Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:59

 

Situer un polar dans un région de France serait-il donc une hérésie ? Certains lecteurs s’expriment parfois en ironisant sur ce qu’ils appellent avec mépris les polars régionaux. Par opposition à cette vieille idée, que le polar ne peut qu’être urbain, citadin. C’est vrai, il n’y a pas de villes dans les régions, juste de la cambrousse. Préjugeant une qualité insuffisante ou médiocre, lesdits lecteurs n’en lisent quasiment jamais. C’est leur droit, mais on peut s’étonner d’une position aussi intransigeante, et citer quelques exemples récents.

PELOT-MariaC’est pour moitié dans la Creuse que se situe l’action de La rigole du diable, de Sylvie Granotier (Albin Michel). Dans ce suspense psychologique, sa jeune héroïne avocate cherche autant la vérité sur l’affaire qu’elle traite que sur sa propre enfance, dans cette région. C’est principalement à Nancy et dans sa région que se passe le roman Je suis un terroriste de Pierre Brasseur (Après La Lune). La jeune Maude et un petit groupe d’étudiants nancéens, en décalage avec la société actuelle, se lancent dans une expérience terroriste en province. C’est dans un petit village des Pyrénées que Pascal Dessaint place l’intrigue de son roman Le bal des frelons (Rivages). On y croise une belle galerie de personnages malhonnêtes, déjantés, ou ayant des projets meurtriers. Tous vont glisser sur la peau de banane de leur propre stupidité. C’est dans la région des Vosges où il vit toujours que Pierre Pelot, auteur émérite, situe l’intrigue de son roman Maria (Éd.Héloïse d’Ormesson). L’histoire de cette vallée des Vosges est au cœur du récit, et des mésaventures dramatiques vécues depuis la fin de la guerre par cette dame âgée. Un récent épisode de la série Le Poulpe est intitulé Les ignobles du Bordelais (Baleine). François Darnaudet, son auteur, envoie Gabriel Lecouvreur du côté de Bordeaux et du Bassin d’Arcachon, pour une affaire aux forts relents antisémites. H.BUAN-2011L’action de Enlèvement avec rançon (Éditions de Minuit, 2010) d’Yves Ravey se place dans un secteur des Alpes, frontalier de la Suisse. C’est dans ce petit village si provincial que deux frères, pas si complices, commettent un kidnapping…

Nous parlons là de polars de belle qualité, publiés ces dernières semaines, ces derniers mois. À moins que cette dénomination de polars régionaux ne vise ceux publiés par des éditeurs installés en région ? Dans ce cas, il convient de citer L’Œil du singe d’Hugo Buan, chez Pascal Galodé Éd. C’est dans la région de Rennes que l’irascible (et fort drôle) commissaire Lucien Workan mène une enquête débridée. Un paléoanthropologue ne sait plus où il en est, des cadavres sont enterrés, disparaissent, et Workan se met en colère plus souvent qu’à son tour… On peut aussi citer Bavure dans le béton de Charles Madézo (Éd.du Palémon) qui nous apprend bien des détails sur les pratiques illégales du BTP. Entre Paris et la Bretagne, enquête sur un univers sombre et corrompu, que cet auteur a lui-même quelque peu connu… S’il situe souvent ses intrigues du côté de Dunkerque, Maxime Gillio choisit une région frontalière proche dans son roman La fracture de Coxyde (Polars en Nord). Son détective Jacques Bower, aussi téméraire qu’un Poulpe en action, y mène une enquête mouvementée… Pour Noires vengeances en V.O. (Éd.du Valhermeil), MADéZO-2011Jean-Louis Serrano place l’affaire criminelle dans le Val d’Oise, département certes proches de Paris, mais en plus régional quand même. Un vieux policier se penche sur un dossier datant de vingt ans, alors que des crimes similaires sont commis. Une intrigue solide… Ces quatre romans ne déméritent sûrement pas, et que leurs éditeurs soient régionaux ne change rien à leur qualité.

Une dizaine d’exemples parmi des parutions du dernier trimestre, qui semblent bien indiquer que l’étiquette polars régionaux, trop vite décriée par quelques puristes, ne rime pas à grand-chose. Sans doute ne s’agit-il que de mes propres lectures, mais je ne suis pas le seul à apprécier ces contextes. Oui, j’admets que d’autres auteurs de polars régionaux seraient peut-être moins inspirés, nous proposeraient parfois des romans moins convaincants. Un constat valable pour toutes les collections, tous les éditeurs, non ?

(Pour les chroniques, cliquez sur chaque titre)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

pierre brasseur 15/03/2011 20:19


Etant l'auteur d'un roman cité dans cette liste, je m'autorise à rajouter de la matière à cet article en indiquant que j'ai publié un texte ("pourquoi un roman noir se passant à Nancy?") sur la
même question, à l'adresse http://jesuisunterroriste.blogspot.com/2011/02/pourquoi-un-roman-noir-se-passant-nancy.html


Claude LE NOCHER 15/03/2011 20:45



Bonsoir Pierre,


Pour la réponse perso, voir le message de contact.


Sinon, je valide l'adresse indiquée, que chaque lecteur est prié de vister, ici http://jesuisunterroriste.blogspot.com/2011/02/pourquoi-un-roman-noir-se-passant-nancy.html


Amitiés.



yvon 09/03/2011 09:51


Salut Claude
bravo pour ce bon billet, un de plus. Je relève en préface de sous la lumière cruelle de l'excellentissime et trop peu cité Daniel Woodrell la remarque de James Ellroy: « Le régionalisme est
essentiel au roman policier. Le choix de l'époque et du lieu, la création d'un arrière-plan précis (topographie et conditions sociales), définissent les personnages que vous y jetez et dont vous
observez attentivement le comportement. ».
Bonjour chez vous


Claude LE NOCHER 09/03/2011 11:32



Salut Yvon,


On ne saurait mieux expliquer la nécessité d'un contexte précisément régional, en effet !


Comme répondu à Cynic, un roman noir situé à Saint-Corentin-des-Palourdes reste déprécié (quelle que soit sa qualité) par rapport à la même intrigue placée
dans les Keys de Floride, dans la péninsule côtière californienne ou près d'un lac du Michigan. Pourtant, Saint-Corentin-des-Palourdes, que tu connais bien toi aussi, c'est assez exotique, non
?


Amitiés camarade !



cynic63 08/03/2011 12:58


Cook ou Ron Rash situent bien leurs romans dans des bleds assez ruraux aux EU. Dans ta liste, on peut ajouter l'excellent "Retour à la nuit" de Maneval (Editions Ecorce). Moi-même qui suis un
urbain convaincu, ça ne m'empêche pas d'apprécier.
A plus


Claude LE NOCHER 08/03/2011 18:06



Salut Cynic,


Oui, le roman d'Eric Maneval pouvait s'inscrire dans ce récapitulatif, où je n'ai retenu que mes lectures depuis deux/trois mois.


La campagne américaine, les bleds oubliés de la Route 66, l'Ouest sauvage et ses canyons, les bayous de Louisiane, c'est quand même plus exotique que
Saint-Martin-des-Rillettes et sa campagne verdoyante. Cela dit, les affaires criminelles ayant pour décor une tranquille bourgade peuvent s'avérer très sombres. "Le fils des brûlés" de
Laurent Brard, situé dans une petite ville nommée Sarole, est d'une belle densité noire. Et bien d'autres titres, dont ceux cités ici.


Le "polar régional" est une étiquette, une de celles que j'adore décoller. C'est d'autant plus facile qu'elle ne signifie pas grand-chose.


Amitiés.



gridou 08/03/2011 09:56


Tu fais dans le france 3 regional maintenant ?

Je plaisante !!! Merci pour ce bon billet/recap - j'ai reconnu quelques titres déjà notés !
bonne journée


Claude LE NOCHER 08/03/2011 11:25



Et même que j'ai inclus France3 Île-de-France, pour faire bonne mesure !


Non seulement c'est un p'tit récapitulatif, mais aussi une réponse à quelques grincheux qui jouent parfois les élitistes. J'aime Thomas H.Cook, Lawrence Block, et
tant d'autres, mais il existe aussi des auteurs français de belle qualité, même s'ils situent leurs romans ailleurs que dans les grandes centres urbains ou quelque part aux
Etats-Unis.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/