Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 09:29
 En juin 2008, chez Archipoche

A partir du 3 juin, les libraires offrent à leurs clients, pour deux volumes de la collection Archipoche achetés, un livre hors commerce : “Sur la piste du faussaire” d'Arthur Conan Doyle. Il s'agit d'un recueil de trois nouvelles (extraites de “Etudes en noir, les dernières aventures de Sherlock Holmes”), inédit en format poche. Peut-être l'occasion de découvrir ces deux nouveautés...

Jorge Molist “Le rubis des templiers” : Pour ses vingt-sept ans, Christina – avocate new-yorkaise – reçoit deux anneaux. Le premier est un cadeau de son fiancé. L'autre, venant d'un expéditeur anonyme, date du treizième siècle. Elle ignore que ce second anneau, doté d'étranges pouvoirs, va la plonger dans le monde occulte des Templiers, sur les traces d'un trésor. Christina est victime de terribles migraines, paraissant directement liées à l'histoire des porteurs de l'anneau. Accompagnée par son cousin, de Barcelone à la côte méditerranéenne, Christina va essayer de comprendre ce qui la relie à cet anneau maléfique. C'est aussi le parcours tragique du dernier des Templiers qu'elle va suivre... Le best-seller de Jorge Molist, auteur natif de Barcelone.

Colleen McCullough “Corps manquants” : 1965, dans le Connecticut. Au HUG – centre de recherche neurologique – deux employés découvrent, dans le réfrigérateur où sont conservées les bêtes de laboratoire avant incinération, un singe enfermé par erreur la veille. Ce singe a éventré des sacs contenant des cadavres d'animaux. C'est ainsi qu'on trouve le corps d'une jeune métisse, sans tête, coupée en deux. Le lieutenant Carmine Delmonico établit rapidement le lien avec d'autres meurtres sadiques, précédés de viols. Les victimes sont de sexe féminin, noires ou métisses d'à peine seize ans. L'enquête n'avance guère. Delmonico est bientôt certain que le serial killer est un employé du centre neurologique. La presse est virulente. Convaincus qu'il s'agit d'actes racistes, des militants s'organisent, faisant monter la pression. Malgré les efforts de l'enquêteur, la série criminelle risque de continuer... Célèbre pour “Les oiseaux se cachent pour mourir”, Coleen McCullough est aussi inspirée quand il s'agit d'écrire un roman noir.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 09:25
 

FESTIVAL de FRONTIGNAN, du 23 au 29 juin 2008

La 11e édition du Festival International du Roman Noir de Frontignan, qui se déroulera du lundi 23 au dimanche 29 juin 2008 aura pour thème « Roman noir : mystère et croyances». Dans une actualité nationale et internationale fortement marquée par le retour du religieux, le FIRN va aborder cette question au travers de son prisme habituel : le roman noir. Croyances, spiritualité, spiritisme, sectarisme, intégrisme, ou exorcisme... devraient être portés sur l’autel des débats.





Autour de ce thème central une quarantaine d’auteurs,reconnus ou prometteurs, venus des quatre coins de la planète polar, ont déjà confirmé leur participation aux tables rondes et dédicaces, à partir du vendredi : Zeina ABIRACHED (Liban), AMBRE (Fr) (qui signe le visuel de l’affiche), Colin BATEMAN (Irl), Natalie BEUNAT (Fr), B-GNET (Fr) Pierre BORDAGE (Fr), Fabrice BOURLAND (Fr) , Guillaume BOUZARD (Fr), Virginie BRAC (Fr), Gerald BRONNER (FR), Daniel CASANAVE (Fr), Rémy CATTELAIN (Fr), Dany Cruz (Esp), Pascal DESSAINT (Fr), Christian VON DITFURTH (All), Mathilde DOMECQ (Fr), Yves DESMAZES (Fr) Serguei DOUNOVETZ (Fr), Pierre DUBA (Fr), ED (Arg) Valerio EVANGELISTI (It), Caryl FEREY (Fr), Catherine FRADIER (Fr), Gil GRAFF (Fr), François GUERIF (Fr), Doug HEADLINE (Fr), Daniel HERNANDEZ (Fr), Esteban HERNANDEZ (Esp), Miles HYMAN (USA), Moussa KONATE (Mali), Marin LEDUN (Fr), Jake LAMAR (USA), Reno LEMAIRE (Fr), Maxi LUCHINI (Esp), Franck MEMBRIBE (Fr), Claude MESPLEDE, Francis PORNON (Fr), Jean-Bernard POUY (Fr), Jacques RAVENNE (Fr), Paco ROCA (Esp), Gilles ROCHIER (Fr), Fermin SOLIS (Esp), Jean-Marc SOUVIRA (Fr), David VANDERMEULEN (Bel), Jean-Marie VILLEMOT (Fr), Alain WAGNEUR (Fr).

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 07:16
 

JEEVES EST DE RETOUR
La série des romans de P.G.Wodehouse consacrée à Jeeves n'appartient pas strictement à la Littérature Policière, c'est vrai. Pourtant, tous les lecteurs de suspenses apprécient ces comédies mouvementées. Bertram Wooster, le narrateur, est un jeune et riche oisif célibataire qui se trouve mêlé aux embrouilles les plus inextricables. Par pure forfanterie, il se croit capable de résoudre ses problèmes. Mais c'est son flegmatique majordome Jeeves, bien plus pragmatique que Wooster, qui intervient pour sortir son maître écervelé de situations insensées. Cet humour anglais plein d'auto-dérision fait tout le charme de ces aventures, peuplées de personnages savoureux. Ces quatre romans hilarants sont aujourd'hui réunis en recueil chez Omnibus. Retrouver le butler Jeeves est toujours un vrai plaisir !

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 08:10
MO HAYDER, “ RITUEL” LE 5 JUIN 2008

Le cinquième roman de Mo Hayder, intitulé “Rituel”, sort début juin. Encore une fois, elle nous offre une intrigue puissante. On y retrouve le policier Jack Caffery, héros de “Birdman”, qui a quitté Londres pour un poste à Bristol. L'autre personnage, c'est le sergent Phoebe “Flea” Marley, plongeuse de la brigade subaquatique de Bristol. Elle repêche une main tranchée dans un bassin du port. L'enquête de Caffery lui fait approcher des rites sorciers africains, tandis que Flea Marley utilise des champignons hallucinogènes et l'ibogaïne pour communiquer avec ses défunts parents. Quant au marginal Mossy, il vit un véritable martyre. Âmes sensibles s'abstenir ! Guettez la sortie de ce “Rituel”, un suspense de qualité supérieure !
Lire ma chronique sur www.rayonpolar.com

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 14:45
 

PIERRE HANOT, auteur de « Serial Loser »

On l’a déjà évoqué sur ce blog, mais Pierre Hanot (www.pierrehanot.com) est un des auteurs les plus sympathiques du moment. Après « Rock’n’Taules » et « Les hommes sont des icebergs » (Éd. Le Bord de l’Eau - http://www.editionsbdl.com/hanot.html), il a publié dans la collection Polar Rock « Serial Loser » chez Mare Nostrum (www.marenostrumedition.com). Voici quelques commentaires sur ce roman :

« Ça balance pas mal chez Hanot, en toute mauvaise foi. Mais le style est là, l'humour cinglant et féroce. Ça déménage, comme un bon riff de guitare saturée ; ça s'écoute — ou se lit — d'une traite, comme une bonne binouze… De toute façon, le rock'n'roll n'a rien à faire dans le hit parade ! » Patrick Galmel, pol'art noir

« Pierre Hanot est un cas : plasticien, chanteur, compositeur, guitariste - il a cinq CD et des centaines de concerts à son actif dont deux cent cinquante donnés en prison - Et il écrit ! Pas n’importe quoi puisque son premier roman "Les Hommes sont des Icebergs" a été dans la sélection finale pour le prix Sang d’Encre et que son dernier, "Serial Loser", est une petite merveille de truculence, de bons mots, de situations cocasses. On reparlera de Pierre Hanot ... » François Joly, Sang d'encre

« S'il fallait citer une référence, ce serait le Michel Audiard des "Tontons Flingueurs"... Le premier plaisir du livre c'est d'entendre son auteur écrire à haute voix, comme Flaubert dans son gueuloir. Le second c'est de le voir régler ses comptes idéalement avec le monde frelaté de la chanson, ses idoles body-buildées, ses icônes en nuisettes roses et guêpières noires, ses divinités aux cheveux méchés comme des héros manga, ses parangons sous amphétamines aux dents et chéquiers volés. C'est jouissif, vengeur pour les pauvres troupeaux abêtis que nous sommes condamnés à consommer devant nos écrans cathodiques de la chanson hamburger qui fait grossir les "larfouilles" des producteurs et maigrir les neurones des cochons payants. » Gérard Charut, l’Est républicain

« Si vous avez aimé "Rock'n Taules" et "les Hommes sont des Icebergs" vous allez adorer "Serial Loser". Pierre Hanot invité du festival Blues & Polar de Manosque l'an dernier, n'a toujours pas sa langue dans sa poche et appelle un chat... un chat ! Il a encore progressé le bougre, et sa plume est encore bien fluide...» J.Pierre Tissier, La Provence.

Les prochains rendez-vous de Pierre Hanot --- REIMS : 31 mai, au Festival Interpol’art - METZ: 6/7/8 juin "l'été du livre" - MONTMORILLON: 13/14/15 juin "salon du livre" - SABLET: 19/20 juillet 'la journée du livre" - FONTENOY LA JOUTE: 15 août "foire européenne" - MANOSQUE: 29 août "blues & polar" - NANCY: 12/13/14 septembre "le livre sur la place" - DRAP: 27/28 septembre "drap polar" - SAILLANS: 11/12 octobre "anguille sous roche" - St ETIENNE: 17/18/19 octobre "fête du livre" .

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 07:22
 

Les trois romans de Jean-Paul Birrien

Jean-Paul Birrien est un de ces auteurs qui mériterait une plus large notoriété. Chacun de ses romans est concocté avec précision, pour un résultat idéal. La forme narrative originale et les personnages singuliers sont les grands atouts de ses deux derniers titres. A l'occasion de la sortie de l'excellent “Arrête ton cinéma”, retour sur ses trois romans.

« Bloody mairie » (Liv’Editions, 2004)

Petite ville touristique, Mervillec-sur-Mer est dirigée depuis des décennies par la famille Brazellec. Patron d’une grosse entreprise de construction, Louis Brazellec en fut le maire pendant vingt-cinq ans, favorisant sa société et montant des combines immobilières. Avec la complicité de plusieurs notables et officiels du secteur. Aujourd’hui septuagénaire, il a cédé la mairie à son gendre. ’entreprise est dirigée par ses trois enfants. L'ancien footballeur Vlazovic, patron de boîte de nuit, trafiquant et mac, les aide à trouver des ouvriers clandestins. Mais le chantier rennais en cours pose problème. Jeune directeur financier de la mairie, Thomas Merlin se voit confier des documents explosifs. Toutes les malversations des Brazellec sont consignées dans ce dossier. Il tente vainement d’alerter la préfecture sur les irrégularités comptables. Le journaliste local Fernandez hésite à dénoncer de nouveau les Brazellec. Des mafieux yougoslaves rôdent à Mervillec. Le maire s’arrange pour contrer Thomas Merlin, trop curieux sur les méthodes municipales... Le thème de la corruption des dirigeants d’une petite ville est abordé avec un sourire grinçant. Un foisonnant roman.

« Tournée de campagne » (Editions du Palémon, 2007)

Située en centre Finistère, Bourvillec est une bourgade endormie de 1275 âmes est dirigée par Charles Le Rohellec en cette fin des années 1960. Chef d’entreprise, ce maire omnipotent veut développer sa commune natale, où il est revenu depuis quelques années. Mais certains projets inquiètent la population. L’instituteur tente une improbable candidature contre lui aux prochaines élections. Facteur à Bourvillec, Fanch s’interroge sur ce maire trop énergique. Dans les environs, les décès d’un garagiste et d’un éleveur de porcs apparaissent suspects. La mort de l’ivrogne Mouloud devrait attirer l’attention sur Ménardier. C'est un ancien militaire au service de Charles Le Rohellec. Les gendarmes sont, ici, fort peu actifs. A Paris, le suicide d’un sénateur entraîne une enquête. Originaire de Bourvillec, il favorisait les projets du maire. Le jeune inspecteur Leveau, de la PJ, est chargé de l’affaire. Ce qui le conduit à Bourvillec... Témoin du quotidien de ses concitoyens, le jeune facteur détaille les faits et les comportements de chacun – tel un attachant candide. Il participe aussi à cette comédie rurale riche en péripéties.

« Arrête ton cinéma » (Éditions du Palémon, 2008)

Milieu des années 1970. Souffrant de troubles comportementaux, Charles (37 ans) ne veut surtout pas être à nouveau interné. Il habite à Dinard, dans la villa du défunt amant de sa mère, Henry. Espérant restructurer sa personnalité, utilisant les costumes 1930 d’Henry, Charles rêve d’un destin digne de Gatsby le héros de Francis Scott Fitzgerald. Il vient de trouver sa Daisy, la jeune Emma, pour qui il laisse planer le mystère sur sa supposée fortune. Il ne sait pas qu’Emma est en couple avec Freddy, médiocre voyou qui veut dévaliser sa villa. Dans la Bentley ayant appartenu à Henry, le trio va être bientôt entraîné dans un périple meurtrier de Dinard à Nantes, puis à travers la Bretagne jusqu'à Bourvillec. S'ils laissent des cadavres sur leur passage, les enquêteurs sont lents à faire le lien... Une “road story” particulièrement réussie, souriante, dominée par cet attachant personnage qu'est Charles. (lire ma chronique complète sur www.rayonpolar.com)

© Claude Le Nocher

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 09:19
 

L'Empreinte du Diable chez Archipoche

L'américaine Karen Hall a collaboré à de nombreuses séries-télé (Hill Street Blues, Clair de Lune, New York 911, Jéricho). “L'Empreinte du Diable” réunit les meilleurs ingrédients d'un solide thriller : mystérieuse prophétie, sentiments ambigus, ambiances étranges, présence diabolique, suspense intense. L'éternelle lutte du Bien contre le Mal, qui fait frissonner les lecteurs. Les amateurs de longs romans, dans lesquels on prend plaisir à s'installer, vont être comblés. Voici quelques mots sur l'intrigue :

“Lucy Landry consulta jadis une voyante, dont les paroles la troublèrent : “Sans le savoir, vous avez contracté une dette, une dette diabolique que votre famille paiera encore longtemps”. Lucy est restée marquée par ces propos, vivant depuis dans l'angoisse. Surtout après les morts tragiques de deux de ses fils, et le suicide de son mari. Des années plus tard Cameron, le troisième fils de Lucy se tire une balle dans la tête après avoir dévalisé un magasin. Jack, l'aîné, est le seul survivant dans la famille de Lucy. Mais la menace est toujours présente. Jeune prêtre exorciste, Michael Kinney va essayer d'empêcher la prédiction de s'accomplir jusqu'au bout. Mais lutter contre le destin n'est pas sans risque...”

Ce roman vient de sortir en format de poche, chez Archipoche.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 14:55
Un grand article signé Lalie

Notre amie Lalie Walker, auteur de "Loin des humains" (Atelier In-8) et du Poulpe "L'appel du barge" (Baleine) vient d'écrire un remarquable article sur le thème : "La commercialisation du rêve, autre forme d'endoctrinement". Voici l'adresse où il faut cliquer : 
http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=39999 
Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/