Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 06:02

 

Récompensée par le Prix Polar dans la Ville en 2006, Sylvie Rouch n’est pas une néophyte en écriture. On le vérifie une fois encore dans Décembre blanc (Pascal Galodé Éd.) un polar entre sombre enquête et roman noir…

En ce froid mois de décembre, la neige est tenace sur Paris. Chef d’une brigade antiterroriste, Simon Bedecker est un homme mûr marqué par la vie. Son équipe et lui enquêtent sur des agressions à l’acide visant des femmes. Deux motards casqués ont vitriolé plusieurs femmes musulmanes. ROUCH-2010Des actes revendiqués par les Brigades d’Allah, jusqu’alors inconnues de la police, dans des communiqués exprimant des positions radicales. Les médias populistes néo-fascistes utilisent ces agressions pour cultiver l’islamophobie. Afin de plaire à un certain électorat, les autorités font pression pour désigner coupable le djihad d’Al-Quaida. Simon et ses hommes ne voient guère de lien entre les trois victimes, une femme de ménage, une gynécologue et la journaliste qui vient de subir le même sort.

Auteur d’articles souvent virulents, Tania Achaoui est employée par le magazine Bakélite. Hospitalisée, un peu moins touchée que les précédentes victimes, elle songe à ses proches, son frère Jamel, son ami Hassan. Tandis que ses adjoints débutent une enquête tous azimuts, Simon rencontre Réjane Anderson, créatrice et responsable du magazine. Pour elle, Tania est une passionnée du journalisme d’investigation, mordante et compétente. Réjane n’a rien à ajouter sur la vie privée de la jeune femme. Néanmoins, les enquêteurs s’intéressent au cas de Jamel, qui est fiché. Plus jeune, il fut impliqué dans un braquage, mais on ne trouva pas assez de charges contre lui. Ses supposés complices le couvrirent, sans doute. S’il a fréquenté des délinquants, Jamel apparaît aussi sur une photo aux côtés de possibles terroristes. La fière Tania restait insensible à l’amour de José, le graphiste de Bakélite, qui apporte peu d’élément nouveau à Simon.

Femme battue, victime d’un prétendu accident aux graves séquelles, Francine Marvaux s’adresse à Réjane Anderson. Elle a une revanche à prendre contre son violent compagnon, Eddie Lefranc. Francine trouva chez lui des tracts fascisants. Employé dans une imprimerie, l’homme affiche clairement des idéaux racistes, et s’énerve vite. Dans le contexte des agressions à l’acide, il craint des initiatives mal maîtrisées de ses sbires, des jumeaux tarés. La lieutenant Edwige Lamarche, de la Criminelle, suit les mêmes suspects que l’équipe de Simon Bedecker. Ce qui crée quelques tensions entre eux. Bien qu’il soit surveillé de près, Jamel parvient à tromper la vigilance des policiers. Simon interroge Tania sur son ami iranien Hassan, qui apparaît opposé au terrorisme islamique. La piste indiquée par Réjane pourrait s’avérer plus intéressante…

 

Le parcours des principaux protagonistes offre une réelle densité à ces personnages. Entre le cas de sa femme Irène et celui de son fils qui s’est éloigné de lui, Bedecker est de ceux qui surmontent tant bien que mal les épreuves. C’est ainsi que l’on comprend cette détermination qui le pousse à trouver les coupables, et surtout la vérité. Militante, Réjane Anderson n’est pas moins volontaire que le policier. Ex jeune délinquant, Jamel ne nous est pas présenté avec complaisance. Concernant les suspects, on nous propose plusieurs axes plausibles.

Est-ce que c’était une maladie d’aimer le blanc, le propre et l’aseptisé ? Eddie aimait les gens comme lui, qui aimaient le blanc. Il est difficile d’évoquer les fachos sans paraître assez caricatural, de dénoncer l’islamophobie (ou toute autre forme d’intolérance) sans risquer les clichés. Sylvie Rouch réussit à se montrer plutôt convaincante en la matière, évitant le manichéisme. Voici donc une intrigue très bien construite, à l’ambiance crédible, avec une bonne dose de suspense.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/