Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 04:55

Capitaine de police, Mary Lester est toujours affectée au commissariat de Quimper. Son collègue Fortin et leur supérieur n'ignorent pas qu'elle a été assez secouée par sa dernière enquête. Si une récente séparation amoureuse s'ajoute à son moral en berne, Mary Lester reste pleine de vivacité face au commissaire Fabien. D'autant que, étant courtisée par un athlétique vétérinaire, la policière regagne un certain dynamisme. Une affaire s'éternisant du côté de Vannes, et voici Mary de nouveau prête à l'action. À l'hôtel de police de la préfecture morbihannaise, elle rencontre le commissaire Chasségnac, qui a réclamé ses services. C'est surtout avec le policier Mercantoni, Corse d'origine et amateur de pêche comme elle, qu'elle va rapidement sympathiser. Tous deux s'adressent à la gendarmerie de Vannes, une partie des faits étant de leur compétence.

L'affaire apparaît insignifiante. Depuis plusieurs années, un inconnu surnommé “le voyeur de la lande” ou “le fantôme du mois d'août” joue au pervers autour du Golfe du Morbihan. Dans les campings, il épie les femmes, vole des sous-vêtements, sans agresser personne. Cet automne, le voyeur semblant continuer ses méfaits, il serait bon de l'arrêter enfin. C'est vers la Pointe d'Arradon que se concentrent les dernières apparitions de l'inconnu. Il s'agit d'un secteur huppé, où les riches propriétés appartiennent à des gens puissants. Mary Lester suppose que leur influence explique qu'on relance cette enquête. Quant à elle, c'est surtout le site qui la séduit. La nouvelle victime du voyeur est Isaure Rocques, de la famille Pierregrin, des notables proches de l'élite dirigeante. Épouse d'un grand avocat, la hautaine Mme Rocques affiche sa supériorité. Ce qui déplaît forcément à Mary Lester.

L'affaire est suivie par l'antipathique policier Ponchon, tout l'opposé de Mercantoni. Lors de l'enquête de voisinage qu'elle mène quand même, Mary renoue avec son copain Olivier Pierregrin, ex-skipper possèdant un petit chantier naval. Demi-frère de la victime, peu convaincu que la plainte soit justifiée, Olivier estime qu'Isaure est “une chieuse”. L'inconnu voyeur serait un homme au visage entièrement tatoué, selon elle. Chasségnac et Ponchon ont des relations plutôt tendues avec Mary Lester, ce qui ne la perturbe guère. Dans le voisinage des belles propriétés, un terrain d'ancienne ferme a été prêté à des marginaux. Mary y fait une petite visite. Ici vivent plusieurs familles, entre une demie douzaine de yourtes, et une école à l'enseignement traditionnel. Dérangeant pour les Pierregrin, qui ont lancé une pétition contre eux. Il est vrai qu'ils hébergent un musicien pouvant être suspect. Mais, n'aimant pas qu'on lui dicte sa conduite, l'obstinée policière ira plus loin que les apparences...

Jean Failler : Le visiteur du vendredi (Éditions du Palémon, 2013)

Bien que ce soit le trente-neuvième épisode de ses aventures, il se peut que des lecteurs connaissent encore mal l'univers de l'intrépide Mary Lester. Cette histoire serait une occasion de cerner le personnage. Car les premiers chapitres nous rappellent plusieurs expériences vécues par Mary, sa conception du métier d'enquêtrice, ainsi quelques-uns de ses déboires récents. Elle n'est pas de ceux qui se précipitent lors d'une affaire, laissant s'écouler le rythme du quotidien. Ce qui ne l'empêche de se montrer aussi opiniâtre dans ses investigations, que rétive aux comportements autoritaires. Sans doute est-ce le côté “jeune femme ordinaire, avec un vécu authentique” qui participe au succès de cette série de romans. La fluidité narrative étant, bien sûr, l'autre atout capital de ces intrigues.

Jean Failler n'a pas choisi au hasard le décor. Il est vrai que la Pointe d'Arradon abrite des propriétés de rupins, peu occupées à l'année, très protégées contre la populace. Proche de la bourgeoise ville de Vannes, elle symbolise la réussite sociale des nantis et, aujourd'hui, de leurs héritiers. Au mépris de l'accès au littoral, de fait très limité. L'installation de quelques yourtes, par des passionnés de vraie nature, y serait assurément mal appréciée. Si ça reste de la fiction, apprécions cette idée avec le sourire. On ne se contente pas de situer les lieux, on joue également avec un contexte véridique. Grâce à tous ces éléments positifs, on suit avec grand plaisir ce séjour de Mary Lester auprès du Golfe du Morbihan.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2013 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

dr oz pure garcinia cambogia 25/03/2014 13:15

Well let me read this book. From the synopsis itself I can say that it is pretty impressive and to say that it will be one of those englossing thrillers won’t be an overstatement.I am buying it online.

Annie 25/02/2014 11:35

Dans les premiers livres de Mary Lester de Jean Failler, je retrouvais bien les villages dans lesquels les actions se passaient, mais depuis le 29 ou 30ème tome, je ne trouve sur aucune carte les villages. Mais cela ne m'empêche pas d'apprécier toujours autant ce policier. Merci à Mr Failler

Claude LE NOCHER 25/02/2014 20:29

Chère Annie, notre Mary Lester a fait le tour de la Bretagne (et d'une partie de l'Ouest atlantique) depuis plus de vingt ans, on l'excusera donc de visiter des bourgades qui ne sont pas référencées. Mais c'est toujours avec plaisir qu'on la retrouve dans ses aventures, en effet.
Amitiés.

Martine PATKANY 17/06/2013 17:04

Ravie que ce nouveau roman soit sorti. J'ai beaucoup apprécié l'histoire et le manque de violence car çà montait en puissance.

En revanche, j'ai trouvé INADMISSIBLE le nombre de fautes autant de typo que de français. On peut citer les pages 61, 73, 74, 88, 89, 92, 94, 162, 170, 181, 224, 242, 260, 276 -sauf erreur ou omission. J'ai toute la série des Mary Lester mais j'arrêterai d'en acheter si cela devait se reproduire car les livres sont les transmetteurs de la langue et on ne peut accepter de la voir ainsi traitée.

Claude LE NOCHER 17/06/2013 18:06

Bonjour Martine
Je ne vous contredirai pas. Comme vous, je sais que c'est inhabituel dans les volumes de cette collection, au Palémon. J'ai rencontré Jean Failler lors du festival de Penmarc'h. Je lui ai posé la question sur ces coquilles. Les correcteurs avaient bien fait le travail, m'a-t-il confirmé. Mais il évoque une sorte de "sabotage" de dernière minute (je ne peux en donner les détails ici). Une malveillance qui le navre terriblement, autant que ses lecteurs. Faisons lui confiance, ainsi qu'à la vigilance de son entourage pro, afin que ça ne se reproduise plus.
Amitiés.

Oncle Paul 16/05/2013 17:05

Bonjour Claude
Au fil des années, Jean Failler étoffe son catalogue des aventures de Mary Lester. Il va falloir que je me replonge dans les livres que je possède afin de pouvoir au moins chroniquer quelques uns.
Amitiés

Claude LE NOCHER 16/05/2013 17:44

En effet, mon cher Paul
Jean Failler a le grand mérite de respecter ce principe que nous apprécions : raconter une histoire de façon fluide, avec des personnages crédibles et des décors réels bien décrits. Dans la meilleure tradition !
Amitiés.

Delphine Hamon Palémon 16/05/2013 10:10

Merci Claude pour cette chronique vraiment sympathique ! Je partage !

Claude LE NOCHER 16/05/2013 16:21

Salut Delphine
Elle a toujours autant de caractère, notre chère Mary ! Et quand elle vient enquêter du côté de chez moi, je la suis volontiers ! Je pense que tous les admirateurs de Mary Lester vont apprécier, cette fois encore.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/