Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 07:30

 

Landowski est de retour dans Belle-Île amère (Éd.Bargain, 2010). Cette nouvelle aventure du héros créé par Serge Le Gall s’avère à la fois sombre, mouvementée et palpitante.

Le commissaire Landowski est un habitué des affaires dangereuses. Telle cette mission à la frontière du Pays Basque, où il récupère chez un ancien ministre espagnol des dossiers sensibles. Peu après, il est la cible d’un tir d’intimidation, mais ne se laisse pas effrayer. Quelques temps plus tard, Landowski se trouve à Quiberon lorsqu’il est avisé qu’un meurtre vient d’être commis en face, à Belle-Île. Reporter chevronné, baroudeur de l’information, Robert Draner séjournait sur l’île. Il avait rendez-vous avec une personne pouvant le renseigner sur son enquête en cours. Piégé par un individu fantomatique exigeant qu‘il lui donne son dernier carnet de reportage, Draner a été torturé avant d’être exécuté. LE GALL-2010Sur le lieu du crime, Landowski ne croit guère à un simple crime crapuleux, même si la carte bancaire de la victime a été volée et débitée.

Pour essayer de comprendre, le policier reconstitue l’ultime trajet de la victime. Il entre bientôt en contact avec Julieta, journaliste pour une revue associative de Buenos Aires et enseignante. Le jeune femme avait rencontré Bob Draner en Argentine, l’aidant à recueillir éléments et témoignages. Son enquête portait sur la période de la dictature militaire et sur l’Opération Condor. Le voile n’est pas entièrement levé sur les “disparitions” de milliers de personnes torturées. Plus particulièrement, Draner s’intéressait aux enlèvements d’enfants d’opposants politiques éliminés, qui furent “adoptés” par des familles de militaires. Julieta accompagnait le reporter, pensant retrouver à Belle-Île la trace d’un ancien tortionnaire. Sans doute est-ce celui-ci qui agresse violemment la jeune femme dans sa villa de location. Hospitalisée, Julieta affirme à Landowski qu’elle ignore où Draner a planqué le dossier en question. Peut-être cache-elle ce qu’elle sait.

Julieta est attaquée par le même individu à l’hôpital. Landowski repère l’homme sur le port de Palais, le pourchasse, mais le perd. Grâce à son ami Ange, le policier obtient quelques détails supplémentaires. Octogénaire, ancien douanier habitant à La Trinité-sur-Mer, l’oncle Eugène restait la seule famille de Draner. Celui-ci ne s’oppose pas à ce que Landowski consulte les carnets de son neveu. Mais il y manque quelques pages, probablement les plus accusatrices. Sur l’île, Landowski et Julieta se font volontairement remarquer afin d’attirer l’ex-militaire argentin. Ce dernier continue à supprimer les témoins gênants. Toutefois, une autre ombre venue d’Argentine rôde à Belle-Île, et trouve finalement une alliée, hostile depuis longtemps aux actes de l’ex-tortionnaire. Landowski cherche toujours les preuves photographiques irréfutables déterrées par le reporter…

Rappelons que le policier Landowski est un flic pur et dur, sans compromission avec les hors-la-loi. Mais c’est aussi un humaniste, détestant les injustices. S’il est un cas historique où fut bafouée la dignité des populations, c’est bien au temps de la dictature de la junte militaire argentine. Enlèvements, sinistre souvenir de l’ESMA où furent emprisonnés et torturés tant de gens, mort cruelle des opposants jetés d’avions, trafic d’enfants, et toutes les facettes de la terrible Opération Condor, exécutée par les fascistes latino-américains et pilotée par les Etats-Unis. Cette dramatique page d’histoire récente sert de toile de fond à ce roman, en détaillant avec précision certains aspects. Ce qui donne une évidente force au récit. Les investigations de Landowski sont riches en péripéties, en noirs mystères et en hypothèses, le menant jusqu’à la Pointe des Poulains, à Belle-Île, pour le dénouement. Un très bon suspense.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

reskebyl 06/08/2016 17:35

je viens d'acheter avec regret votre "polar" "nature morte à Pont Aven.. Vous avez une imagination débordante mais votre bouquin c'est du remplissage de papier pour faire du volume.. Votre histoire ne tient pas la route et on a l'impression que vous prenez les lecteurs pour des imbéciles.. allez donc a la pêche au lieu d'écrire des torchons

Claude LE NOCHER 06/08/2016 17:38

Adressez-vous à l'auteur, merci !

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/