Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 06:29

 

Les adeptes des liseuses et autres supports numériques pour les livres restent infiniment minoritaires sur le marché français. Même si l’on nous vante une bien relative explosion commerciale des tablettes, il n’est donc pas rétrograde de préférer encore et toujours le livre dans sa forme séculaire. KourilskyLe réalisme impose de rappeler que ce sont principalement des auteurs célèbres qui se vendent un peu sous ce format. Je ne suis pas favorable à ces initiatives qu’il faut bien qualifier d’invisibles, ce qui ne m’a pas empêché d’évoquer ici World Trade Cimeterre de Lakhdar Belaïd. Tout simplement parce qu’il s’agit d’une réédition qui ne sortira qu’en numérique.

De même, il m’arrive d’explorer les sites d'éditeurs vivant pour l’essentiel de commandes en ligne, qu’il s’agisse de livres papier ou numériques. Ainsi, sur le site des Éditions Glyphe, on peut se procurer les polars d’Olivier Kourilsky. Son nouveau titre Dernier homicide connu parait en ce mois de janvier.

 

Gaïa Village Publications est un éditeur (pas à compte d’auteurs, nous précise-t-on) ayant misé sur le tout-numérique depuis peu. L’initiative vise à proposer des livres moins chers que dans la forme habituelle, et une plus longue exploitation du catalogue. Parmi les auteurs, nous trouvons deux titres d’une romancière confirmée, Nicole Provence ( sa bibliographie ici ). Angkor, les génies décapités est un roman destiné à la jeunesse. Voici sa présentation : gaia village provence«Un bonze assassiné dans un des célèbres temples d’Angkor, juste au moment où Cléa la fouineuse passe ses vacances au Cambodge avec son gendarme de père. Belle occasion de se lancer dans des aventures palpitantes au milieu de la jungle ! Qui se cache derrière un fructueux trafic de statues antiques ?»

De Nicole Provence également, Les trois Madeleine (ou "Le ravin des anges") est un roman à suspense. Il est ainsi présenté : «Une nuit, réveillée par l’agitation de son chat, Madly le suit jusque dans la cave. L’accès de ce lieu lui a toujours été interdit par sa mère, et pour cause : sa grand-mère y est retenue prisonnière ! Tenaillée par la curiosité mais retenue par la crainte, Madly va mener l’enquête sur l’histoire de sa famille, la famille des «Trois Madeleine», gaia village dangaixdont le récit s’entrelace avec celui de la grande Histoire. Le roman surprenant d’une jeune fille ordinaire entraînée dans la démence de plusieurs générations.»

De Matthieu Dangais, Le requiem de l’horloge se définit comme un thriller à épisodes. Cette histoire devrait en compter six. Voici sa présentation : «Jusqu’où la téléréalité peut-elle aller pour gagner toujours plus d’audience ? Comment alimenter en chair fraîche, des spectateurs cruels et avides de sensations fortes à bon compte ? Dans un avenir pas si lointain, dans un pays peut-être plus proche qu’on ne l’imagine, ils sont sept à avoir accepté l’inacceptable…»

Le site de Gaïa Village Publications.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article

commentaires

enauka 12/04/2012 23:11

en tou cas je me régale avec "un escalier de sable" de benjamin legrand découvert grâce à vous
amitiés

Claude LE NOCHER 13/04/2012 06:41



Très bon choix, cher Olivier. Bel exemple de roman proposant une ambiance différente.


Amitiés.



auka 12/04/2012 08:43

bonjour claude , en faisant le ménage dans mes 1000 et quelques mails (cela m'arrive .. trop rarement !) , je retrouve cette publication ..! merci pour l'annonce de dernier homicide connu ! pour
Glyphe, je n'avais pas percuté sur le moment mais je précise quand même (vous connaissez mon obstination sur les mots et les faits !)que plus de la moitié des ventes se font en librairie , on ne
peut donc dire que "l'essentiel" se fasse en ligne . bonne journée et encore bravo pour votre travail je viens encore de commander un titre grâce a vous ! amitiés olivier

Claude LE NOCHER 12/04/2012 20:22



Bonsoir Olivier


Je le répète, je suis un lecteur privilégié (et nettement débordé). Outre les bons vieux bouquins parfois oubliés (ce sera encore le cas samedi), j'aime "mettre en
vitrine" des romans actuels qui m'ont séduit, et qui peuvent trouver un lectorat. Encore que, même très bien diffusés, il faut souvent du temps pour que ces auteurs s'imposent. Marin Ledun ou
Joseph Incardona en sont de bons exemples. Sans mépris de ma part pour d'autres, moins visibles mais d'aussi bon niveau. Mais je ne peux lire "que" trois romans par semaine. C'est énorme et c'est
peu, mais je fais en sorte que ça reste un plaisir. Parvenir à transmettre ce plaisir-là, peut-être inciter à la découverte de certains titres, voilà mon seul but.


Amitiés.



Matthieu Dangaix 09/01/2012 15:54

J'avais bien compris... Et ça rend donc encore plus belle cette mention, signe d'une évidente ouverture d'esprit!
Merci et au plaisir d'un nouvel échange... numérique ;-D,
Matthieu Dangaix

Matthieu Dangaix 09/01/2012 15:22

Bonjour Claude,

Ce petit mot simplement pour vous remercier chaleureusement d'avoir mentionné dans votre article "Le Requiem de l'horloge". S'agissant de mon premier roman, je suis doublement honoré d'une telle
vitrine auprès d'auteurs déjà reconnus.
Parce que sa structure s'y prête bien, "Le Requiem de l'horloge" sera en effet d'abord diffusé en épisodes avant une version intégrale bien sûr. Pour tous ceux tentés par un huis-clos oppressant
bâti sur le martèlement sourd et inexorable d'une trotteuse, je vous donne rendez-vous à cette adresse http://www.gaiavillage.fr/
Deux épisodes sont déjà disponibles et le troisième le sera ces prochains jours...
Merci encore Claude!
Matthieu Dangaix

Claude LE NOCHER 09/01/2012 15:42



Bonjour Matthieu


Vous avez bien compris que je ne suis pas le plus chaud partisan de cette forme d'édition.


Mais, puisque numérique compte aussi quelques lecteurs, je ne m'interdis pas de l'évoquer.


Amitiés.



Nicole Provence 04/01/2012 18:24

Je rends à César-Claude ce qui est à César-Claude :-)
Amitiés de plume

Claude LE NOCHER 04/01/2012 20:28



Me voilà sacré empereur par Nicole !


Il est vrai que Claude devint Empereur des Romains à la cinquantaine, et fit de ma région (la Bretagne) une nouvelle province de Rome. Oncle et successeur de Caligula, il est considéré par les historiens de notre époque comme un homme juste (autant que pût l'être un empereur). Bon, c'est d'accord, vous pouvez
m'appeler César-Claude !


Amitiés.


 



Nicole Provence 04/01/2012 17:36

Ce qui est certain c'est que tous ces petits coups de projecteurs donnés sur nos romans par Claude Le Nocher sont autant de grandes lumières pour sortir nos romans de l'ombre, et de l'océan de
polars dans lequel ils surnagent..
Et de celà je lui en serais toujours reconnaissante, car contrairement à certains blogs de polars il accueille " petits" et "grands" auteurs dans ses rubriques en ne donnant son avis que sur la
qualité de l'écriture qu'il leurs confère et non sur la renommée de leur maison d'édition.
Merci Claude.

Claude LE NOCHER 04/01/2012 18:15



Merci du compliment, Nicole.


Il est vrai que je ne pratique aucun ostracisme. Mes seules limites sont dans ma capacité de lecture, bien entendu. Pour le reste, il s'agit juste de suggérer, donc
de partager ma passion.


Amitiés.



olivier kourilsky 04/01/2012 16:53

excellent le coup des smileys !
je comprends je suis sûr que Glyphe ne refuserait pas de les donner, mais je suis "nouveau" dans le métier!
en tout cas pour mes ventes, (je ne pense pas qu'elles aient été surévaluées pour des raison évidentes des droits afférents..!) plus modestement elles varient entre 2000 (pour les anciens ) à 1000
(pour les plus récents)par titre
amitiés
olivier

Claude LE NOCHER 04/01/2012 17:07



Ce sont effectivement des chiffres possibles. En tout cas, bien plus crédibles que d'autres, d'éditeurs "invisibles"prétendant avoir vendu jusqu'à des 4000 à 5000
exemplaires par titre. Jamais ceux-là n'en ont apporté le moindre début d'une éventuelle preuve potentielle.


Amitiés.



olivier kourilsky 04/01/2012 16:34

je voudrais ajouter que en dépit de ce léger "désaccord" j'aime beaucoup votre blog un des plus "riches" !!

Claude LE NOCHER 04/01/2012 16:43



Un léger désaccord, c'est tout simplement ce qui entretient le débat.


Rien n'est pire que l'uniformité de pensée, nous ne le savons que trop.


Amitiés.



olivier kourilsky 04/01/2012 16:30

merci d'avoir répondu si vite Claude mais je maintiens: je vous assure qu'ils ne "vivent pas pour l'essentiel de commandes en ligne" .. vous pouvez aisément le vérifier en appelant mon éditeur et
néanmoins ami au 0453330623
(pardon je ne sais pas comment insérer des smileys mais clin d'oeil !)bonne journée

Claude LE NOCHER 04/01/2012 16:39



Je ne doute absolument pas de la bonne foi de chacun, cher Olivier. Mais entre les auto-édités (ce n'est pas votre cas) qui m'ont parfois avancé des chiffres
astronomiques de ventes, et des éditeurs s'affirmant visibles mais refusant de citer leurs ventes, mon scepticisme reste complet.


Amitiés.


( Permettez qu'en tant que maître des lieux, je me réserve les smileys .)



Nicole Provence 04/01/2012 15:36

Avec "Le ravin des anges" , roman en édition numérique les lecteurs retrouveront le héros de mes premiers polars présentés dans Action suspense.
Merci à Claude Le Nocher d'en avoir annoncé la parution
Nicole Provence
A retrouver sur http://www.gaiavillage.fr
et http://nicoleprovence.bloguez.com

Claude LE NOCHER 04/01/2012 16:05



Bonjour Nicole.


Merci de cette précision, puisqu'il s'agit bien d'une nouvelle affaire pour votre héros récurrent, Di Nazzo.


Amitiés.


 



olivier kourilsky 04/01/2012 15:11

cher claude , merci pour cet article (et pour la couverture de mon dernier polar !)
puis je juste me permettre de corriger une petite inexactitude ?
les éditions Glyphe° réalisent 90 P CENT de leurs ventes dans les librairies dont la FNAC bien sûr (et sur les stands des salons) ! ce n'est donc pas une maison qui réalise "l'essentiel de ses
ventes en ligne", loin de là !
très bonne année et bien amicalement olivier K


°qui ne sont pas en numérique , et si cela arrive cela ne représentera qu'une petite partie de leur diffusion .. moi aussi j'aime le papier !

Claude LE NOCHER 04/01/2012 16:18



Cher Olivier


Vous le savez bien, c'est notre très léger point de désaccord . Puisqu'aucun chiffre de
diffusion des "petits éditeurs" n'est jamais accessible, je reste sur ma position quant à leur visibilité. Ce qui ne m'empêche pas de les défendre, de les présenter à l'occasion. Je
n'ai pas amalgamé Glyphe aux éditions numériques, en effet. J'évoque en particulier Gaïa Village, puisque Nicole Provence y publie (comme je le fis pour Lakhdar Belaïd).


Amitiés, avec mes Meilleurs Voeux.


 



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/