Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 04:00

Pour une fois, c'est la Science-Fiction d'autrefois qui est à l'honneur dans la rubrique Suspense Story, consacrée aux polars d'antan. Le premier titre évoqué est l'œuvre d'Herbert J.Campbell, auteur anglais né en 1925. Il fut l'un des rédacteurs en chef de la revue "Authentic Science Fiction" (1951-1957), et publia au moins quatorze romans (dont certains signés Roy Sheldon, pseudo collectif). Quelques-uns de ses titres, dont "Spectateurs de l'invisible" (Beyond the visible, 1952 - Éd.Le Trotteur, 1953), furent traduits en français. Le second roman est dû à un des piliers des éditions Fleuve Noir de ce temps-là, Peter Randa (1911-1979). Il publia 102 titres pour Spécial-police, 28 titres dans la collection Aventurier, 79 titres pour Anticipation, et cinq titres en collection Angoisse. Retour sur ces deux suspenses SF...

Spécial Science-Fiction : H.J.Campbell et Peter Randa

H.J.Campbell : "1963 ! Fusées lunaires" (The moon is heaven, 1951 - Éditions Le Trotteur, juin 1953)

A l’initiative de l’anglais Atah Kark, le premier voyage habité jusqu’à la Lune va enfin être possible en cette année 1963. Il a réuni pour cette expédition, dont il sera le chef, le pilote américain Leeson, le chimiste français Clavier, le technicien allemand Schnabel, et le reporter Mike. Ce dernier est le narrateur de leur aventure. Atah a également accepté d’emmener avec eux une passagère, Reina. Mike se sent immédiatement très attiré par la jeune femme. Toutefois, la situation étant tellement peu ordinaire, il se considère surtout comme son meilleur protecteur. Le jour venu, la fusée quitte sa base – située en Équateur.

Le trajet s’est bien passé jusqu’à la Lune, sauf qu’une météorite a abîmé une porte. Un moindre mal, que l’Allemand saura réparer. Une fois qu'est installée la coupole où ils vont vivre durant quelques jours, c’est au Français de leur fabriquer de l’air. Heureusement, il y a un champ de neige pas très loin. Par contre, il devra opérer des forages afin de trouver sur place l’hydrogène indispensable pour fabriquer leur carburant du retour. De leur côté, l’Américain est toujours de bonne humeur, et Reina entend se rendre aussi utile que tous les autres. Quant à Mike, il ne ménage pas non plus sa peine. Mais le comportement de l’Allemand l’inquiète de plus en plus, et même il l’exaspère.

Il n’avait pas tort de se poser des questions. La réparation de la porte abîmée n’avance pas, les incidents se multiplient. L’Allemand va être écarté du groupe. Sans doute ne se méfie-t-on pas assez de lui, car il trouvera le moyen de fuir la coupole, faisant courir un risque mortel à tout le monde. Qu’espère-t-il donc, dans ce milieu hostile ? Est-il capable de retourner seul sur Terre, abandonnant les autres ? Ce fou espère-t-il avoir trouvé la fortune sur la lune ? Mike est, à ce moment, le seul à pouvoir sauver le groupe –et surtout Reina. S’il y parvient, et si Clavier découvre une source d’hydrogène suffisante, il pourront alors songer à un prochain retour sur Terre…

On n’échappe pas à la caricature des protagonistes, ni au romantisme superflu, dans cette histoire plutôt naïve avec quelques détails improbables. La narration étant simple, sans prétention, voilà un roman abordable pour les non-initiés S.F., et plaisant à lire.

 

Peter Randa : "Les rescapés de demain" (Fleuve Noir Anticipation, 1961)

Vers la fin du 20e siècle, une expérience scientifique regroupe trois hommes et deux femmes. Ces jeunes militaires vont hiberner pendant dix ans. Parmi eux, Philippe est le fils d’un des savants ayant conçu le projet. Ce qu’ils ignorent –ce qu’on leur cache– c’est qu’une guerre nucléaire va éclater le jour même.

Dans leur sphère conditionnée, le groupe se réveille. Pas tous ensemble, ce qui semble indiquer un problème. En effet, voilà plus de trois cent ans qu’ils sont endormis. Peut-être même quatre cent ou cinq cents ans. Difficile à préciser. Quel monde nouveau ces cinq jeunes vont-ils maintenant découvrir ? Heureusement qu’ils sont armés, car leur première rencontre se fait avec des souris géantes ressemblant un peu à des kangourous. Ils s’en débarrassent, sortent à l’air libre. La végétation est omniprésente autour d’eux. Tout paraît à l’abandon, dans ce qui était autrefois la région parisienne.

Les Hammils ont l’aspect général d’être humains. Mais ce sont des robots, dont la puissance est si grande qu’ils n’ont pas besoin de se servir d’armes. Ils dominent les Primitifs, descendants des véritables humains –dont quelques-uns sont en rébellion contre le pouvoir qui les tient en esclavage. Les maîtres du pays sont les Mutants. Transformés génétiquement à la suite de la guerre nucléaire, ils ont fini par prendre le pouvoir. Ils dirigent les Hammils. Ils possèdent des capacités hypnotiques (dont seront victimes deux des jeunes gens). Ils veulent asservir les nouveaux venus. La fougue et l'astuce de Philippe et de ses amis, qui sont armés, leur permettra de faire face à la situation...

Solide, bien raconté, ce roman d’Anticipation utilise un schéma très classique (découverte d’un monde futur après une guerre totale). Le savoir-faire de l’auteur, qui privilégie les scènes d’action et un bon suspense, rend cette histoire très sympathique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

ALIZET 04/06/2013 22:14

Bonjour et merci de parler de SF, qui plus est ancienne ..Le vent a tourné . Il est loin le temps où un fanzine comme Clair d'Ozone pouvait consacrer tout un numéro de 75 pages (le n°5) à Peter Randa . Je vais lire quelques-uns de ses premiers Anticipation . J'avais oublié qu'il avait publié 4 romans à la SN signés André Duquesne . Amitiés .

Claude LE NOCHER 05/06/2013 06:05

Bonjour Jean-Claude
A vrai dire, Peter Randa ne figure pas dans mon propre Panthéon des meilleurs auteurs. J'ai le souvenir de quelques-uns de ses polars assez "approximatifs", trop vite écrits sans doute. Néanmoins, la plupart du temps, ses intrigues étaient assez solides, avec des péripéties de romans d'aventure (qu'il s'agisse de la collection L'Aventurier, d'Anticipation ou de policier). Un bon artisan de la littérature populaire, donc.
Amitiés.

Serge 31 02/06/2013 23:28

Salut Claude.
Et en ce temps-là, le FNA avait en René Brantonne (http://www.brantonne.net/fleuve.htm) l'équivalent de Michel Gourdon pour Spécial Police...
Amitiés.

Claude LE NOCHER 03/06/2013 06:08

Salut Serge
Le site consacré à Brantonne ravive en nous une véritable nostalgie. Quelques-uns des romans en question étaient probablement faibles, mais les couvertures sont splendides. Une nuance entre Gourdon et Brantonne, dans les portraits : les femmes chez Gourdon me semblent plus "actuelles", alors qu'elle sont plus typées d'une époque chez Brantonne. Tous deux possédaient un sacré talent !
Amitiés.

Max 02/06/2013 10:45

Salut Claude,
Le Fleuve anticipation ! C'est avec cette collec que j'ai découvert la SF....j'avais 11 ans, et tous les premiers n°, maintenant rares, ont du me passer entre les mains, lus puis revendus ou échangés....
Nostalgie....
Amicalement,
Max

Claude LE NOCHER 02/06/2013 10:52

Bonjour Max
Petit clin d'œil aux nostalgiques, je l'admets. Ce roman était (déjà) le n°176 de cette collection, que (c'est vrai) les amateurs gardent désormais précieusement. J'ai aussi eu tort d'en céder à une époque où je me suis plus concentré sur le polar.
Amitiés.

Oncle Paul 02/06/2013 09:38

Bonjour Claude
Effectivement Peter Randa fut un auteur prolifique et des ses romans d'Anticipation je garde le souvenirs de romans classiques, fort bien construits, pas forcément innovants mais toujours écrits avec l'envie de faire plaisir aux lecteurs
Amitiés

Claude LE NOCHER 02/06/2013 10:44

Exactement, mon cher Paul !
Comme pour la plupart des romans de Peter Randa, il s'agissait de bons romans d'aventure. Ses titres SF n'étaient ni pires, ni meilleurs que la plupart des titres parus en ce temps-là.
Amitiés.

Patrick 02/06/2013 08:14

Grosse brocante ce matin , j'espère y trouver quelques " Spécial Police" et autres collections ...
L'oeil vif et la main leste....
Amitiés....;)

Claude LE NOCHER 10/09/2015 18:25

Bonjour Jacky
Décédé en 1979, Peter Randa fut effectivement un des piliers du Fleuve Noir, très productif.
Amitiés.

jacky 10/09/2015 12:09

oui , il était pas loin de chez moi , dommage que je l ai pas su a temps, j aurai bien aimé le saluer ,et le remercier de m avoir temps fait rèver !

jacky 10/09/2015 12:07

bonjour
Quesque que j en ai lu de ces romans fleuve noir anticipation ! j ai découvert ça dans les années 70 ; et peter randa était pour moi le meilleur !
j ai su il a pas longtemps qu il vivait en deux sèvres pa

Claude LE NOCHER 02/06/2013 08:25

Oui, Patrick, c'est là qu'on a encore des chances de retrouver (à un tarif correct) quelques-uns de ces vieux romans que nous aimons. Avoir l'œil, c'est essentiel, en effet. Il m'est arrivé de repérer ainsi de petits trésors (pour nous autres collectionneurs) parmi des lots de bouquins sans grand intérêt. On en trouve toujours, heureusement.
Amitiés.

Patrick 02/06/2013 07:45

Bonjour Claude
Ah , les Fusées , je dois en avoir une centaine...La collection F.N.A a bercé mes jeunes années ...Par contre celui - ci , je ne sais pas si je l'ai.
L'autre connais pas...
Bon dimanche et merci pour ces souvenirs...
Pat

Claude LE NOCHER 02/06/2013 08:04

Salut Patrick
Eh oui, grande époque de la SF "Made in France" avec Anticipation. Pour H.J.Campbell, cette collection n'a publié que huit titres -je crois- dont on doit pouvoir retrouver quelques exemplaires encore aujourd'hui.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/