Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 04:55

Dans leur coin du Texas, le Noir homo Leonard Pine et son ami complice Hap Collins (avec sa rousse compagne Brett) mènent une vie presque peinarde. Leur précédente aventure leur a laissé un petit paquet de fric. En tant qu'agents opérationnels, le duo rend quelques services à Marvin Hanson, ex-policier devenu détective. Histoire de garder la forme, il peut leur arriver de dérouiller deux voyous s'étant attaqués à une vieille dame, pour récupérer ce qu'ils lui ont volé. Si l'intrépide Leonard aime s'afficher tel un vrai dur, Hap rumine ses états d'âme. Sans doute fut-il marqué, à l'occasion de leurs dernières péripéties, par sa rencontre avec la magnifique tueuse Vanilla Ride. L'affaire énigmatique sur laquelle Marvin leur demande d'enquêter devrait l'aider à tourner la page.

Il s'agit d'un double meurtre commis deux ans plus tôt, à Camp Rapture. Un couple de jeunes, Mini Marchland et Ted Christopher (le fils de leur cliente) ont été retrouvés morts dans un parc de cette ville. Les investigations policières furent plutôt imprécises. Il existait pourtant des indices, montrant entre autres qu'on avait déplacé les corps à cet endroit. Et puis ce graffiti sur un arbre à côté, dessinant une tête de diable rouge. Tant qu'à jouer les limiers, Leonard se met sur la tête un tapabord, une casquette façon Sherlock Holmes. Ce qui va en agacer quelques-uns, à commencer par Hap et Marvin. Le duo rencontre June, l'alcoolique sœur de Ted Christopher, dans sa luxueuse propriété. Selon elle, c'est bien un crime crapuleux. Elle a connu aussi Mini, une fêlée qui se prenait pour un vampire.

Mini appartenait à une bande de satanistes, un groupe de fille mêlant orgies et sang. Elles furent impliquées dans le meurtre d'un étudiant, Jason Kincaid. Surnommée Godzilla, ce fut surtout la chef de la bande qui s'attaqua à ce jeune homme ivre. Les deux autres filles du groupe et Mini s'en tirèrent à peu près. Néanmoins, par la suite, Godzilla est décédée bizarrement en prison, et ses trois complices ont connu des morts brutales. À chaque fois, le même graffiti pas loin d'elles, une tête de diable. On ne peut pas exclure que l'argent soit le motif du double meurtre de Ted et Mini. Le jeune homme était héritier de la fortune familiale, qui échappait à sa sœur June ; et son amie avait également un gros héritage en vue, dont bénéficiera son paternel. Voilà des pistes à ne pas négliger.

Bert, le père de Mini, ne se montre pas tellement coopératif, apparaissant paranoïaque. Il n'avait certainement pas tort d'avoir peur. Car Hap Collins le retrouve dans sa caravane décrépie, salement assassiné. Une sanglante une tête de diable indique un lien avec tout le reste. Sous le choc, Hap est victime d'une dépression nerveuse carabinée. Traumatisme qui ne surprend pas son ami Leonard. Marvin s'inquiète pour la suite de leur enquête : “Tu veux dire que vous allez continuer à vous cogner dans les murs dans l'espoir de finir par tomber sur une porte ? — Ouais, reconnut Leonard. Ça résume assez bien notre méthode.” La bonne piste finira par se présenter. Non sans danger, en particulier pour Leonard. Une aide extérieure sera fort utile à Hap pour éradiquer les coupables...

Joe R.Lansdale : Diable Rouge (Éd.Denoël, coll.Sueurs Froides, 2013)

C'est toujours avec une certaine gourmandise qu'on entame la lecture d'une aventure de Leonard Pine et Hap Collins. Si on a lu leurs précédentes tribulations (six titres disponibles chez Folio Policier), on sait que nous allons nous régaler à les suivre. Mais on peut aussi bien faire leur connaissance grâce à ce nouvel opus. Bien que le duo mène l'enquête, rien à voir avec une affaire balisée, traitée par des experts policiers. L'instinct reste le meilleur allié de nos héros, ce qui les aide à traverser des situations assez chaotiques. Méritant souvent “la médaille de la craditude”, leurs adversaires vont encore déguster.

Si le moral de Hap, le narrateur, est perturbé par quelques scrupules, il n'en est pas moins efficace dès qu'il s'agit de passer à l'action. Outre les rebondissements et les scènes sous tension, la tonalité est largement souriante. “[Brett] fila à la cuisine et revint avec des chips de maïs et des sodas. ─ Profitez-en, mes talents de ménagère s'arrêtent à peu près là... On se jeta sur les chips et les boissons. On aurait dit la folie qui s'emparait du zoo au moment de la distribution de nourriture.” On n'a pas de mal à imaginer Leonard coiffé de son ridicule tapabord à la Sherlock, au pays des Stetson de cow-boys. Humour et intrigue criminelle solide vont de pair dans ce septième épisode, parfaitement réussi.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2013 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 29/04/2013 19:10

Bonjour M. Le Nocher,

J'espère que vous aurez quelque indulgence pour la digression suivante, n'hésitez pas à effacer mon commentaire si vous trouvez que c'est vraiment trop éloigné du polar.

C'est un post que j'ai vu aujourd'hui sur le site de Philippe Poisson, qui, étant un site en over-blog.com comme le vôtre, a été remanié récemment.
J'avoue que pour le moment et jusqu'à ce que je m'habitue, l'ancienne version du blog de Philippe Poisson me convenait mieux.

Donc, voici :

Peut-être avez-vous déjà vu cette photo ailleurs ?

Cordialement

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/twitter-/-e_dupin-la-jeune-naturiste-merkel

https://twitter.com/E_Dupin/status/328510435823321090/photo/1

https://twitter.com/E_Dupin/status/328510435823321090

Eric Dupin‏@E_Dupin
La jeune naturiste #Merkel à poil. Un bon souvenir du temps où l'Europe était trop divisée pour poser problème. pic.twitter.com/A3n1ttb7SN

Cordialement

Claude LE NOCHER 29/04/2013 20:31

Bonjour Philippe
Certes, on s'éloigne quelque peu du polar. Je vois que Philippe Poisson a choisi un "thème" que j'ai, moi aussi, adopté pour mon blog annexe, ABC Polar. Pour l'heure, la présentation d'Action-Suspense restera identique.
Charmante image où l'on reconnait parfaitement Angela Merkel, déjà assez trapue, donc un peu moins svelte que ses belles compagnes. Il est vrai que le naturisme fut longtemps plus actif en Allemagne que dans le reste de l'Europe. Mais peut-être s'agit d'une ressemblance beaucoup plus vague qu'on nous le suggère. Etonnant qu'une timide fille de pasteur ait pratiqué le nudisme. Surtout, il est curieux que cette photo ne soit connue que depuis peu, alors que Mme Merkel est élue depuis de longues années. Eh eh, ça mériterait une enquête plus approfondie...
Méfions-nous des images. On se souvient de photos de Johnny Halliday sortant ivre et fatigué d'une boite de nuit tropézienne. Un père de famille si sobre, c'était sûrement un trucage... Bon, je plaisante. Pour en revenir à Angela Merkell, admettons (pour le plaisir) qu'il s'agisse bien d'elle.
Amitiés.

gridou 29/04/2013 11:37

Je viens de finir 'tape-cul' dont je n'ai pas encore rédigé l'avis. Je crois que j'arrive à la fin de la série Hap et Leonard, c'est donc une bonne nouvelle qu'un nouvel opus soit sorti....

Claude LE NOCHER 30/04/2013 20:06

Ben tiens, dès que c'est limite humour trash, avec même un homosexuel Noir, v'là la jeune génération de lectrices tout excitées ! Ah la la, ma pôv'dame, dans quel monde vivons-nous ! Quelle décadence !
Bon, pour le 1er mai, retour au terroir de France, avec nos vraies valeurs traditionnelles, promis !
Amitiés.

gridou 30/04/2013 18:45

Du l humour c'est le plus important ( et plein de trucs scabreux aussi...- tu me connais bien!!!!)

Claude LE NOCHER 29/04/2013 11:47

Salut Gridou
Si tu en as lu six de cette série, tu arrives vers la fin en effet, puisque "Diable rouge" est le septième. Tout aussi délicieux pour les admirateurs de Lansdale, que nous sommes... Avec plein de gros mots et de trucs scabreux, comme tu aimes ! De l'action et de l'humour, de quoi savourer encore une fois.
Amitiés.

Max 29/04/2013 11:19

Bonjour Claude,
Encore un achat à prévoir....et pas encore lu "Vanilla Ride"...
Une excellente série, Lansdale est aussi à l'aise dans le polar noir plus sérieux, comme "Les marécages", pour moi son chef d'œuvre !

Claude LE NOCHER 29/04/2013 11:32

Bonjour Max
Le grand avantage, c'est que les romans de Joe R.Lansdale sont en format poche, au cas où l'on a raté les épisodes précédents et ses purs polars noirs. "Vanilla Ride" était déjà un très bon cru, en quelque sorte "complété" par ce nouveau Hap & Leonard. Ah, les "valeurs sûres" du polar, on ne s'en lasse jamais !
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/