Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 07:07

 

"Podium Polars", qu’est-ce que ça veut dire ? Ni sélection officielle, ni Prix attribué par Action-Suspense, c’est juste l’occasion de revenir sur les trois romans qui m’ont le plus marqué chaque année. Faire un bilan de mes lectures, choisir parmi environ cent-cinquante romans chroniqués en 2010, n’en retenir que trois. Que décider ? Favoriser des méconnus, faire un clin d’œil à nos amis Québécois, citer par copinage des auteurs amis, allonger la liste à une dizaine de noms ou davantage ? Non, le choix s’est finalement avéré très simple. Deux titres figurent dans la rubrique "Coup de Cœur", tant ils m’ont enthousiasmé. Quant au troisième, le choix fut tout aussi naturel, évident. Il n’y a pas d’ordre de préférence dans le cas présent : un suspense, un roman noir, un auteur français. Ce trio des meilleurs de l’années (opinion subjective assumée, qui n’engage que moi ) nous a offert des romans de qualité supérieure. Voici donc le résultat de mes cogitations…

 

Le meilleur suspense de d’année : La maison où je suis mort autrefois, de Keigo Higashino (Actes Noirs)

Heureuse surprise que ce roman enthousiasmant, et même fascinant. La quête d’identité, l’appel aux souvenirs, un thème qui a été souvent traité. Les secrets liés à une maison, également. Keigo Higashino fait preuve d’une rare maestria dans l’évolution du récit. L’histoire progresse en nous offrant des clés, des éléments de compréhension, mais en ajoutant des questions supplémentaires. S’agit-il de faux-semblants ? Le narrateur lui-même parle d’illusion, mais précise Le terme illusion n’est peut-être pas le bon. Entre la famille disparue, l’héroïne Sayaka et son ex-petit ami, c’est plutôt un jeu de miroirs dont les reflets nous renvoient des uns aux autres. C’est une vérité très complexe que l’on recherche, pas la sympathie envers les personnages.

 

PODIUM-POLARSLe meilleur roman noir de l’année :

Le vertige de la chute, de Walter Mosley (Éd.Jacqueline Chambon)

Quel bonheur de déguster une véritable aventure de détective privé navigant aux frontières de la légalité, de savourer une authentique histoire de durs-à-cuire, riche en pugilats et en coups bas ! Walter Mosley s’inscrit dans la lignée des précurseurs du roman noir, Dashiell Hammett ou Raymond Chandler. Il respecte idéalement cette grande tradition. Il suffit de constater le soin apporté à l’élaboration de l’intrigue, précise et maîtrisée, pour réaliser qu’il s’agit bien d’un polar de qualité supérieure. Sans doute parce qu’il ne cache pas ses ambiguïtés, ses imperfections passées et présentes, le détective McGill est un personnage qu’on aime d’emblée, sans restriction. Il utilise son expérience de la vie pour ne jamais se laisser déstabiliser. Discernement qui lui permet d’être parfois bienveillant, voire d’éprouver une part de tendresse pour certaines personnes qu’il rencontre. Vieilles méthodes et techniques actuelles se côtoient dans cette enquête agitée, non dénuée d’humour. Mosley est aussi héritier de Chester Himes, évoquant la place des Noirs dans la société américaine actuelle.

 

Le meilleur roman français de l’année : Saturne, de Serge Quadruppani (Éditions du Masque)

Ce foisonnant roman comporte plusieurs niveaux de lecture, chaque approche étant intéressante. D’abord, nous avons là une histoire aux multiples péripéties (“…c’était un rebondissement comme aucun auteur de polar sérieux n’aurait osé inventer.”), riche en secrets occultes, cultivant une ambiance à suspense. Quadruppani s’inscrit dans la tradition de la Littérature populaire, qui relance en permanence l’attention du lecteur, qui détaille portraits et descriptions tout en gardant une admirable souplesse narrative… La deuxième entrée évoque notre monde actuel : Il avait répondu qu’il n’était pas écrivain mais qu’il le regrettait, car la littérature disposait de plus de moyens que le journalisme ou l’enquête policière pour dire la vérité d’une époque. Dans nos systèmes, il n’existe plus vraiment de fossé entre argent sale et fortune honnête. Multinationales et Mafias sont synonymes, utilisant des méthodes identiques, non sans violence. Saturne dévora ses enfants, comme notre société cannibalise les siens… Troisième aspect, l’humour. Car c’est aussi une intrigue pleine d’ironie et de dérision que nous propose l’auteur. Quand, par exemple, il fait un clin d’œil au célèbre village de Tarnac, ou lorsque la commissaire Simona adopte les animaux de son défunt ami, on sourit évidemment. Bien d’autres passages nous offrent une tonalité enjouée, fort agréable. Et quand les proches des victimes rencontrent le Maestro, immense écrivain Sicilien, cela nous donne une scène savoureuse. Encore bravo à Serge Quadruppani !

Cliquez pour les Podium Polars 2008 ou pour les Podium Polars 2009 ...  

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

caroline 31/12/2010 12:14


Et s'il n'en restait plus qu'un ? Je pense que pour les sensations, la bonne surprise, la noirceur, de mon côté ce serait le roman de Sophie di Ricci. Et maintenant, en route pour 2011 !


Claude LE NOCHER 31/12/2010 15:56



Salut Caroline,


Sophie Di Ricci, Claude Bathany, et une petite poignée d'autres font partie de mes "lectures reportées", que je compte bien rattraper en 2011. En guise de bonnes
surprises, je crois bien que nous serons servis dès janvier. Ah, le vaccin contre le virus de la lecture n'agit toujours pas sur nous, tant mieux...


Meilleurs Voeux pour toi et tes proches !



Richard 27/12/2010 22:47


Excellent choix !!!

Merci !


Claude LE NOCHER 28/12/2010 07:23



Salut Richard,


Certes, c'est selon les goûts de chacun, mais je pense vraiment que ces trois-là ne peuvent décevoir les lecteurs.


Amitiés.



ONE MORE BLOG IN THE GHETTO 23/12/2010 14:07


150 romans chroniqués (donc lus...) dans l'année?!?! Voilà qui me laisse pantois, moi et ma grosse cinquantaine annuelle !!
En tout cas, le Higashino vient de s'ajouter à ma -déjà trop longue- liste d'acquisitions futures. En revanche, Mosley, j'avais lus ces deux premiers parus et j'avoues ne pas en avoir gardé un
souvenir impérissable. Peut-être qu'une de tes futures chroniques m'incitera à retourner y voir...
Sinon, je tâcherais aussi peut-être un petit bilan... on verra...
Amitiés


Claude LE NOCHER 23/12/2010 17:10



Salut,


Je n'ai pas compté dans ce nombre la douzaine de BDs lues et chroniquées, vu que c'est un peu plus rapide, quand même. En effet, vu ma manière de les présenter,
personne ne me taxera de n'avoir pas lu les livres que j'évoque ici.


Higashino, bon investissement. Mosley, c'est tout ce que j'aime dans le Roman noir en version traditionnelle. On peut moins apprécier, c'est sûr.


Un petit bilan n'est jamais inutile pour des lecteurs intensifs (une bonne cinquantaine par an, c'est déjà le cas). Une manière pour moi de vérifier que j'ai bien
pratiqué cette diversité du polar, que je conseille à tous.


Amitiés, et bonnes Fêtes de fin d'année.



cynic63 23/12/2010 12:03


Ah non, pas d'échelle de valeur!!! Ca va être plus drôle (je l'espère) et moins "distribution de bons points" que ça...


Claude LE NOCHER 23/12/2010 16:45



En effet, gardons un caractère "ludique" (comme on dit aujourd'hui) à ce genre de choix. C'est notre approche à chacun, sûrement pas une volonté d'imposer quoi que
ce soit.



cynic63 23/12/2010 11:13


Très fort, Claude, de retirer uniquement 3 titres! De mon côté, j'en ai sorti 10, dont Saturne évidemment...
A bientôt


Claude LE NOCHER 23/12/2010 11:59



Salut Cynic,


Pour mes trois choix, s'agit-il des meilleurs de l'année ? Franchement, j'ai plaisir à les présenter comme
tels, car ils m'ont semblé supérieurs. Trois seulement puisque, dès 2008, j'avais adopté ce principe. Il y en a bien trois ou quatre autres qui, peut-être, sans doute même... Et puis, avec trois
titres, ça m'évite l'idée de classement. Tous sont de niveau égal, bien que très différents. Avec dix titres, je suppose que tu vas proposer une échelle de valeur, ce qui est bien normal. J'irai
voir ça...


Amitiés, et bonnes Fêtes de fin d'année.



gridou 23/12/2010 10:31


excellente idée ce petit bilan !


Claude LE NOCHER 23/12/2010 11:51



Merci Gridou,


Des romans qui ne déçoivent pas les lecteurs, il en existe quelques-uns. Ces trois-là sont, me semble-t-il,
les plus enthousiasmants. A découvrir, si ce n'est déjà fait.


Amitiés, et bonnes Fêtes de fin d'année.



Librairie Soleil Vert 23/12/2010 10:28


Je n'ai pas lu "Le vertige de la chute" ni "Saturne". Une belle occasion de m'y attarder. Mais je suis heure de voir "La maison où je suis mort autrefois", véritable révélation. Pour ceux que cela
intéresse, voici ce que j'en disais : http://www.librairiesoleilvert.com/article-keigo-higashino-la-maison-ou-je-suis-mort-autrefois-1997-61477085.html
C'est un bijou incontournable !!!!


Claude LE NOCHER 23/12/2010 11:48



Bonjour Herveline,


Oui, ce roman de Keigo Higashino fait l'unanimité, je crois. Prix Polar Cognac étranger, lecteurs consultant souvent cette chronique ici (et sur
d'autres sites, je suppose), réactions très satisfaites... Une de ces pépites qu'on a plaisir à conseiller...


S.Quadruppani et W.Mosley nous ont présenté aussi des romans "de caractère", avec une véritable écriture et d'excellentes intrigues. A ne pas
manquer, donc.


Amitiés, et bonnes Fêtes de fin d'année.


 


 



Pierre FAVEROLLE 23/12/2010 08:27


Salut Claude. Ma foi, ton classement n'est guère étonnant mais de très bonne facture. J'espère que le père Noël va m'apporter Le vertige de la chute. Mon classement est en cours. Je devrais le
publier le 31 décembre en même temps que mes voeux pour 2011. Mais je retiendrais de 2010 deux autres romans qui sont Les derniers jours d'un homme de Pascal Dessaint et Moi comme les chiens de
Sophie Di Ricci. Je pense qu'ils vont se partager le podium chez moi. Bonnes fêtes de Noël.


Claude LE NOCHER 23/12/2010 10:14



Salut Pierre,


Tout le jeu consistant à limiter les "lauréats", le choix va forcément vers ce que j'estime être mes meilleures lectures de l'année. J'aurais pu citer le 2e roman de
Carlos Salem, voire un des Poulpe de 2010 (pourquoi pas Serguei Dounovetz), ou donner un coup de pouce à (par exemple) Elena Piacentini que j'aime bien. Mais j'ai essayé d'être "lucide dans la
subjectivité". Concernant Walter Mosley, je viens de sortir des tréfonds de ma bibliothèque "Une mort en rouge", son premier titre en français, que je compte bien relire.


En réalité, ces "Podium Polars" annuels sont une manière de rappeler certains romans de qualité évoqués en cours d'année, qu'on ne les oublie pas trop vite. Car
déjà, la suite s'annonce. Outre Sylvie Granotier et Lauren Kelly, déjà évoquées pour 2011, il y en a plusieurs qui m'attirent irrésistiblement.


Bonnes Fêtes de fin d'année à toi et à tes proches... Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/