Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 04:55

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016, à Vieux-Boucau, dans les Landes, 6e édition du salon des littératures policières. « Le Polar se met au vert » va faire connaître la production française et étrangère de romans policiers en valorisant les collections des bibliothèques du réseau de lecture publique landais. Jake Hinkson, venu directement de son Arkansas natal, pour représenter les Editions Gallmeister, est l’invité d’honneur de cette 6e édition du « Polar se met au vert ». Un coup de projecteur est également donné sur la collection Rivages/Noir qui fête cette année ses 30 ans, avec la présence de quatre de ses auteurs : Hervé Le Corre, Pascal Dessaint, Jean-Hugues Oppel et Dominique Forma.

Dans les Landes, le polar se met au vert - 17/18 septembre 2016

Au programme, dédicaces des auteurs, espace jeux, espace lecture, tables rondes, expos, projections, et les prescriptions de Docteurs Polars. Avec les associations Fondu au Noir et 813. Des rencontres d’auteurs en avant-première pour les jeunes lecteurs et le grand public sont programmées dès le mercredi 14 septembre dans divers lieux des Landes. Pour cette édition, des auteurs reconnus seront présents : Jacques Bablon, Patrick Bard, Anne Bourrel, Pascal Dessaint, Patrick K. Dewdney, Caryl Férey, Dominique Forma, Jake Hinkson, Hervé Le Corre, Marin Ledun, Ian Manook, Sam Millar, Jean-Hugues Oppel, Patrick Pécherot, Patrick Raynal, Benoît Séverac, Jean-Christophe Tixier, Marie Vindy.

 

(Cliquez sur les liens pour les auteurs en VERT)

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 04:55

Publié dans le format semi-poche inédit en 2015, “Le couloir des ténèbres” d’Anne Perry est désormais disponible en format poche, chez 10-18. C’est la 21e aventure de William Monk, policier de la brigade fluviale de Londres. Son épouse Hester, infirmière, est très impliquée dans cet épisode, et même victime.

« Londres, 1870. Magnus Rand, un médecin rusé, et son frère Hamilton, un chimiste de génie, sont prêts à tout pour remédier à la fatale maladie du « sang blanc ». Mais dans une annexe de l’hôpital de Greenwich où exercent les frères Rand, l’infirmière Hester Monk découvre avec horreur que des enfants sont détenus à des fins expérimentales. Les frères Rand sont trop près de leur but pour permettre à quiconque de révéler leurs expériences, et Hester est enlevée avant d’avoir pu les dénoncer. William Monk et ses fidèles amis – l’avocat Oliver Rathbone et l’ancien tenancier de bordel Squeaky Robinson – se lancent dans une course éperdue à la recherche d’Hester, sachant que le temps leur est compté. » Le couple Monk peut compter sur le jeune Scuff, l’enfant des rues qu’ils ont adopté. Cette affaire précède “Vengeance en eau froide” (2016).

Anne Perry : Le couloir des ténèbres (Éd.10-18, 2016)

Scuff prit ses responsabilités très au sérieux. En y réfléchissant, il se rendait compte que non seulement Monk lui avait témoigné de sa confiance, mais qu’il lui avait offert l’opportunité de faire pour Hester ce qu’elle avait fait pour lui quelques années plus tôt.
Encore maintenant, il lui arrivait de rêver qu’il était de retour dans la cale du bateau de Jericho Phillips.
Hester éprouvait-elle la même peur que lui ? Elle était si forte, si intelligent qu’il avait peine à l’imaginer aussi impuissante, aussi vulnérable, aussi aisément vaincue. Peut-être était-il mieux à même de l’aider que Monk, justement parce qu’il était passé par là. Il savait ce qu’il en était. Il ne l’oublierait jamais, quoi qu’il arrive. Même s’il devenait aussi costaud que Monk, qu’il apprenne à se battre, qu’il trouve un vrai travail et gagne sa vie, ce souvenir serait toujours présent en lui, derrière une porte qu’il n’ouvrirait pas, à moins d’y être obligé.
Dès que Monk fut parti, il attisa le feu et fit chauffer la bouilloire. Hester pliait du linge dans la buanderie, là où se trouvaient les deux grandes cuves à laver les draps. Il y avait du cake dans le garde-manger. Il le sortit et le mit sur la table, puis alla la rejoindre.
Il la vit en ouvrant la porte. Debout, un drap propre à la main, elle semblait réfléchir, comme si elle était perdue dans ses pensées ou qu’elle ne savait plus comment le plier…

Repost 0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 04:55
“Carole Matthieu” d'après “Les visages écrasés” de Marin Ledun

« Médecin du travail dans une entreprise aux techniques managériales écrasantes, Carole Matthieu tente en vain d’alerter sa hiérarchie des conséquences de telles pratiques sur les employés. Lorsque l’un d’eux la supplie de l’aider à en finir, Carole réalise que c’est peut-être son seul moyen de forcer les dirigeants à revoir leurs méthodes. » Cette présentation du film “Carole Matthieu” de Louis-Julien Petit rappelle quelque chose aux lecteurs de romans noirs ? Logique, puisqu’il s’agit de l’adaptation du livre de Marin Ledun “Les visages écrasés” (Éd.Points).

Il a été transposé pour l’écran par les scénaristes Fanny Burdino, Samuel Doux, et Louis-Julien Petit (en collaboration avec Marin Ledun). Avec Isabelle Adjani, dans le rôle titre, et Corinne Masiero, Lyès Salem, Ola Rapace, Pablo Pauly, Sarah Suco, Marie-Christine Orry, Sébastien Chassagne, Patricia Pekmezian, Arnaud Viard, Christian Joubert, Vincent Duquesne, Didier Cousin, Emmanuel Rausenberger, Alexandre Carrière, Denis Mignien.

Ce film sera diffusé sur Arte à l’automne 2016 et devrait ensuite sortir au cinéma, comme il y a sept ans "La Journée  de la jupe" avec Isabelle Adjani. Diffusé d'abord sur Arte, ce film lui avait valu en 2010 son cinquième César de la meilleure actrice. Dans "Carole Matthieu", dont Isabelle Adjani est productrice associée, elle campe ce personnage de médecin écartelé entre son travail et sa conscience, forte et fragile, perturbée et mystérieuse : "C'est le combat d'une femme qui va aller jusqu'à se sacrifier pour le bien-être des salariés qu'elle défend", a-t-elle déclaré à l'AFP. "C'est plus un thriller social qu'un témoignage social, mais ça va raconter l'état de l'entreprise et révéler les coulisses de cette manipulation qui va jusqu'à à la déshumanisation" […] "Carole Matthieu, on vit ce qu'elle traverse jusqu'au dédoublement de personnalité : elle se bat pour les autres, et en même temps elle est prise dans une spirale destructrice" car "elle est elle-même dans un mal être".

Première diffusion sur Arte le vendredi 18 novembre 2016.

Un film à ne surtout pas manquer !

“Carole Matthieu” d'après “Les visages écrasés” de Marin Ledun
Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 06:55
Festival America 2016 du 8 au 11 septembre à Vincennes

Du 8 au 11 septembre 2016, les lecteurs pourront rencontrer l’élite des auteurs américains au Festival America, à Vincennes :

Alysia Abbott, Megan Abbott, Derf Blackderf, Ann Beattie, Christopher Bollen, Cynthia Bond, Dan Chaon, Thomas H.Cook, Tom Cooper, John d’Agatha, Abha Dawesar, James Ellroy, Patrick Flanery, Karen Joy Fowler, Pete Fromm, Forest Gander, David Grant, Garth Risk Hallberg, Brian Hart, Peter Heller, Smith Henderson, Laird Hunt, Marlon James, Bret Anthony Johnston, David Joy, Eddie Joyce, Laura Kasischke, Megan Kruse, Rachel Kushner, Ben Lerner, Iain Levinson, Sam Lipsyte, Atticus Lish, Ken Liu, Greil Marcus, James McBride, Colum McCann, Alice McDermott, Anna North, Dan O’Brien, Stewart O’Nan, Sergio de la Pava, Marisha Pessl, David James Poissant, Kevin Powers, Molly Prentiss, Virginia Reeves, Gyasi Ross, Jane Smiley, Emily StJohn Mandel, John Jeremiah Sullivan, Glenn Taylor, Héctor Tobar, Vu Tran, David Treuer, Willy Vlautin, Milton O.Walsh, Andria Williams, Don Winslow, Meg Wolitzer.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 09:00
Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements Polar_2016
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 04:20
Maurice G.Dantec est mort à 57 ans

Né le 13 juin 1959 à Grenoble, l'écrivain Maurice G.Dantec est décédé à Montréal, où il s'était installé en 1998, le 25 juin 2016. On retiendra en particulier les premiers titres de son œuvre, publiés chez Gallimard : "La sirène rouge" (1993 – Trophée 813 du meilleur roman francophone 1994), "Les racines du mal" (1995 – Grand Prix de l'Imaginaire 1996, Prix Rosny aîné 1996), "Babylon babies" (1999). Il fut par la suite publié aux éditions Albin Michel et aux éditions Inculte. Personnage controversé suite à des positions extrémistes, Maurice G.Dantec fut parfois qualifié "d'ingérable" dans le milieu de l'édition.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 10:30
Le Golfe du Morbihan, le ciel, le soleil et la mer...
Le Golfe du Morbihan, le ciel, le soleil et la mer...
Le Golfe du Morbihan, le ciel, le soleil et la mer...

Quelques images prises ce 24 juin 2016 en matinée, à l'entrée du

Golfe du Morbihan (Bretagne).

C'est l'occasion de préciser qu'Action-Suspense reste actif tout l'été 

pour vous présenter les meilleurs polars du moment.  

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 07:30

Né le 16 janvier 1924 au Havre, Gilles-Maurice Dumoulin est décédé le 10 juin 2016. Dès l'après-guerre, il devint l'un des traducteurs les plus actifs de l'édition française. En particulier pour la collection Un Mystère, des Presses de la Cité. Il a continué ses traductions jusqu'à ces dernières années. En parallèle, il fut auteur de polars, de SF et de romans d'espionnage sous plusieurs pseudos : G.Morris, Géo Morris, Gilles Morris, G.M.Dumoulin, G.Morris Dumoulin, Vic St Val. Il fut récompensé en 1955 par le Grand Prix de Littérature Policière pour son roman "Assassin mon frère". Il fut aussi scénariste de cinéma, adaptant entre autres San-Antonio.

J'ai consacré plusieurs articles à cet écrivain, que l'on peut lire en cliquant sur les liens.

D'abord, une chronique sur quatre de ses premiers romans :

Les romans ayant pour héros le détective Peter Warren :

Les romans ayant pour héros l'espion Johnny Sanders :

Les romans de la série Vic St Val :

En 2013, Gilles-Maurice Dumoulin publia "Le bout de l'horreur" :

Repost 0

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/