Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 07:02

 

Sans doute n’est-il pas indispensable de chroniquer Indignez-vous ! de Stéphane Hessel, vu l’énorme succès de cet opuscule de ce message à la population française actuelle, pourrait-on dire. D’abord, rappelons l’argumentaire éditeur de ce petit livre : "Pour Stéphane Hessel, le «motif de base de la Résistance, c’était l’indignation». Certes, les raisons de s’indigner dans le monde complexe d’aujourd’hui peuvent paraître moins nettes qu’au temps du nazisme. Mais «cherchez et vous trouverez» : l’écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l’état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au “toujours plus”, à la compétition, la dictature des marchés financiers et jusqu’aux acquis bradés de la Résistance – retraites, Sécurité sociale… Alors, on peut croire Stéphane Hessel, et lui emboîter le pas, lorsqu’il appelle à une «insurrection pacifique»."

Sans doute est-ce par esprit de contradiction que j’ai tardé à acquérir ce livre. Le côté c’est un vieux sage capable d’analyser notre monde mieux qu’un autre me hérissait même un peu. Naguère, dans les familles bourgeoises, il était de bon ton que les aïeux affichent ce précepte hypocrite : notre réussite sociale ne doit pas empêcher notre capacité d’indignation. Ils ajoutaient la notion de charité, car c’étaient des principes basés sur leurs convictions religieuses. Telle est l’image que me donnait cet Indignez-vous !. Sceptique, c’est peu dire. Trop de louanges, trop de révérence envers la parole de cet ancien Résistant.

Indignez-vousJe ne donne jamais d’opinion définitive avant d’avoir lu un livre. Ce que j’ai fait, finalement. Le message de M.Hessel doit être lu, compris, mais surtout doit être considéré comme une base de réflexion, et d’action. Ne pas en rester au constat (l’argument ci-dessus), mais retrouver l’esprit de solidarité qui peut briser cet individualisme qui fait tant de dégâts. Solidarité citoyenne plutôt qu'égoïsme bien-pensant, est-ce illusoire ? L’esprit de compétition prôné par nos décideurs économiques aboutit à ce "chacun pour soi", synonyme d’échec pour tous. Pour la population, les élites n’ayant rien à craindre, bien entendu. D’après M.Hessel, il s’agit désormais d’une élite dirigeante mondiale. Certes, mais notre vie quotidienne dépend néanmoins de nos propres gouvernants. Ce sont eux, tous camps confondus, qui bradent les règles égalitaires mises en place par le Conseil National de la Résistance, qui méprisent parfois (en soutenant des politiques injustes) la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

S’opposer pacifiquement (Le terrorisme n’est pas efficace. Dans la notion d’efficacité, il faut une espérance non-violente dit l’auteur), mais activement. La désobéissance civile ou citoyenne contre de mauvaises lois reste un acte concret. Face à la pensée productiviste occidentale, il est grand temps que le souci d’éthique, de justice, d’équilibre durable devienne prévalent. M.Hessel a évidemment raison, mais on ne sent guère aujourd’hui de vent de révolte, ni même une indignation suffisante pour changer les choses. Des vœux pieux, une prise de conscience fort incertaine. Au Bouthan, le Bonheur National Brut est l'indice de référence économique, socioculturel et spirituel. Un exemple que le monde n'a jamais suivi, hélas !

Il est vrai que l’on s’éloigne du polar, de la fiction. Trouvons quand même un point commun, puisque Stéphane Hessel s’intéresse aussi à la Palestine : Quant à Gaza, c’est une prison à ciel ouvert pour un million et demi de Palestiniens. Une prison où ils s’organisent pour survivre. Sur cette région du monde, n’oublions pas de citer le récent roman de Yishaï Sarid Le poète de Gaza (Actes Noirs, 2011).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Laurent Brard 18/02/2011 09:20


Merci, Claude, pour cet article. Le message de Stéphane Hessel est simple, limpide, surtout essentiel. Un outil, oui, pour parler, échanger, transmettre et lutter. Un message à défendre (je prends
ma part, sur mon blog et ailleurs), à mettre entre toutes les mains et à protéger de l'oubli.


Claude LE NOCHER 18/02/2011 10:05



Salut Laurent,


Il est à craindre que le message de Stéphane Hessel ne prêche que les convaincus, comme souvent. Et que son appel ne suffise pas à chasser l'égocentrisme bien réel
dans lequel nous vivons. Au moins a-t-il le mérite de réveiller un peu nos esprits lobotomisés. S'indigner socialement, s'indigner au quotidien, oui. Retrouver le véritable sens de la solidarité,
et non pas seulement d'un corporatisme ou d'une vague unité provisoire, ça c'est plus difficile. La solidarité dans le multiculturalisme (qu'un certain président confond avec communautarisme)
ou face à toute injustice, ce n'est nullement une utopie. Ce qui introduit aussi la notion de respect de l'autre, de chacun... là, le retard sera dur (impossible ?) à rattrapper.


Dans le roman de Dominique Sigaud "Conte d'exploitation", son héroïne réalise que, pendant que nous rêvions de solidarité et de société unie, d'autres mettaient
en place le système actuel. Elle a raison mais, face aux élites, le peuple n'a peut-être pas dit son dernier mot. Bien sûr, nous ne sommes ni Tunisiens, ni Egyptiens, mais...


Amitiés.



sadaune 20/01/2011 17:41


Quelle belle idée que d'avoir chroniqué ce livre, ça fait du bien dans notre monde ubuesque. Tiens, ça rime avec polardesque!


Claude LE NOCHER 20/01/2011 18:02



Salut Roland,


Ubuesque et polardesque,tu as raison. Car, sur le sujet développé par S.Hessel, je crois que ces dérives égocentiques ou individualistes de notre
époque, ce serait au roman noir de les souligner. Prôner une véritable solidarité (et non pas un simple corporatisme ponctuel de défense), ce serait un thème de roman noir. Un auteur comme Jean-Paul Jody n'a-t-il pas, dans "Chères toxines", névoque-t-il pas l'industrie du médicament ? Antoine Blocier dans "Camping sauvage" ne parle-t-il
pas des SDF du Canal St Martin ? Sujets de société actuels, un peu plus originaux que les bavures flicardesques. Et si le roman noir s'emparait du thème de la véritable solidarité
citoyenne ? Ce n'est qu'une idée, bien sûr.


Je t'embrasse (fraternellement), mon cher Roland.



Oncle Paul 19/01/2011 09:12


Bonjour Claude
Indispensable peut-être, utile sûrement !
Et que penser de l'indignation de François Fillon envers Indignez-vous !
Amitiés


Claude LE NOCHER 19/01/2011 10:37



Salut Paul,


Ce qui ennuie toujours nos politiciens (dont sûrement M.Fillon), c'est l'approbation populaire. A part les habituels manichéens partisans d'une société politique
bipolaire, la majorité de ses 800 000 lecteurs approuvent sans doute globalement le propos de S.Hessel. Voilà ce qui les énerve, les pros de la langue de bois, gouvernant au nom
d'un peuple qu'ils ne respectent pas.


Après cette parenthèse, promis juré, je reviens au roman. Pas vraiment un polar, d'ailleurs. Mais une histoire diablement drôle, pour chasser un peu nos
soucis quotidiens.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/