Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 05:42

La rubrique “Boulevard du Polar” s'arrête sur ce dernier article.

Elle se justifiait moins, risquant de faire doublon avec les chroniques qui sont 100% écrites par moi. Mais ce ne sont pas les rubriques qui manquent, par ailleurs, chez Action-Suspense !

 

Je n’ai pas la prétention d’être capable de lire tous les polars parus récemment, tant l’actualité est riche. Parfois, je suis obligé de passer à côté de livres qui me semblent attirants, car d’autres titres m’appellent. Je suis pris de remords, quand je les laisse trop longtemps en attente. Et pourtant, j’ai tellement envie de parler de ceux-là aussi. En cette période de l’année, les vacances approchant, il y a des titres parfaits pour une lecture estivale. En voici deux, à découvrir...

 

Paris-DESFORGESChez MA Éditions, “Paraphilia” de Saffina Desforges s’inspire de la traque de Robert Black, tueur d'enfants qui a sévi en Angleterre dans les années 1980. Un suspense autour de la pédophilie, où il est aussi question de profilage, de l'influence des médias dans ce type d'affaires, de subjectivité du jugement, de l’utilisation détournée de la médecine et de la psychologie.

Rebecca, 10 ans, enlevée depuis plusieurs jours, est retrouvée morte dans une rivière. Après autopsie, il s'avère que la petite fille a été agressée sexuellement avant d'être assassinée. Sa mère, Claire Meadows, et son beau-père journaliste, Matthew Burford, sont anéantis. L'inspecteur David Pitman, un proche de Matt, est chargé de l'affaire. Il attribue rapidement au même meurtrier d'autres victimes, toutes âgées d'une dizaine d'années. Le mode opératoire est similaire : de fillettes pré-pubères enlevées près de chez elles en plein jour, sont retrouvées mortes dans les jours qui suivent, près ou dans un cours d'eau, agressées sexuellement et tuées par strangulation. A chaque fois, le meurtrier emporte un vêtement de sa victime, lave soigneusement le corps, ne laisse aucun indice exploitable par les médecins légistes et dépose dans le corps une carte de visite indiquant son identité, Oncle Tom. Peu à peu, l’assassin occupe le devant de l'actualité, commettant ses meurtres aux quatre coins du Royaume-Uni, n'épargnant ni les principales agglomérations, ni les villages les plus reculés. Une chasse à l'homme est lancée. Pour faire son deuil, Claire Meadows décide de mener elle aussi l'enquête pour tenter de comprendre ceux qui commettent ces crimes. Avec Matthew, ils vont mettre à jour une vaste machination

 

Paris-JAPPAuteure confirmée, Andrea H. Japp écrit des séries historiques, dontLa dame sans terrechez Calmann-Lévy, etLes mystères de Druon de Brévauxen trois volumes chez Flammarion. Après le premier tome des Enquêtes de M.de Mortagne (Le Brasier de Justice”, 2011), voici une nouvelle affaire :En ce sang versé(Éd.Flammarion).

Royaume de France, début du 14e siècle. Hardouin cadet-Venelle a été contraint de reprendre la charge de bourreau de son père, devenant à son tour M. Justice de Mortagne. La petite trentaine, bel homme, il est cultivé et a amassé une jolie fortune. Torturer, tuer ne le gêne pas particulièrement, même s'il n'en tire aucune satisfaction. Un jour, tout bascule : il exécute une innocente. Se sentant pour la première fois complice de meurtre, il décide de faire, désormais vraie justice lui-même. Dans ce deuxième opus de ses aventures, il doit déterminer pourquoi Henriette, fille aînée et préférée du seigneur sous-bailli Arnaud de Tisans, devenue moniale à l'abbaye des Clairets, a été retrouvée étranglée à la porte du monastère. Crime crapuleux, sans doute, puisqu'on lui a dérobé les aumônes qu'elle avait collectées. Chargé d'enquêter, Hardouin commence à trouver étrange l'attitude de la mère abbesse, Mme de Gausbert. En dépit de son chagrin, de sa bonne réputation, celle-ci semble peu désireuse de les voir interroger ses filles. Parce que ce meurtre conduirait vers d'autres secrets ? Que vient faire dans cette histoire Mahaut de Vigonrin, accusée d'empoisonnements ? Hardouin devra menacer, brutaliser, faire chanter pour que justice soit faite...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article

commentaires

Yv 28/06/2012 15:22

Salut Claude,
J'ai lu Paraphilia, très bien et très dur, à déconseiller aux âmes sensibles.
A bientôt

Claude LE NOCHER 28/06/2012 15:25



Salut Yv...


J'espère trouver du temps pour le lire. Mais en attendant, il m'a paru bon de le suggérer. Car je suis convaincu que c'est (aussi par sa dureté) un suspense qui doit
accrocher son lecteur.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/