Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 08:20

 

Publié chez Denoël en 1995, Une autre saison comme le printemps est un roman de Pierre Pelot qui n’a jamais été réédité depuis. C’est regrettable, car l’intrigue oscille avec finesse entre plusieurs genres. Il ne s’agit pas d’une enquête ordinaire, ni même d’une simple histoire "façon détective". Car, avec sa merveilleuse virtuosité, Pierre Pelot parsème l’ambiance d’élément appartenant au genre Fantastique (thème de la collection Présences). Ainsi, on va croiser des personnages qui ne sont peut-être pas tous encore vivants. L’écriture de l’auteur nous épargne un banal scénario avec des revenants plus ou moins zombis, qu’on se rassure ! Grâce à une habile construction, l’auteur introduit progressivement tous les détails (passés et présents) qui offrent force et crédibilité au récit. Si on aime les étiquettes, on peut qualifier ce roman de "polar-fantastique", puisqu’il réunit les deux. Un roman à redécouvrir, c’est certain !

 

PELOT95Romancier américain et scénariste de télévision, Dorall Keepsake est l’invité d’honneur du Festival du roman et du film noirs de Metz. Il laisse pour quelques jours dans l’Oregon sa compagne Syane, à Crane Point. Le temps fort de sa présence au Festival sera sa conférence sur le thème de "La disparition". En effet, son détective de fiction enquête sur ce genre de cas, l’auteur s’inspirant de dossiers réels. Pour le reste, encadré par la blonde attachée de presse Amanda, Keepsake passe le temps en sirotant des verres d’alcool, fuyant admirateurs et mondanités. En réalité, et ce n’est pas un secret, le romancier se nomme François Doralli. Il est parti s’installer quelques années plus tôt aux Etats-Unis, où il a acquis une belle notoriété.

Cette nuit-là, Dorall est contraint de monter dans la voiture d’un certain Georges Laval. Ce dernier le conduit jusqu’à Saint-Orch, commune dont il est le maire. Il est aussi le compagnon d’Élisa Rambert, une amie d’autrefois de François Doralli. Marié jeune, divorcée à l’âge de vingt-trois ans, elle est aujourd’hui veuve de son second mari depuis un an et demi. Elle est la mère d’un gamin de neuf ans, Nathaniel. L’enfant a disparu récemment à la sortie de son école. La situation de Georges et Élisa étant fort compliquée, le couple n’a pas prévenu les gendarmes. Rendre service à cette amie ? Si Dorall hésite, ce n’est pas seulement parce qu’il n’a pas les compétences d’un vrai détective. C’est aussi à cause du fait d’avoir perdu leur bébé avec sa compagne Syane.

Surtout, revenir dans sa région d’origine n’est pas un retour aux sources si agréable. Les paysages ayant changé, sa maison familiale a disparu. Et puis, ça oblige Dorall à se remémorer les doux moments qu’il passa avec son amoureuse, Kaye. Souvenirs pénibles, puisque Kaye est décédée d’une chute accidentelle. Disposant de menus indices, Dorall va quand même partir vers le Sud à la recherche du petit Nathaniel. Une curieuse auto-stoppeuse prétend avoir croisé l’enfant et son kidnappeur, qui ressemble beaucoup au défunt père de Nathaniel. La piste entraîne le romancier du côté de Draguignan…

Mes autres chroniques concernant Pierre Pelot (cliquez sur les titres) : "Maria" - "Les normales saisonnières" - "Les promeneuses sur le bord du chemin".

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Pierre_Pelot
commenter cet article

commentaires

Cdj 14/09/2016 19:13

La réédition appelée de vos voeux arrive, chez Héloïse d'Ormesson, le 6 octobre ;)

Claude LE NOCHER 14/09/2016 20:03

C'est une bonne nouvelle, merci. Même si j'ai déjà éprouvé des réserves sur les tarifs des livres publiés chez Héloïse d'Ormesson.

Serge 31 29/07/2011 23:24


Salut Claude. Pas lu ce Pelot(difficile à dire, çà). Dommage qu'il ne soit pas réédité. Mais pour combien de romans du prolifique Pelot/Suragne est-ce le cas? Et combien y en-a-il désormais
d'épuisés ou d'indisponibles? Ce que tu dévoiles de l'intrigue a l'air tout à fait dans la veine de ce passionnant auteur. Et la collection Présences est (était?) vraiment remarquable.
Amitiés.


Claude LE NOCHER 30/07/2011 07:07



Salut Serge... Pierre Pelot a bien dû écrire deux cent livres minimum (celui-là était le 142e), donc difficile de tout rééditer, c'est sûr. Néanmoins, la forme
stylistique est tellement réussie ici qu'il est dommage de laisser ce titre aux oubliettes. Il faudra que je prenne le temps de relire des Pierre Suragne, et d'en parler aussi. J'imagine que
la collection Présences - déclinaison de Présence du Futur - n'existe plus. Pourtant, dans le genre Fantastique, nous avons des auteurs français tels Pelot et Brussolo qui valent
largement ceux d'ailleurs. 


Amitiés.   



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/