25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 05:55

Michel-Edouard Leclerc et dix libraires des Espaces Culturels E.Leclerc formaient le jury de l'édition 2013 du Prix Landerneau Polar, présidé par Didier Daeninckx. Établie par les Espaces Culturels E.Leclerc, une sélection de sept romans publiés entre février et mai 2013 a été soumise au jury final, devant récompenser un auteur francophone. Le sujet et la qualité du style visant un large public sont les premiers critères. Les titres choisis :

Olivier Barde-Cabucon, Messe noire (Actes Sud)

Fabrice Colin, Ta mort sera la mienne (Sonatine) 

Paul Colize, Un long moment de silence (Manufacture des Livres)

Sandrine Collette, Des nœuds d'acier (Denoël)

Elsa Marpeau, L'Expatriée (Gallimard)

Anne Rambach, Ravages (Payot / Rivages)

Gilles Vincent, Beso de la muerte (Jigal)

C'est l'auteur belge Paul Colize, qui s'est vu décerner le 22 mai 2013 le 2e prix Landerneau polar pour son roman Un long moment de silence, paru en mars aux éditions La Manufacture de livres. Paul Colize a déjà plusieurs romans à son actif, parmi lesquels Back Up (dont la version poche est rééditée chez Folio). Il recevra la jolie somme de 6000 euros, et son livre bénéficiera d’une campagne de publicité dans la presse offerte par les Espaces culturels Leclerc.

Prix Landerneau du polar 2013 : et le gagnant est...

Il semble s'agir d'un suspense historique, mettant en scène une organisation secrète qui poursuit les criminels nazis. La présentation du livre ne nous renseigne guère :

«1920, Wladyslaw ouvre sa pharmacie à Lwów.

1948, trois jeunes Italiens attendent la sortie des élèves du Brooklyn College devant leur coupé Hudson rouge.

1952, un homme poursuit une fillette sur le parking enneigé de l’aéroport de Stuttgart.

1989, une femme négocie trop vite une courbe sur le Ring de Bruxelles.

2012, Stanislas déshabille une femme qu’il connaît à peine.»

Bien que je le connaisse de (bonne) réputation, j'avoue avoir fait l'impasse (à ce jour) sur les romans de Paul Colize. Afin d'en savoir davantage sur son œuvre, je vous invite à consulter le dossier que lui a consacré Jérôme Jukal chez "Moeurs Noirs" (cliquez ci-dessous).

Partager cet article

Published by Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

commentaires

Pierre FAVEROLLE 25/05/2013

Salut Claude, j'en ai tellement entendu de bien que je l'ai acheté et que je devrais le lire avant l'été. Je pressens un coup de coeur qui se profile à l'horizon. Amitiés

Jérôme Jukal 25/05/2013

Bonjour Claude,
C'est bien sûr, pour moi, une bonne nouvelle qu'il faut saluer... Même si je ne peux comparer avec les autres sélectionnés, ne les ayant pas lus. On ne peut pas tout lire.
Un roman avec de vrais morceaux d'Histoire dedans, récompensé par un jury présidé par Didier Daeninckx, ça parait logique. Mais, je le redis ça vaut le détour.
En tout cas, en voyant la sélection, je suis sûr d'avoir encore pas mal d'auteurs à découvrir, notamment ceux que tu as mis en avant.
Amitiés.

Philippe 25/05/2013

Bonjour M. Le Nocher,

Je crois que je vais acheter Un long moment de silence. Les histoires d'organisations secrètes ne me passionnent généralement pas, mais en voir une combattre les nazis à travers le temps m'a l'air intéressant.

Je voudrais, en sautant du polar au fantastique, dire qu'aujourd'hui par hasard ( à propos du film de 2002 Filles perdues, cheveux gras, en cliquant sur le site du réalisateur www.claudeduty.com ), j'ai appris la mort récente le 7 mai de Ray Harryhausen.
Cela semble être passé relativement inaperçu dans les médias.
Ray Harryhausen était comme nous le savons le grand créateur des effets spéciaux au cinéma, dans des films comme Le septième voyage de Sindbad ( 1958 ), avec le jeune acteur Richard Eyer ( aussi vu dans La loi du Seigneur, 1956, avec Gary Cooper ) dans le rôle du petit génie sorti de la lampe, ou Jason et les Argonautes ( 1963 ) sur la quête de la Toison d'or, avec la mémorable danse des squelettes.
Longtemps avant les effets spéciaux d'aujourd'hui, motion pictures, 3 D, images de synthèse, etc. Avec par exemple le procédé de prise de vues image par image.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ray_harryhausen

Cordialement

Philippe 26/05/2013

Bonjour M. Le Nocher,

J'avoue n'avoir vu Dans la chaleur de la nuit ( le film de 1967, sans parler ici de l'excellente série télé de 1989 ) qu'une fois et il y a longtemps. Je n'ai en tête que les visages de Sydney Poitier et Rod Steiger, c'est vous qui rappelez l'actrice Quentin Dean dont je crois ne jamais avoir connu le nom.
En effet, pas grand chose sur Internet de plus que ce que vous dîtes.
En tapant simplement Quentin Dean dans un moteur, on tombe sur beaucoup de sites mais où effectivement ce sont surtout des internautes qui posent la question de ce qu'est devenue Quentin Dean après 1969, et des réponses d'autres internautes qui sont plutôt des suppositions.

Je relève quand même :

- Le site www.findagrave.com qu'il se trouve que je connaîs et qui parle de la vie, de la mort et du lieu où reposent ( enterrées, incinérées, corps disparu ) des personnes, connues ou anonymes.
Ce site est très touchant. Les internautes peuvent laisser des messages avec des fleurs virtuelles s'adressant à ces personnes.

En ce qui concerne Quentin Dean :

http://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GRid=85167090

Sur la cinquantaine de messages, le meilleur à mon avis :

You came through show business like a meteor. Just saw you in The Heat of the NIght again last night. I looked you up to see all the work you'd been doing. I was shocked to see you never did much more after "Heat" and that you had died. Thanks for the great characterization in "Heat"RIP
- Bob Anderson
Added: Jun. 6, 2012

- Le site au.answers.yahoo.com

http://au.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070705053206AAf9xEj

- Le site bien connu, et mentionné ci-dessus, www.imdb.com sur les gens du cinéma :

http://www.imdb.com/name/nm0212913/

En soi cet article ne dit pas grand chose, mais parmi les recent posts du Message boards, il y a " What happened to her ? " sur quoi on peut cliquer.
Plusieurs réponses de chatteurs, dont celle déjà vue sur au.answers.yahoo.com

http://www.imdb.com/name/nm0212913/board/nest/6743490

Les 2 posts qui m'ont l'air les plus intéressants :

by butterfieldjane (Wed Jul 7 2004 15:12:10)

I want to know what happened to Quentin Dean- over 25 years ago she met a 13 year old Indian boy who was working in a hotel in Delhi she gave me $100 and asked me to take him to England we travelled overland via Afghanistan, Iran Turkey etc we had lots of adventures on the way and the boy eventually ended up in Paris where he lived for many years, I lost touch but recently again found him and went to France to meet him he was asking what happened to 'his friend' Quentin, I am sure she would like to know the result of her $100 giftIf anyone knows her whereabouts or can pass on this messagwe please do so.

by wmcmbfts (Thu Aug 26 2004 12:01:13)

I've not only been asking the same question for years but posting it here with no success. I was about her age when that movie came out and watched her playing a 16 year old role (I suspected she was 18-19) and was struck by her physicality and sensuousness. She appeared in only two other movies and a couple of single episodes of TV series, but she was way too beautiful and talented just to disappear. The trip to India msg seems a bit much...typically actresses who just disappeared like this either fled the whole Hollywood glamour game or met with some personal tragedy/injury or death. There seems no trace of her whatsoever and except for 1967-68, she seems not to have existed/

Je conclus en glissant sur un livre dont j'ai peut-être déjà parlé ou non, sur les enfants du cinéma, et dont l'auteur s'est évertué à retrouver la trace d'anciens enfants acteurs ayant quitté le métier depuis.

Les enfants du cinéma
François-Guillaume Lorrain
Grasset, octobre 2011

http://www.amazon.fr/Les-enfants-du-cin%C3%A9ma-ebook/dp/B005OQA4BU/ref=la_B004N6HT9M_1_2?ie=UTF8&qid=1369521585&sr=1-2

Cordialement

Philippe 26/05/2013

Bonjour M. Le Nocher,

Oui, on ne peut pas vraiment dire que Quentin Dean ait eu une vie tragique comme certaines actrices. Disons qu'en devenant juste un peu plus âgée elle n'intéressait guère les cinéastes, et qu'elle-même d'après ses propres déclarations - un internaute sur le site imdb.com dans l'un des posts cités - en 1968 souhaitait abandonner le cinéma et se consacrer à sa vie personnelle. On ne sait ce qu'il en a été puisqu'il n'est dit nulle part qu'elle ait été en couple avec un homme ou ait eu des enfants.
Il se trouve qu'elle est morte assez jeune à 59 ans, mais il n'est pas dit qu'elle ait eu une vie malheureuse après 1969.

A propos d'ancien jeune acteur, peut-être n'avez-vous pas remarqué ne serait-ce qu'à cause de sa diffusion tardive la nuit vers 2h00, le samedi sur TF1, la série Vie sauvage qui se déroule en Afrique du Sud dans une réserve animalière ?
Le rôle de la mère de l'héroïne ( jouée par Amanda Holden, née en 1971 ) est interprété par Hayley Mills, qui fut la Pollyanna ( d'après Eleanor Porter ) dans la version de 1960 ( l'année d'après votre naissance, M. Le Nocher ) des studios Disney. Ou qui joua à elle seule les rôles des deux jumelles dans La Fiancée de Papa ( A Parent's Trap ) ( 1961 ) d'après le roman d'Erich Kästner ( l'auteur d'Emile et les détectives, 1929, l'un des rares romans policiers jeunesse allemands de son époque, auteur antinazi et mis à l'index par ces derniers ) L'une pour l'autre ( ou Deux pour une, le titre français varie ). Ou encore la jeune détective improvisée dans L'Espion aux pattes de velours ( That Darn Cat ) ( 1965 ).
C'est toujours un plaisir de revoir Hayley Mills, même si aucun de ses rôles adultes n'est aussi marquant que ceux qu'elle a tourné dans les années 1960 quand elle était l'actrice enfant attitrée des studios Disney.
( J'arrête d'écrire, je n'évoquerai pas aujourd'hui ce qu'on a justement reproché à Walt Disney, ses méthodes musclées, son antisyndicalisme, son militarisme, ses relations intimes avec le FBI et son patron John Edgar Hoover - j'ai acheté l'année dernière le DVD du film avec Leonardo di Caprio - dont il était l'informateur. )

Cordialement

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour de nouvelles infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers.
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Toutes Mes Chroniques Sont Aussi Chez Abc Polar Et Chez Rayon Polar

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog