin me donne envie , je vais voir si je le trouve en Fleuve Noir..
Bonne soirée .Amitiés.
Patrick

Claude LE NOCHER 30/01/2013 20:10



Salut Patrick


Ah, pas introuvable sans doute en occasion, mais peut-être pas le plus facile à se procurer. Les tirages de Spécial-Suspense dans ces années-là chutaient sévèrement,
il en reste moins en circulation. Quant au contenu, pour moi c'est magistral. Pas un hasard si la réédition est parue chez Rivages/noir. Bonnes recherches !


Amitiés.



Max 16/08/2011 21:47


Bonjour Claude,
Pareil qu'Oncle paul, j'ai beaucoup aimé ce que j'ai lu de Pelot ("L'été en pente douce", "Le sourire des crabes" et 1 ou 2 autres dont j'ai oublié les titres), et pourtant, depuis une bonne
vingtaine d'années, je n'ai rien lu de lui.....


Claude LE NOCHER 17/08/2011 06:48



Bonjour Max...


Pour les passionnés, Pierre Pelot fait tellement partie du paysage qu'on en oublie de continuer à lire (ou relire) ses romans. Moi-même, je le "redécouvre" et je
prends plaisir à remarquer ses qualités. Je devrais dire "sa virtuosité". Ce ne sera pas la dernière chronique à son sujet, j'y reviendrai sûrement très bientôt.


Amitiés.



Oncle Paul 16/08/2011 15:06


Bonjour Claude
Pierre Pelot est un auteur à part dans la galaxie de la littérature noire et son univers,souvent poisseux, est fortement enraciné dans ses Vosges. Un auteur que j'aime bien mais que j'ai délaissé
depuis quelques années. Va savoir pourquoi ?
Amitiés


Claude LE NOCHER 16/08/2011 15:32



Salut Paul


Pour l'occasion, j'ai relu ce roman dont je gardais un fort souvenir. A l'égal d'un G.J.Arnaud, Pierre Pelot est un de ces authentiques romanciers populaires que
l'on aime à redécouvrir par périodes, je crois. Sans doute faut-il se sentir "en harmonie" avec son écriture pour avoir envie de le lire, de le relire, surtout sur un roman aussi noir. Un
auteur qui trace son sillon depuis quarante-cinq ans (il a commencé jeune) avec bien peu de ratage, mais sans jouer les stars (alors qu'il a un public fidèle). Je compte bien relire d'autres
livres de lui.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/