Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 04:55

Jackson Oz est un étudiant en biologie américain, qui habite à New York. Il a adopté un chimpanzé, Attila, partageant son modeste appartement de Harlem. Il voit ponctuellement sa petite amie Natalie Shaw, qui voudrait aboutir dans ses études. Celles de Jackson Oz sont compromises, les théories développées pour sa thèse et sur son blog apparaissant fantaisistes. Il évoque le CHA, conflit humano-animal. “En termes simples, j'étais persuadé que le comportement animal était en train de muter partout dans le monde... Sur tous les continents, les animaux de toutes les espèces se montraient brusquement d'une agressivité inouïe à l'endroit d'un mammifère bien particulier : l'homme.” L'actualité donne raison à Oz. À Los Angeles, un gardien de zoo a été la proie de lions. Sur la côte Est, deux chasseurs ont été tués par des ours. En Inde, un éléphant s'est rebellé contre son cornac. On signale également des cas inquiétants sur le continent africain.

Jackson Oz prend l'avion pour le Botswana. Son contact y est un Afrikaner, un baroudeur de la brousse. Le duo se rend dans le delta de l'Okavango. Un problème s'est produit au camp pour vacanciers amateurs d'un safari-photo. L'endroit est vide, une troupe de lions ayant assailli puis dévoré les touristes et leur guide. Le duo est lui-même bientôt cerné par des lions, uniquement des mâles, ce qui est assez anormal. L'Afrikaner ayant péri, Oz va sauver la vie d'une jeune brune en grand danger à cause des crocodiles du fleuve. Le couple parvient à s'extirper de cette fâcheuse situation. La jeune femme est une Française nommée Chloé Tousignant, scientifique venue étudier la mutation des oiseaux migrateurs. Oz a réussi a filmer la stupéfiante agression par les lions, document essentiel prouvant le sérieux de sa théorie du CHA dès que Chloé et lui seront de retour aux États-Unis.

Ses collègues scientifiques admettent que cette anomalie zoologique semble être le début d'un problème à l'échelon mondial. Cela n'est pas causé par un virus, peut-être par un instinct de protection ou de défense. D'ailleurs, dans l'appartement new-yorkais, le singe Attila est lui aussi touché par des crises sauvages. Oz et Chloé avaient rendez-vous avec le sénateur Gardner, afin de lui exposer le risque. Mais l'accès au Congrès américain leur est interdit, Oz et ses amis étant même l'objet d'une arrestation musclée. De retour à New York, le couple découvre le carnage commis par Attila. Le chimpanzé s'échappe dans la jungle urbaine... Les autorités ayant fini par comprendre, Oz et Chloé étudient le CHA pendant plusieurs années, sous la garde du FBI. C'est quand “l'épidémie” se généralise aux États-Unis, où des meutes de chiens attaquent les gens, que la NSA compte sur eux pour trouver un remède. Comprendre ce qui excite les phéromones des animaux mâles n'est pas si évident...

James Patterson – Michael Ledwidge : Zoo (Éd.L'Archipel, 2013)

Pas d'intrigue strictement policière dans ce nouveau titre signé James Patterson, puisqu'il s'agit d'un roman d'aventures. Une catastrophe planétaire à venir menace les humains, tel est le scénario apocalyptique concocté par Michael Ledwidge et le romancier à succès. Un des sujets dans la meilleure tradition du suspense à grand spectacle, mis en valeur par le savoir-faire indéniable de Patterson. Là où d'autres n'appuieraient que sur l'angoisse et la noirceur des faits, ou dramatiseraient à outrance chaque incident, il réussit à apporter des belles touches de légèreté au récit.

Péripéties mouvementées pour nos héros, donc, que ce soit dans la savane africaine ou dans les décors plus citadins pas moins hostile, jusque dans les sphères politiciennes de Washington. Si le narrateur est l'intrépide Jackson Oz, s'intercalent des scènes dont les héros sont les animaux agressifs, dont on mesure ainsi les réactions. Dans cette idée, le singe Attila est un fil conducteur de l'histoire. Quant à ce qui aurait déclenché cette universelle rébellion animale, pourquoi pas ? De toutes façons, nous ne sommes pas assez sages pour y remédier durablement, nous disent les auteurs. Un suspense à la fluidité entraînante, d'une lecture extrêmement agréable.

- Disponible dès le 4 septembre 2013 -

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2013
commenter cet article

commentaires

max 31/08/2013 10:58

Bonjour Claude,
Lu un seul Patterson, "Noires sont les violettes", un remarquable suspense qui m'a donné envie d'en lire d'autres, mais j'aurais du lire avant "Rouges sont les roses", dont l'intrigue est en bonne partie déflorée dans "Noires....", qui bien que pouvant se lire indépendamment, en est plus ou moins la suite.
Amicalement,
Max

Claude LE NOCHER 31/08/2013 16:24

Bonjour Max
C'est le dixième titre que je chronique de James Patterson, après (dans le désordre) "La piste du tigre", "Une ombre sur la ville", "L'été des machettes", "Une nuit de trop", "Dernière escale", "Promesse de sang", "crise d'otages", "On t'aura prévenue", "Moi, Alex Cross". On peut retrouver tous ces textes chez ABC Polar, mon blog annexe, ou chez www.rayonpolar.com
On est là dans de bons, voire très bons suspenses, plutôt que dans le roman noir. Avec un auteur qui, seul ou sur la base d'un scénario fourni, maîtrise ses polars. Je confirme que son succès me paraît mérité.
Amitiés.

Philippe 30/08/2013 22:25

Bonjour M. Le Nocher ( et Bruno je crois ),

Ce n'est pas directement à propos de James Patterson, mais à propos des animaux et de leur comportement qui peut parfois s'écarter de ce qu'on attend.
La dernière page - celle qui parle d'animaux - du Nouveau Détective de mercredi dernier 28 août mentionne à la fin un livre.

http://www.amazon.fr/gp/product/2709642441/ref=olp_product_details?ie=UTF8&me=&seller=

Drôles de couples
Jennifer S. Holland
Jean-Claude Lattès, novembre 2012

Cordialement

Claude LE NOCHER 31/08/2013 06:39

Bonjour Philippe
Relations hors normes étonnantes entre animaux très différents, tel est effectivement le sujet de ce livre. Une forme de tendresse ou de protection ? Peut-être. A moins que ce soit notre regard d'humain qui soit en grande partie faux sur les animaux.
Les singes hominidés nous ressemblent ? Pas du tout quand vous observez une tribu de bonobos. Pas du tout quand vous savez qu'un chimpanzé acquiert son agressivité physique violente en vieillissant.
Le cheval, plus belle conquête de l'homme, certes, mais par le dressage. Car, s'il reste des mustangs sauvages, je doute qu'ils soient copains avec les humains.
Sans oublier, encore plus simplement, le cas des chats (qui restent des félins caractériels) et des chiens, pas tous si "gentils toutous" que ça. J'ai failli être gravement mordu par un colley, chien réputé intelligent et calme. Son maître me confia ensuite qu'il se méfiait des réactions de cet animal, 20% tranquille, 80% ingérable. Et n'oublions jamais que, pour les chiens, les humains ne sont que des chiens d'une race différente.
Des "amitiés" entre animaux dissemblables sont complexes à expliquer. De possibles "coups de folie collectifs" comme dans ce roman, aussi. Peut-être avons-nous trop tendance à croire, nous les humains, que nous dominons une planète où nous comprenons tout.
Amitiés.

La Petite Souris 30/08/2013 07:53

je ne suis pas un adepte des romans de James Patterson,j'ai du mal à croire que l'on peut faire des romans de grande qualité quand on sort autant de titre en une seule année,mais celui ci je vais me laisser tenter, j'aime bien le pitch et ca va changer un peu des histoires que je lis habituellement ! je pense le croquer en septembre donc ( au plus tard en octobre). Amitiés et....bonne rentrée littéraire mon ami !

Claude LE NOCHER 30/08/2013 09:22

Salut Bruno
Au (lointain) temps du Fleuve Noir Spécial-Police et d'autres collections productives, les auteurs publiaient déjà beaucoup chaque année (voir G.J.Arnaud, Jean Mazarin, Brice Pelman, etc.)
Quant à la "méthode Patterson", elle n'est pas un secret : il y a ses livres personnels (série Alex Cross), des romans écrits sur la base de synopsis élaborés par d'autres(comme ici sans doute), et puis des séries écrites en collaboration.
N'oublions pas que quantité d'auteurs américains ont une formation de scénaristes, ce qui ne veut pas dire qu'ils aient des talents de romanciers. C'est ce qu'apporte James Patterson, sa célébrité et sa "manière" de raconter. Là où un scénariste risque de créer une ambiance trop intense, ou trop glauque ou trop froide, Patterson nuance la tonalité y compris avec de petits sourires.
Je ne lis pas tous les romans signés par cet auteur, certes, mais j'en suis assez fan. Si celui-ci m'a intéressé (et même captivé), c'est justement pour son suspense quelque peu différent, roman d'aventure d'aujourd'hui.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/