Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 09:22
 

« La chambre d’ambre » disponible le 5 juin

C’est un perfectionniste, l’ami Jérôme ! Après avoir publié trois romans chez Liv’Éditions (voir l’article qui lui est consacré sur ce blog), Jérôme Bucy a mis quatre ans pour concocter une nouvelle intrigue. Ce thriller, entre énigme psychologique et mystère historique, on est certain qu’il l’a peaufiné pour nous proposer le meilleur scénario. Faut-il rappeler que Jérôme manie avec habileté les faux-semblants et les ambiances inquiétantes ? Voici quelques indications sur « La chambre d’ambre » : Pologne, 1997. Un incendie détruit totalement la maison du Professeur Krusberg, historien spécialiste de l’ambre. Sa fille Lorelei, âgée de dix ans, est miraculeusement sauvée. Dans les mois qui suivent l’accident, Lorelei est la proie de cauchemars : le corps d’une femme atrocement mutilée revient comme une image obsédante. La folie guette l’enfant. Dix ans plus tard, un cadavre est découvert, dont les mutilations sont identiques à celles décrites par Lorelei. Spécialiste en analyse des rêves, Ludovic (le narrateur) est appelé par la psychiatre qui s’occupe de Lorelei. Il va chercher à comprendre… Publié aux éditions Belfond, ce roman sort le 5 juin 2008. Sachant que le manuscrit avait été accepté avec enthousiasme chez plusieurs éditeurs, il est peu probable que les lecteurs soient déçus.
- Lire ma chronique sur www.rayonpolar.com

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 14:09
 

DEUX ROMANS DE NICCI FRENCH

En ce mois de mai 2008, sortent simultanément deux romans de Nicci French. Chez Pocket, la réédition de “Aide-moi...” que l'on peut présenter ainsi : “Un mari attentif, un travail passionnant, des amis fidèles : Holly est parfaitement épanouie. Pourtant, des incidents se multiplient, au cours desquels la jeune femme montre un tout autre visage. Cassante, parfois violente, infidèle, elle se met dans des situations impossibles, jusqu'à susciter la haine sans s'en rendre compte. Inquiets, ses amis se demandent si Holly n'est pas en train de sombrer dans la folie. Peut-être faudrait-il l'enfermer, pour la protéger de ses propres excès, comme le suggère son mari. Mais Holly est persuadée qu'on la manipule...”

Au Fleuve Noir, c'est une nouveauté de ce duo d'auteurs qui est proposée : “Charlie n'est pas rentrée”. Nina habite sur une île proche des côtes anglaises, avec sa fille Charlotte (Charlie) et son fils Jackson. Ce jour-là, Nina a tout juste quarante ans. Dans quelques heures, elle part pour des vacances en Floride avec ses enfants et son nouvel ami. Mais Charlie, qui a passé la nuit chez des copines, ne donne pas signe de vie. Pourtant, elle avait organisé l’anniversaire de sa mère, invitant voisins et amis. Inquiète, Nina contacte l'agent Mahoney, qui applique sans hâte la procédure en cas de fugue. La mère de Charlie comprend qu'elle doit se débrouiller seule pour retrouver rapidement sa fille. (Lire ma chronique complète sur www.rayonpolar.com) Un roman vraiment réussi.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 14:05
 

MARE NOSTRUM – ROCK & CATALANS

Les éditions Mare Nostrum, de Perpignan, ont lancé en 2007 une collection “Polar Rock” qui se lit avec le plus grand plaisir. Après “Fleur de bagne” de Sergueï Dounovetz et “Un grand bruit blanc” de Laurent Fétis, on a pu apprécier “Serial Loser” de Pierre Hanot et “Les portes du garage” de Thierry Crifo. Il paraît que Jean-Bernard Pouy contribuera bientôt à cette collection plus que sympathique.

Par ailleurs, Mare Nostrum propose des “Polars Catalans”. Au catalogue, des auteurs confirmés comme François Darnaudet, avec ““Les ports ont tous la même eau” et “Le dernier Talgo à Port-Bou”. Dans ce dernier, Gabriel Llaubre est inspecteur des cadavres en partance pour l'étranger au commissariat de Perpignan. Deux morts suspectes vont l'aider à découvrir un dangereux complot terroriste, et le mener sur les traces d'un philosophe juif allemand. Dans cette collection, on trouve entre autres “Du raisiné dans les vignes” de Guillaume Clavaud, “Meurtre à Aimé-Giral” et “Dans l'antre des Dragons” de Phillipe Ward, “La vie va vite en août” de Claude Delmas, “Tapas bulgares pour Germinal Poco” de René Grando, et le recueil de nouvelles “Noir Roussillon” auquel ont participé quinze auteurs.

A noter également “Les vendangeurs du Caudillo” et “Croix de sang au Grand Hôtel” de Daniel Hernandez, “Ultime Tercio à Salamanque” de Franck Membribe, qui a pour décor la Castille, “Explosifs et vieilles ficelles (ou Les mystères de Toulouse)” de Francis Pornon : à l'occasion de la disparition d'un journaliste toulousain, Sophie mène une enquête qui la plonge dans une affaire passée oubliée.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 15:06
 

TAÏBO en 1968

Qu'on l'admette ou non, les révoltes de 1968 ont marqué notre époque. Quarante ans plus tard, on a largement évoqué en France le mouvement de mai 68. Il ne faudrait pas oublier que la contestation fut internationale. Et souvent bien plus violente dans certains pays.

Né en 1949, Paco Ignacio Taïbo II est considéré comme le fondateur du nouveau roman policier mexicain. Depuis plus d'un quart de siècle, sa réputation d'écrivain militant n'a cessé de grandir. Sans doute a-t-il même influencé une grande part du polar latino-américain. Nombreux sont les Prix littéraires (amplement mérités) qui lui ont été attribués.

Dans “68”, publié aux éditions L'Echappée (www.lechappee.org), Taïbo raconte les faits auxquels il participa. A l'époque, il prit des notes sur les évènements, espérant en tirer un roman plus tard. Sans doute est-il difficile de raconter un moment passionné de sa propre vie. Aussi nous livre-t-il ici, par cette suite de textes, un témoignage vécu d'une belle intensité. Après la phase purement idéologique, vint l'organisation de la révolte, avant une répression qui fit beaucoup de victimes. Quatre décennies ont passé, mais l'esprit perdure. Ce livre est préfacé par Claude Mesplède, lui-même militant fidèle à ses convictions.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 14:56
 

Michael DiMercurio : “Immersion d'urgence” (l'Archipel)

Pour les amateurs de thrillers où interviennent technologie et armement lourd, dans la lignée de Tom Clancy, le nouveau roman de Michael DiMercurio vient de sortir. C'est le huitième titre publié en France, d'un auteur expert en la matière. On y retrouve Peter Vornado, héros apparu dans “Alerte : plongée immédiate” en 2005. Voici quelques mots sur ce roman.

Au cours d'un exercice de l'OTAN, la Marine française dévoile le Vigilant, son nouveau sous-marin à la technologie particulièrement sophistiquée. Mais bientôt, le fleuron des submersibles français est piraté par un groupe terroriste islamiste. Ils menacent de détruire Paris, et pointent les missiles du sous-marin vers les Etats-Unis et la Russie. Malgré les réticences de l'Elysée, l'OTAN envoie sur zone deux submersibles américains. Burke Dillinger, l'un des commandants, possède une grande expérience. Quant à l'autre, Peter Vornado, son sang-froid et sa bravoure sont indispensables pour cette périlleuse mission. Tous deux font preuve de détermination, pour combattre un ennemi qui utilise toutes les ressources technologiques deu Vigilant. Un solide thriller, dans la tradition du roman d'action intense.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 14:50
 

 Un roman policier nordiste rencontre le succès en Corse

La collection « Polars en Nord » des éditions Ravet-Anceau s'exporte sur l'Île de Beauté : « Un Corse à Lille », d’Éléna Piacentini, est plébiscité par la presse, les libraires et les lecteurs insulaires.

Premier roman de cette mère de famille lilloise d’origine corse, « Un Corse à Lille » retrace l’arrivée et les débuts d’un policier bastiais dans la métropole lilloise. Paru début mars, il rencontre un succès inattendu en Corse, où son auteur a conservé ses attaches. Dès sa parution, ce roman a été plébiscité par la presse locale. Une série d’articles élogieux a entraîné des commandes des libraires de Bastia et d’Ajaccio. Afflux imprévu pour l'éditeur, qui a dû s’adjoindre les services d’un distributeur corse pour desservir les librairies insulaires. De son côté, Éléna Piacentini a profité des vacances de Pâques pour participer à plusieurs séances de dédicaces sur son île natale. En quelques semaines, il s’est vendu autant d'exemplaires à Bastia et à Ajaccio qu’à Lille ou à Arras ! C’est la première fois qu’un polar nordiste connaît un tel succès hors de la région Nord-Picardie.

Revue de presse corse

« Un esprit corse dans un décor lillois. Éléna Piacentini, c’est l’écrit qui tue! » Corse Matin.

« Un polar dans les règles de l’art, mené tambour battant […] Éléna Piacentini a réussi là un vrai roman, d’une lecture aisée, mais bourré de faits et d’actions. » Le Journal de la Corse.

« Ce qui distingue ce roman policier, c’est le fait qu’il soit nourri par des valeurs humanistes et habité de portraits de femmes qui, bien que dessinés en filigrane, en portent toute la trame. » www.porto-vecchio.fr

« Des bleus de l’île aux brumes du nord, un polar aux accents chtis agrémenté de quelques parfums de maquis. » La Corse.

« Avec en prime dans cette ville qui dormait encore après une cuite monumentale, ce parler chti que le film de Dany Boon vient de réhabiliter. » Corse Matin Bastia.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 09:08
 



Une initiative à soutenir

Marc Lizano vient de créer une collection de fascicules, intitulée “La petite bibliothèque de Maître Pantagruel”. Le premier titre est un texte de Claude Bathany : “Être un auteur de romans noirs”. Il y met en perspective une fascination pour l'écriture et les inévitables clichés avec lesquels le romancier doit composer. (Claude Bathany “Last Exit to Brest” Editions Métailié). On peut soutenir cette collection naissante en s'adressant à Marc Lizano, Fédération Française de Comix, 60 rue Saint-Hélier, Rennes ou en consultant http://editionsffc.canalblog.com/

+ Cliquez sur le commentaire adressé par Marc Lizano... 

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 07:38

Quelques images du Festival "le Goéland Masqué", samedi 10 mai 2008. Le Prix du Premier Roman a été attribué à Yvon Coquil pour "Black Poher" (Editions du Barbu).

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/