Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 06:18

 

Disponible aujourd’hui chez Points policiers, “Heureux au jeu” de Lawrence Block est une histoire qui fleure bon l’atmosphère des sixties dans l’Amérique prospère, avec pro du poker, femme fatale et arnaque où le cave se rebiffe.

Ancien magicien, William Maynard est un tricheur professionnel. Il a dû fuir Chicago, où une partie de poker a mal tourné. Il s’est arrêté dans cette petite ville, le temps de se faire réparer les dents, et de remettre en place le pouce qu’on lui a déboîté. Quand on l’invite à jouer entre amis au poker, c’est pour Bill l’occasion de récupérer un peu de fric afin de poursuivre sa route. BLOCK-PointsIl est vite séduit par Joyce, l’épouse du riche avocat Murray Rogers, l’hôte de la soirée. De vingt ans plus jeune que son mari, Joyce a repéré les tricheries de Bill mais se tait. Quand elle lui rend visite, ils deviennent amants. Joyce avoue regretter sa vie aventureuse d’autrefois. Si elle mène une vie confortable, le contrat de mariage concocté par l’habile avocat ne fait pas d’elle l’héritière en cas de décès. Il faudrait trouver une combine pour escroquer son époux. Elle propose un faux kidnapping avec rançon, mais Bill estime que c’est trop aléatoire. L’idéal serait d’envoyer Murray Rogers en prison.

Grâce aux relations de l’avocat, Bill obtient un bon job dans cette ville, vendeur de fonds de placement. Ses nouveaux amis lui présentent une jeune femme, Barbara, absolument charmante. Impossible de se laisser aller au romantisme, car Bill garde en tête qu’ils n’évoluent pas tous deux dans le même monde. D’autant qu’il est en train de fabriquer le personnage d’August Milani, maître-chanteur. Bill le fait exister physiquement. Il créée aussi des fausses preuves solides contre Murray Rogers. Il s’agit de faire croire que l’avocat aurait assassiné Milani. Qu’importe qu’on ne retrouve jamais le cadavre, si tous les éléments accusent l’avocat. Toutefois, songeant à s’installer ici, Bill hésite à poursuivre. Mais Joyce fait pression sur lui. La mise en scène finale est parfaite. Murray Rogers est rapidement inculpé pour meurtre.

Joyce joue à l’épouse choquée, mais informe Bill que l’avocat a décidé de riposter, de prouver son innocence. Il en deviendrait presque sympathique à Bill, ce mari floué. Pourtant, quand il lui rend visite en prison, Murray Rogers lui annonce qu’il va plaider coupable, invoquer la démence passagère. C’est un bon moyen d’être libéré sous contrôle judiciaire, et de mener à bien sa vengeance…

Ecrit dans les années 1960, mais traduit depuis peu, ce suspense cultive notre nostalgie des solides romans noirs, où le héros est toujours dépassé par la situation, entraîné vers l’échec. L’état d’esprit de Bill évolue tandis qu’il met en place la machination. Entre confort et risque, un tel personnage ne choisit pas la facilité. Si l’affaire ne tourne pas à son avantage, l’ex-magicien court un réel danger. Il n’est pas nécessaire de vanter les qualités de Lawrence Block. Pour les amateurs de noirs suspenses s’inscrivant dans la meilleure tradition, c’est un pur plaisir.

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Lawrence_Block
commenter cet article
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 08:57

 

Dans la collection Seuil Policiers ( www.editionsduseuil.fr ) soulignons la sortie d’un nouveau titre de Lawrence Block, un des maîtres du roman noir. “Mensonges en tout genre” se compose de deux romans. Dans “Terrain de mésentente”, John Hayden et son acolyte tentent une solide arnaque. Le principe, offrir à un pigeon une fraction de ce qu’il a payé jadis pour un terrain sans valeur, et lui faire croire que ledit terrain fait partie d’un lot bien plus conséquent. L’idée, inciter le pigeon à payer une fortune pour détenir l’ensemble des terrains. Le coup est réalisable, si on s’y prend bien. Mais dans ce genre d’affaire, il faut aussi chercher la femme, en l’occurrence la belle Evvie… Dans “La valise et la fille”, Joe Marlin passe son temps à déménager d’un hôtel à l’autre, évidemment sans payer, et à arnaquer son monde. Un jour, dans une valise qu’il a volée par hasard, Joe trouve un gros paquet d’héroïne. Peu après, il est abordé par Mona, une splendide créature. Elle lui propose de la débarrasser de son mari, justement le propriétaire de la fameuse valise. Vite amoureux de Mona, Joe se lance dans la plus belle arnaque de sa carrière. Peut-être devrait-il se méfier de certains hasards ?

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Lawrence_Block
commenter cet article

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/