Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 06:07

 

Éditrice chevronnée, Marie-Caroline Aubert dirige la collection Seuil Policiers. Pour Action-Suspense, après une année riche en titres passionnants, elle a accepté de répondre à quelques questions. Elle évoque aussi les premiers romans à paraître en 2013 chez Seuil Policiers.SEUIL2013-A

 

Pour les lecteurs de grands romans noirs, on peut dire que William Gay et Ron Rash font partie des auteurs ayant marqué l’année 2012, confirmant leur talent ?

MCA — Je ne dirais pas que Rash est juste un auteur de romans noirs, même s'il y a dans son œuvre des éléments noirs manifestes. S'il se réclame, tout comme Gay le faisait d'ailleurs, du Southern Gothic, c'est parce qu'il y a là quelque chose qui dépasse le "noir". Une relation avec les racines, le passé, la terre et les ancêtres.

 

En 2012, Petros Markaris nous a montré les effets de la crise économique qui touche la Grèce, son pays. Le commissaire Charitos va encore enquêter sur fonds de crise à l’avenir ?

MCA — Un autre titre, sur le même thème, mais vu sous un autre angle, est effectivement prévu.

 

SEUIL2013-C2012 a vu le retour de l’excellente Brigitte Aubert dans la collection. On peut espérer qu’elle s’y installe à nouveau ? Et, au-delà, qu’il y ait peut-être quelques romancières supplémentaires dans la collection ?

MCA — Ce fut un plaisir de publier Brigitte Aubert, et j'espère bien que notre collaboration va continuer. Elle a un projet en cours, bien grinçant comme elle sait le faire. Quant aux romancières —au féminin— je n'en vois pas vraiment à l'horizon pour le moment.

 

Outre ceux que nous venons d’évoquer, quels ont été pour vous les romans les plus marquants de la collection en 2012 ?

MCA — Pour cause d'agitation électorale, les livres publiés au printemps n'ont pas eu droit aux projecteurs. Je voudrais toutefois signaler Sur le fil du rasoir, premier roman d'Oliver Harris, un jeune auteur fort prometteur qui travaille sur le Londres d'aujourd'hui, lequel n'a, on l'aura remarqué, rien à voir avec celui de Sherlock Holmes!

 

SEUIL2013-BDébut 2013, on découvrira le nouveau titre de Thomas H.Cook, un écrivain qu’on aime et qui s’est imposé ces dernières années ?

MCA — Oui, L'étrange destin de Katherine Carr, un suspense gothique, frôlant le surnaturel, où l'on passe souvent de l'autre côté du miroir. Envoûtant, étrange, d'une construction très élaborée comme toujours. Et pour 2014 est prévu son dernier opus, absolument spectaculaire, et plusieurs autres encore à venir. C'est un écrivain qui maîtrise de mieux en mieux son propos et excelle dans la manipulation du lecteur.

 

Quelques mots sur un des premiers titres publiés en 2013, le roman de Peter Spiegelman, qui semble plutôt excitant ? Et quels autres auteurs seront publiés prochainement ?

MCA — Spiegelman a écrit une version moderne et brillante du "caper" (intraduisible, peut-être parce que nous n'avons pas de ces romans-là dans notre culture, alors qu'il y a eu beaucoup de films) des années 80, dont l'incarnation cinématographique serait The Getaway, ou Ocean Eleven : une bande de voyous monte un coup, dont on suit le déroulement par le menu, l'action pure et simple animant la tension dramatique. Mais dans A qui se fier?, le véritable intérêt, le "plus" comme l'on dit, c'est la dimension humaine, la notion de doute, la trahison, éléments qui appartiennent aussi au "noir".

Et puis, il va y avoir en mars l'étonnant récit autobiographique de l'Irlandais Sam Millar : On the Brinks raconte comment des rangs de l'IRA et de la prison à Belfast, il s'est retrouvé en Amérique, à mettre en œuvre le 3e casse le plus important de l'histoire des Etats-Unis : le vol du dépôt de la Brinks à Rochester en 1993. Millar est un formidable écrivain, je suis très contente de publier ce titre.

 

SEUIL2013-DOn a vu arriver de nouveaux talents français chez Seuil, tels Frantz Delplanque dans une autre collection. Pensez-vous intégrer vous aussi des auteurs actuels français encore méconnus ?

MCA — Quelques auteurs français, oui, pas tous méconnus, mais il faut veiller à garder un équilibre, justement, avec les romans noirs que publie J.C.Brochier, afin que les deux productions ne se confondent pas. Mon objectif principal demeure la littérature étrangère.

 

Par ailleurs, vous rééditez en volumes de trois romans les enquêtes de Pepe Carvalho. Il est bon de faire connaître Manuel Vazquez Montalban à un nouveau public ?

MCA — Il faut absolument que les trentenaires découvrent Carvalho, personnage savoureux et pittoresque comme on n'en fait plus. Les romans de Montalban se lisent aujourd'hui avec la même jubilation que jadis, ils ont d'autant moins pris de rides que l'auteur avait, dans son analyse de la politique européenne, une sorte de génie visionnaire. Presque tout ce qu'il a pressenti à l'époque se produit aujourd'hui sous nos yeux.

 

Merci à Marie-Caroline Aubert pour ses réponses.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Interviews Express
commenter cet article

commentaires

Oncle Paul 20/12/2012 08:56

Bonjour Claude
Marie-Caroline Aubert fait partie pour moi du microcosme des gens de lettres talentueux : Critique littéraire, directrice ou éditrice, traductrice, elle possède plusieurs cordes à son arc qui n'est
pas en peine de trouver de nouveaux talents tout en gardant les anciens.
Et j’apprécie sa réponse concernant Ron Rash : il n'est pas uniquement un auteur de romans noirs, il n'est pas "annexable" par une frange du lectorat.
Amitiés

Claude LE NOCHER 20/12/2012 11:21



Salut Paul


Chacun sait ce que je pense des étiquettes, qui ne sont qu'un mode de classement ou, parfois, une méthode commerciale. Donc, ça ne signifie pas grand chose. D'autant
moins que, dans la production actuelle, quantité de romans sont "en limite de genre" (la collection Vendredi 13, par exemple). C'était le cas de la plupart des titres sélectionnés dans
mes meilleurs polars 2012, dont Ron Rash faisait évidemment partie.


M.C.Aubert a largement prouvé ses mérites, via ses choix d'auteurs. Je n'oublie pas qu'elle a largement contribué au succès de Megan Abbott, entre autres. Il m'a
semblé intéressant de faire une sorte de bilan avec elle, afin de montrer qu'elle ne se trompait guère.


Amitiés.


 



Pierre FAVEROLLE 19/12/2012 21:07

Salut Claude, décidément, on n'a pas fini de lire de très bons polars ! Eh bien tant mieux ! Amitiés

Claude LE NOCHER 20/12/2012 05:55



Salut Pierre


Les premiers titres de 2013 arrivent, laissant présager du "très bon". En particulier chez Seuil Policiers, c'est pourquoi j'ai demandé à M.C.Aubert de nous en
parler. Quant au prochain Thomas H.Cook, tu penses bien que c'est une de mes très prochaines lectures.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/