Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:40

103, rue Royale - Dans les archives de la P.J. Lilloise (Editions Ravet-Anceau) Policier retraité, Gérard Justin a fait le début de sa carrière dans le Nord – Pas-de-Calais de 1969 à 1981. De son affectation à la P.J. lilloise, située à l’époque au n°103 de la rue Royale dans le Vieux-Lille, il a conservé des souvenirs d’affaires sordides (les meurtres jamais résolus de Cauchy à la Tour et de Bruay-en-Artois, le cadavre d’un petit garçon que son père promenait dans une valise), d’histoires rocambolesques (le violeur à la Volkswagen rouge, le rapt de la petite Sophie Duguet), voire de faits divers insolites et saugrenus. Comme l’arrestation d’un braqueur qui attendait le tramway après avoir commis un hold-up, le survol de la région en avion à la recherche d’hypothétiques champs de cannabis ou le procès d’un rebouteux qui profita d’une audience au tribunal pour remettre en place les vertèbres de la greffière… Dans 103, rue Royale Gérard Justin raconte ses souvenirs d’officier de police adjoint. Toutes ces histoires, il les a extraites des archives de la police judiciaire lilloise pour les retracer avec humour. Avec le temps, certaines affaires ont pris un caractère anecdotique ou ont sombré aux oubliettes. Après Mai 68, l’une des missions de la police concernait la chasse aux gauchistes. C’est ainsi que Gérard Justin a pu suivre les pérégrinations de la Gauche prolétarienne dans le nord de la France, les attentats contre les Chantiers navals de Dunkerque et les Houillères, ainsi que les débuts de Serge July dans le journalisme en 1974 au moment de la tempête médiatique de Bruay-en-Artois. Simple enquêteur au moment des faits, Gérard Justin a poursuivi sa carrière à Paris, à Marseille, au Niger et au Gabon. Commissaire divisionnaire, spécialiste du maintien de l’ordre, il est aujourd’hui âgé de 65 ans et profite de sa retraite dans le sud de la France. 103, rue Royale est son troisième livre de souvenirs.

 

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 08:36

 Nouveau, aux éditions Le Cherche Midi. Un roman de Marc Sinclair, mêlant Histoire, ésotérisme et crimes, “La Sainte Lance”. Seth Thévenot est un jeune étudiant franco-américain en Histoire de l‘Art, qui termine sa thèse à Harvard. Il reçoit un message d’un vieil ami, conseiller particulier du pape. Le cardinal di San Giovanni lui demande de se rendre au Vatican le plus tôt possible. Mais lorsque Seth arrive à Rome, le cardinal vient d’être assassiné. Seth mène son enquête. Un lien semble exister entre le meurtre du cardinal et celui d’un politicien autrichien charismatique. Dans les deux cas, l’affaire s’explique mal. Seth poursuit des investigations au château de Habsbourg, à Vienne. Ce palais abrite le trésor du Saint Empire romain germanique, dont la Sainte Lance – qui possède une riche histoire. Seth remonte le cours du temps, jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Il découvre les goûts ésotériques de l’entourage d’Adolf Hitler. Faut-il attribuer à la Sainte Lance quelque pouvoir magique ?

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 08:52


Né en 1964, Barry Eisler a créé en 2002 le personnage de John Rain (dans “La chute de John R.”) Il s’agit d’un tueur à gages solitaire, dont les méthodes et le code de l’honneur sont très personnels. Très demandé, il n’accepte que les missions respectant ses propres critères. Il donne à ses crimes l’apparence de morts naturelles. Toujours disponible, chez Pocket : “Tokyo Blues”. John Rain traque au Japon un meurtrier sanguinaire. Sa mission va mettre au jour les liens unissant la CIA et les gangs japonais. Ceux-ci sont à ses trousses, tandis que la pianiste de jazz qu’il a aimé est aussi à sa recherche. John Rain se protège dans la foule des ruelles et dans les bars à hôtesses de Tokyo, ville envoûtante… Nouveau, chez Pocket : “Une traque impitoyable”. John Rain a été engagé par le Mossad pour éliminer un chimiste israélien complice de terroristes islamistes. Mais il découvre que sa cible a un jeune fils, ce qui le perturbe. John Rain laisse filer sa proie, sans se douter des conséquences de cette hésitation. Car les services secrets risquent de se retourner contre lui. On sait que le Mossad dispose d’armes redoutablement efficaces. Parmi lesquelles, une espionne avec laquelle John Rain fit autrefois équipe. S’il se laisse séduire, il est trop expérimenté pour être dupe. Cette fois, il est visé par le contrat… Des aventures mouvementées, on le constate. Comme le confirme l’opinion de Claude Mesplède sur les romans de Barry Eisler : “Au rythme soutenu, ces excellents récits d’action et de suspense plongent le lecteur au sein d’une société japonaise contemporaine inattendue.” (Dictionnaire des Littératures Policières, Éd. Joseph K)

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 07:56

 Tel le Phénix, la collection NéO n’a jamais cessé de renaître. Créées et dirigées par Pierre Jean et Hélène Oswald, de 1978 à 1991, les Éditions NéO ont publié la magnifique collection “Le Miroir Obscur”. Nul ne peut oublier les illustrations de couvertures dues à Jean-Claude Claeys. Puis, de 1997 à 2003, le couple anima la collection “Le Cabinet Noir” aux éditions Les Belles Lettres. P.J. Oswald étant parti en 2000, Hélène Oswald a repris la Collection NéO, aux éditions Le Cherche Midi. Elle y a publié des anthologies, un inédit de Philip K.Dick, des auteurs tels Graham Masterson, Theodore Roszak, Charles Stross, Colin Wilson, Martin Winckler, ou Michel de Pracontal. Après “La femme sans nombril” et “Risques majeurs”, voici cet automne un nouveau roman de ce dernier : “Les gènes de la violence”. Quelques mots sur cette histoire: Dans un parking parisien, un adolescent découvre un sac en plastique contenant le cadavre d’une femme. L’assassin lui a ouvert la poitrine, a retiré le cœur, l’a scalpée et écorchée. Lorsqu’un deuxième meurtre se produit, la police et la presse concluent qu’un serial killer sévit dans Paris. Les médias le surnomme “L’Inca”. Faute d’indices, l’enquête de police piétine et la psychose monte. Le neurobiologiste Alfred Lacasse affirme que le meurtrier agit sous l’effet d’une hormone produite par un « gène tueur ». Des études scientifiques permettraient de le démontrer. Partisan d’une politique ultra sécuritaire, Lacasse cautionne le projet de loi “Sécurité et transparences” du chef de l’état. Une loi liberticide, pour l’opposition. Un journaliste scientifique essaie de prouver que Lacasse est un imposteur. Quand sa compagne disparaît mystérieusement, le journaliste poursuit ses propres investigations sur “L’Inca”. Simple histoire de tueur en série ? Sans doute pas, car il semble bien qu’il agisse d’un vaste complot. Le prouver, révéler la vérité, c’est évidemment dangereux… Journaliste au Nouvel Observateur, Michel de Pracontal s’appuie ici sur une sérieuse documentation, qui se mêle à la fiction.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 08:36


Michel Demars est l’auteur de « La fratrie des Petits-Ventres »(2005) et « Le Trou-au-Chien » (2006, qui a obtenu le Prix Claude Santelli), polars publiés aux éditions Lucien Souny. En cette année 2008, il sort deux nouveaux romans. « Les draps de la honte » est une chronique villageoise et historique. « Lames de fond » est une road-story à suspense. Dans les deux cas, Michel Demars fait preuve d’un beau sens narratif, et d’une maîtrise des situations sous tension, comme de la psychologie des personnages. Des romans à découvrir, dont voici un aperçu.
« Les draps de la honte » (Éd.Lucien Souny) : Garçon coiffeur à Limoges, Joseph Dumay est estimé de tous, toujours prêt à rendre service. Dans le quartier, c’est à lui qu’on fait appel pour raser les défunts avant leur inhumation. Pourtant, quand on lui demande de faire la toilette funéraire de Félix Cluzeau, il hésite. Un secret l’opposait à son voisin, que Joseph ne révèle à son fils que sur son lit de mort. Entre 1918 et la Seconde Guerre Mondiale, Joseph a vécu les grands évènements de l’époque. S’il trouve l’amour avec Thérèse, les combats politiques sont difficiles. En 1936, un aristocrate local d’extrême-droite s’oppose aux partisans du Front Populaire, que soutient Joseph. Puis arrive la guerre, l’Occupation. Les uns collaborent, les autres résistent. Un vrai réseau de Résistance est même constitué dans la région. Fait prisonnier, Joseph s’évade et rejoint le Maquis. Plusieurs des amis de Thérèse et Joseph sont victimes d’arrestations et de torture. À la fin de la guerre, l’Épuration ne suffit pas à calmer les haines. D’autant que certains s’en sortent trop bien, tel Félix…
« Lames de fond »(Liv’Editions) : Dans leur maison de la rue Saint-Éloi, à Limoges, Charles Biojour et son épouse Bernadette mènent une vie monotone. Leur existence semble devoir s’écouler dans la solitude et l’ennui. Jusqu’au jour où Charles disparaît. Accident ou fugue, on ne sait. Cet événement va bouleverser la vie de Bernadette. Désormais, elle fera sienne la maxime épicurienne qui lui conseille de profiter pleinement de l’instant présent. Carpe diem. Elle se lie d’une amitié amoureuse avec un ancien commissaire de police. Peut-être un secret l’empêche-t-il de franchir le pas, et de connaître enfin le bonheur. Dans quelle quête entraîne-t-elle son compagnon ? Quels démons la poussent sur les routes de Limoges à Portivy, d’Oradour-sur-Glane à Vannes et Carnac ? Est-elle maîtresse de son destin ou l’instrument d’une fatalité implacable ?
[lire aussi ma chronique du roman « Le Trou-au-Chien » sur www.rayonpolar.com ]

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 07:38

Plusieurs animations sont proposées dans le cadre du festival “Paris Polar” dans le 13e arrondissement. Au programme, le lundi 20 octobre à 20 Heures, au cinéma UGC (66bis avenue des Gobelins) projection du film “A very british gangster” suivi d’un débat sur le thème “Mafias, gangs et cartels”. Mercredi 22 octobre à 17 Heures, à la librairie Jonas (14 rue de la Maison Blanche) rencontre avec Laurent Audoin, auteur de “Panique à Paris, les enquêtes de Mirette”, roman pour enfants. Jeudi 23 octobre à 19 H 30, au Centre Dunois (61 rue Dunois) soirée Jean-Patrick Manchette. Table ronde et débat, avec François Guérif, Claude Meplède, Dominique Manotti, Alain Wagneur, et Doug Headline (fils de Manchette). Vendredi 24 octobre à 19 H 30, à l’hôpital Sainte-Anne, amphithéâtre Pierre Deniker (1 rue Cabanis, 14e) rencontre et débat sur le thème “Enquêtes policières, de la réalité à l’écriture scénaristique” avec, entre autres, Olivier Marchal et Virginie Brac. Lundi 27 octobre à 20 H 30, au Théâtre 13 (103 boulevard Auguste Blanqui) “concert Pol’Art”. Mardi 28 octobre à 20 H, au cinéma L’Escurial (11 boulevard du Port Royal) “soirée courts-métrages polars”. Pour les scolaires, journée découverte des métiers de l’écriture et de l’édition, le mardi 21 octobre, en présence d’auteurs. Les rencontres et débats seront animés par Hervé Delouche, président de l’association 813 (Les amis de la Littérature Policière).
Renseignements :
www.mairie13.paris.fr

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 07:31
Chaque année, le Grand Prix de Littérature Policière est attribué à un auteur qui le mérite autant pour le roman sélectionné que, la plupart du temps, pour tout ce qu'il a publié précédemment. C'est bien le cas cette année encore avec l'excellent Caryl Férey.
Félicitation à l'auteur de "Zulu".
Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 08:22


Au fil des ans, grâce à une équipe solide, le festival de Lamballe “Noir sur la Ville” est devenu un rendez-vous incontournable pour les amateurs de Littérature policière. Cette année, il se déroulera les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 novembre. Des dates à noter dans les agendas, pour celles et ceux qui souhaitent rencontrer les auteurs. Sont annoncés : érard Alle, Patrick Bard, Abdel Hafed Benotman, Maité Bernard, José-Louis Bocquet, Hervé Boivin, Catel, Hervé Claude, Jean-François Coatmeur, Thierry Crifo, Stéphane Daniel, Philippe Deblaise, Denis Flageul, Claire Gratias, Philippe Huet, Hector Hugo, Jean-Paul Jody, Perinne Le Querrec, Claude Mesplède, Pascal Millet, Francis Mizio, Béatrice Nicodème, Jean-Paul Nozière, Max Obione, Jean-Hugues Oppel, José Ovéjéro, Patrick Pécherot, Joé G.Pinelli, Jean-Bernard Pouy, Kim Rouch, Sylvie Rouch, Romain Slocombe, Dominique Sylvain, Arni Thorarinsson, Thanh Van Tran Nhut, Marc Villard, Alain Vince, Alain Wagneur, Lalie Walker. Des auteurs proches et disponibles, on peut le confirmer. Pour la soirée du vendredi, hommage à Jean-Claude Izzo par Claude Mesplède, et diffusion du film “Total Kéops”d'Alain Bévérini. Durant le salon du livre (salle municipale, les samedi et dimanche), de nombreux débats autour du polar, ainsi que des expositions. “Noir sur la Ville” est vraiment un rendez-vous phare, à ne pas manquer. Programmez dès maintenant votre week-end !
http://fureurdunoir.free.fr

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/