Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 06:30

Voilà un bon petit roman d’enquête, sans prétention mais pas sans qualités. Dans "Auray Ô désespoir" de Sylvie Vadis, ni meurtres en série, ni suspense glauque, juste une intrigue bien pensée dans la tradition du genre. C’est la vie de la victime qu’il faut explorer pour identifier l’assassin. Ambiance et personnages étant crédibles, l’affaire s’avère vite intéressante. L’auteur esquisse de jolis faux-semblants. Sans oublier une part d’humour avec, entre autres, d’improbables patronymes. Un roman plutôt agréable.
Vadis_AurayDivorcée, Marie-Jeanne Paémé est médecin dans la région de Plancoët Côtes d’Armor. Elle est agressée lors d’un rendez-vous avec son amant Brian, dans la forêt de la Hunaudaye. Visiteur médical habitant Auray (Morbihan) Brian a été assassiné avant l’arrivée de Marie-Jeanne. Les gendarmes locaux ne la croient pas coupable. Ils admettent une mise en scène destinée à l’incriminer. Plus fragile qu’elle ne le montre, Marie-Jeanne a besoin du soutien moral de sa nièce Sophie. Après d’étranges appels téléphoniques, elle reçoit un courrier anonyme expédié d’Auray. Ce sont de photos de Brian et d’elle, prises en cachette.
Les gendarmes mènent activement l’enquête. Le témoignage de la jeune femme qui déjeuna avec Brian, peu avant le meurtre, les éclaire sur ce séducteur. Marie-Jeanne a un ami à Auray, Bertrand, élu municipal. Avec Sophie et lui, elle se renseigne sur son défunt amant. Au club de basket qu’il dirigeait, la secrétaire est hostile. Cette Carine se dit la fiancée de Brian. Un coup d’œil aux archives de la mairie prouve qu’elle ment. Elle était seulement très attirée par lui. Ce n’est pas elle qui, chaque mardi soir, rejoignait Brian à son domicile. Quand Marie-Jeanne et Sophie y font une visite clandestine, la maison de Brian a été saccagée. Les gendarmes de Plancoët poursuivent leur enquête à Auray. Ils possèdent déjà des indices. Ils interrogent Carine, qui leur fournit des alibis. Bertrand connaissait trop peu Brian pour les aider. Grâce à l’ordinateur de Brian, ils recherchent "Lilas", l’amante du mardi soir.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/